Les liens utiles

ϟ Le Contexte
ϟ Le Réglement
ϟ Listing des avatars
ϟ Listing des métiers
ϟ Listing des pouvoirs
ϟ Les PV
ϟ Les Scénarios

ϟ Magic pas à pas

Partagez
C'est la fête feat Eden
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lincoln Newman
Voir le profil de l'utilisateur

Mari (presque) fidèle

ϟ Parchemins : 93

C'est la fête feat Eden  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est la fête feat Eden C'est la fête feat Eden  - Page 2 EmptyMer 24 Aoû - 18:52

Je continue de sourire à la barmaid. Je souris toujours en présence de jolies femmes Quand je ne souris pas c'est que je suis en colère ou que quelque chose ne va pas. Il n'y a pas de raisons que je sois de mauvaise humeur ce soir, bien au contraire. C'est la fête de la magie après tout. Tout le monde devrait être heureux. Pourtant c'est étrange, mais j'ai la sensation que peu de monde l'est. Cette fête de la magie était peut-être mal venue. Ils sont tout de même un peu idiot au ministère de croire que les gens veulent célébrer la magie, surtout ceux qui ont été séparé par leur famille à cause de la frontière. Ça ne m'étonnerait même pas que les résistants ne répondent pas à l'appel. Je ne serais pas heureux si j'étais à leur place. Le ministre s'est seulement servit d'un prétexte pour mettre en place cette frontière magique. Il n'a jamais pensé aux familles qu'il séparait, non bien sur que non. Il ne voit donc sûrement pas pourquoi certains sorciers bouderaient cette soirée. Je me dis parfois qu'ils sont un peu idiots au ministère et que j'ai de la chance de ne pas travailler là-bas. Je préfère largement mon poste dans ma boutique de l'allée des embrumes. Revenons à nous moutons, ou plutôt à cette jolie demoiselle qui se dit flattée par mon compliment. Je me contente de lui sourire ne voulant pas en rajouter pour ne pas qu'elle me trouve trop lourd.

Elle m'avait proposé d'aller dans son bar, qu'on puisse passer un moment seul à seul. Elle a l'air surprise de mon refus de me retrouver avec elle. Je ne suis pas non plus obsédé. Je conçois que je suis un dragueur invétéré et que je suis infidèle, mais je ne suis pas un bougre qui saute si facilement tout ce qui bouge. Je sélectionne mes conquêtes. J'ai besoin de les connaître avant de coucher avec, enfin en général. Il m'est arrivé en étant bourré de ne pas faire de chichis, c'est vrai, mais quand on est soûl ça ne compte pas. Elle a l'air si surprise, peut-être qu'elle me connaît mieux que je ne l'imagine.

«Pourquoi as-tu l'air si surprise? Tu t'imaginais que je n'étais qu'un gigolo?»


Question piège, ça fait parti du jeu. Je n'ai pas de mal à poser les questions dont j'ai besoin, celles qui me feront comprendre à qui j'ai à faire. J'ai haussé un sourcil lorsqu'elle m'a dit avoir été intrigué par moi, elle a su mon nom. Je me demande bien si tout ça est vrai. Intrigué je lui demande :

« Vraiment? Qu'a t-on dit- d'autres à mon sujet?»

Je veux savoir ce qu'elle sait, histoire de ne pas me mettre dans de beaux draps. Je suis toujours curieux de savoir ce qu'on dit de moi, même si je suppose que je sais déjà ce que les autres pensent. Je n'en tiens pas rigueur mais la curiosité est bien présente. Je me demande bien ce qu'elle peut penser de moi surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Eden K. Winfield
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 224

C'est la fête feat Eden  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est la fête feat Eden C'est la fête feat Eden  - Page 2 EmptyMar 30 Aoû - 12