Les liens utiles

ϟ Le Contexte
ϟ Le Réglement
ϟ Listing des avatars
ϟ Listing des métiers
ϟ Listing des pouvoirs
ϟ Les PV
ϟ Les Scénarios

ϟ Magic pas à pas

Partagez| .
For my dreams I hold my life. For wishes I behold my night
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Petite Roussette

ϟ Parchemins : 58

MessageSujet: For my dreams I hold my life. For wishes I behold my night Ven 29 Juil - 18:46



   
« Chrystabel Angelina Silvermoon»
Oh, sweet Christabel. Share with me your poem

   
   

Informations
AGE › 27 ans
   DATE DE NAISSANCE › 24 juin
   LIEU DE NAISSANCE › Alnwick, Angleterre
   ORIGINES › Anglaise
   SANG › mêlé ou de parents moldus, impossible de le savoir
   BAGUETTE › Bois de aulne, aile de fée, 31.7cm
   PATRONUS › Hippocampe
   EPOUVANTARD › Sa grand-mère
   METIER › Libraire
   STATUT › Célibataire
   CARACTERE › Joyeuse, souriante, intelligente, timide, nerveuse, extrêmement émotive, têtue
   DON PARTICULIER › -
   GROUPE › Chemin de Traverse
   AVATAR › Deborah Ann Woll
   CREDITS › @me
   

   
MA PERSONNALITE › Les proches de Chrystabel parlent généralement d'elle comme étant une bouffée d'air frais et de spontanéité. C'est une sorcière pleine de vie et rigolote pleine d'autodérision, surtout face à son handicape. Elle est souriante, toujours de bonne humeur, serviable... un peu trop parfois d'ailleurs et malheureusement certains ont tendances à trop en profiter. Ceux qui connaissent son passé si sombre soutiennent qu'elle est une battante, qu'une vraie force se cache sous ce visage rayonnant.

Mais Chrystabel n'est pas aussi infaillible qu'elle en donne l'air. Même si sa vie est heureuse désormais, elle reste traumatisée par son passé et le cache autant qu'elle le peu. Elle continue de faire régulièrement de violent cauchemars et est souvent aux prises entre ses envies et l'éducation très dure qu'elle a vécu. Par exemple, elle a mit de nombreuses années avant d'enfin oser commencer à ce maquiller, et malgré tout, elle continue d'entendre la voix de sa grand-mère la traitant de Jézabel et lui rappelant à quel point la vanité est un péché quand elle se maquille le matin.

Pas aussi sûre d'elle qu'elle tente d'en donner l'air, son bégaiement la trahit aux yeux de tous. En effet, dès qu'elle est soumise à une émotion vive, positive comme négative, son bégaiement s'intensifie de manière exponentielle, la laissant parfois même tout simplement incapable de communiquer pendant plusieurs longues minutes alors que le reste du temps, il n'est que légèrement marqué bien que toujours présent.

En ce qui concerne le conflit qui secoue le monde magique, Chrystabel préfère ne pas se positionner. De part les 11 premières années de sa vie, elle ne porte aucun amour particulier pour les moldus, c'est un fait mais n'étant pas une combative dans l'âme, elle préfère simplement vivre sa vie de son côté.


   
PRENOM/PSEUDO › on m'appel rarement... AGE › entre 18 et 108 ans LOCALISATION › euh... Dans mon salon ? PI OU SCENARII? › PI DOUBLE COMPTE? › ouip COMMENT AS TU DÉCOUVERT LE FORUM? › les admins m'ont enlevées, séquestrée etc UN DERNIER MOT? ›    



   


Dernière édition par Chrystabel Silvermoon le Sam 30 Juil - 11:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Petite Roussette

ϟ Parchemins : 58

MessageSujet: Re: For my dreams I hold my life. For wishes I behold my night Ven 29 Juil - 18:46




« Histoire »
« Les cheveux roux sont ceux des sorcières, des fiancées du Diable », « Le bégaiement est la marque du démon », « Tu n'es qu'un suppôt de Satan, le fruit des pêchés de ta mère ! », « Tu n'es qu'une pécheresse ! ».

Ses mots, combien de fois la petite fille, recroquevillée sans elle même et étouffant ses sanglots devant l'imposant crucifix suspendu au mur de sa chambre, les avait-elle entendu depuis sa naissance. Elle avait cessé de compter depuis très longtemps. En fait, elle était persuadée que sa grand-mère les lui crachaient déjà à la figure alors qu'elle n 'était qu'un nourrisson, allongée dans son berceau.

Il fallait dire que la fillette était née au dans la mauvaise famille au mauvais moment. Née d'un père inconnu et d'une mère toxicomane, elle avait commencé sa vie dans les soins néo-natale, aux prises avec un syndrome de manque dès ses premières heures. Sa mère en avait profité pour filer, littéralement, à l'anglaise après avoir remplit un formulaire d'abandon et le bébé, une fois sevré, fut envoyé chez sa grand-mère qui l'a prénomma Chrystabel, en référence au poème de Coleridge. Mais la grand-maman n'avait rien de la mamie douce et chaleureuse. Bien au contraire, Mary était une femme dure, acariâtre et , surtout, obsédée par la religion ce qui avait valu à sa propre fille, Arianne, de fuir la maison encore adolescente.

La vie de la petite fille était rythmée par les prières et les punitions. Aux yeux de Mary, elle était déjà le péché incarné rien que de part le fait de sa naissance. Les choses ne s'arrangèrent pas quand, après quelques temps, il fut certain que la petite aurait une chevelure d'un roux incendiaire, la couleur des sorcières. Mary l'obligea alors à couvrir ses petites boucles soyeuses dans des foulards. Pour couronner le tout, et probablement à cause d'un mélange entre l'addiction à sa naissance et cette enfance très rude, Chrystabel se mit à bégayer à partir de l'âge de 3 ans. Et pour Mary, le bégaiement ne pouvait être qu'un signe d'un esprit faible, enclin à accueillir le péché et les démons. Ainsi donc, ce n'était pas elle qui allait avoir l'idée de simplement envoyé sa petite-fille chez un orthophoniste afin d'améliorer au mieux le bégaiement tonico-clonique du deuxième degré dont elle était atteinte.

Forcée à cacher ses cheveux d'un roux carotte, à porter des robes démodées depuis des décennies, introvertie et bègue, l'école devint rapidement pour Chrystabel autant un cauchemars que la maison. Les enfants sont reconnus pour être cruel entre eux et Chrystabel accumulait toutes les tares aux yeux de ses camarades.

Restant dans son monde, la petite fille ne prêta jamais vraiment attention aux petits incidents qui se déroulaient autour d'elle, les mettant sur le comptes de ses rêves éveillés. Car pour échapper à tout cela, Chrystabel avait prit l'habitude de s'inventer un monde imaginaire et magique rien qu'à elle. Du coup, n'importe quel insecte voletant auprès d'elle pouvait prendre des formes de petites créatures étranges. Les lucioles du jardin étaient en vérité des fées et le bruit du vent la nuit n'était autre que le chant des arbres.

Mais un incident marquant eut lieu alors qu'elle venait d'avoir 11 ans.

Il ne restait plus qu'une semaine avant les vacances d'été. Paralysée devant le tableau noir, Chrystabel retenait ses larmes en tenant le livre de lecture, tentant vainement d'en lire la page que lui avait demandé le professeur. La peur et la honte face à ses camarades ricanants n'aidèrent en rien et son bégaiements avait atteint un tel niveau sous l'effet du stress qu'elle n'était même plus capable d'articuler un seul mot depuis bien une minute. Loin de venir à son aide, le professeur clairement blasé d'enseigner dans cette école privée loin de tout pour un salaire de misère, poussait son élève à se dépêcher un peu.

La pression fut cette fois-ci trop grande pour elle. Chrysta lâcha le livre, colla ses mains sur ses oreilles et se mit à hurler à pleins poumons. Au même moment, toutes les fenêtres de la salle de classe explosèrent, une pluie de verre tombant sur les élèves, et une véritable tempête de vent dévasta la salle.

Totalement apeuré, le professeur et les élèves partir en courant, laissant la fillette seule.

Chrystabel ne sut jamais combien de temps il s'écoula exactement. À un moment, sa voix se cassa, faisant cesser son cri. L'épuisement la prit et la fit tomber au sol et la tempête avait commencé à se calmer quand elle se recroquevilla. Elle ne releva la tête quand quand uen paire de jambes apparurent devant elle. Apparurent littéralement ! Dans un étrange craquement sonore, suivit de deux autres. Trois étrangers se tenaient face à elle. Ils tenaient d'étrange baguettes en bois et avait une apparence... un peu étrange. Différente. Chrystabel apprit plus tard qu'il s'agissaient de deux agents du département d'inventions d'excuses pour les moldus et d'un oubliator. Ils emmenèrent la petite fille à Sainte-Mangouste et c'est ainsi que la fillette découvrit que la magie n'était pas uniquement imaginaire.

Sa place l'attendait à Poudlard mais il était évident que la gamine ne pouvait pas retourner chez sa grand-mère. On lui trouva alors une famille d'accueil à Pré-au-Lard, les Silvermoon. Alicia et son époux Phil étaient des sorciers déjà parents de 2 garçons majeurs et qui accueillaient des jeunes sorciers depuis quelques années. Il fit décidé que Chrystabel passerait ses vacances d'été chez eux le temps de sa scolarité mais le courant passa si bien entre les Silvermoon et la jeune fille que très vite, elle prit l'habitude de rentrer à chaque vacances et elle fut finalement même adoptée officiellement par eux lorsque, alors qu'elle était âgée de 15 ans, sa grand-mère mourut d’une crise cardiaque.

Ayant enfin trouvé une vraie famille aimante, Chrystabel changea du tout au tout en quelques moins. La petite fille introvertie devînt une vraie mini tornade de rire et de joie de vivre. Son bégaiement lui-même, même s'il ne disparu jamais, s'atténua suffisamment, lui offrant la possibilité de communiqué sans trop de problèmes et donc ainsi à se faire de nombreux amis à travers Poudlard et la maison Poufsouffle.

En grandissant, et ce n'est pas peu de le dire étant donné que Chrystabel atteignit la taille impressionnante pour une femme de 1m78, elle devint une jeune femme plaine de vie et croquant la vie à pleine dent. Son passé la hante toujours, certes, et il lui arrive encore fréquemment de faire de terrible cauchemars mais elle est bien décidée à aller de l'avant.

Elle travaille désormais comme vendeuse chez Fleury & Bott et même si son bégaiement ne fait pas d'elle la vendeuse la plus éloquente de la boutique, elle a réussit à se faire apprécier de la majorité des clients grâce à sa bonne humeur et son humour.




Dernière édition par Chystabel Silvermoon le Ven 29 Juil - 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 116

MessageSujet: Re: For my dreams I hold my life. For wishes I behold my night Ven 29 Juil - 18:54

Bienvenue parmi nous jolie rousse !!!

J'ai hâte de voir ce que tu nous réserves


Le plus important, c'est d'être
soi-même, quoiqu'ils en disent
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Petite Roussette

ϟ Parchemins : 58

MessageSujet: Re: For my dreams I hold my life. For wishes I behold my night Ven 29 Juil - 19:02

Merciiiiiiiiiiiii !!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 122

MessageSujet: Re: For my dreams I hold my life. For wishes I behold my night Ven 29 Juil - 19:05

Haaaaaaaw rebienvenue adorable petite roussette !!!





SEE WHAT YOU ARE, BE WHAT YOU WANT
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Petite Roussette

ϟ Parchemins : 58

MessageSujet: Re: For my dreams I hold my life. For wishes I behold my night Ven 29 Juil - 19:06

Merci mais tu sais que chez moi une roussette c'est une sorte de petite chauve-souris ? XD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 58

MessageSujet: Re: For my dreams I hold my life. For wishes I behold my night Ven 29 Juil - 19:23

Rebienvenue , tout le monde à craqué xD

Je suis sure qu'elle sera super ta miss
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Petite Roussette

ϟ Parchemins : 58

MessageSujet: Re: For my dreams I hold my life. For wishes I behold my night Ven 29 Juil - 19:24

Ouais elles m'ont eu de manière déloyale je te jure !!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 58

MessageSujet: Re: For my dreams I hold my life. For wishes I behold my night Ven 29 Juil - 19:30

MDR, en tout cas j'aime bien ta rousse, elle est belle **
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 122

MessageSujet: Re: For my dreams I hold my life. For wishes I behold my night Ven 29 Juil - 20:07

De manière déloyale, tout de suite les grands mots

Ouais bah euh... D'abord les chauve souris c'est mignon, voilà





SEE WHAT YOU ARE, BE WHAT YOU WANT
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: For my dreams I hold my life. For wishes I behold my night

Revenir en haut Aller en bas
For my dreams I hold my life. For wishes I behold my night
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic is Might :: Administration :: Bureau d'enregistrement d'identité :: Identités enregistrées-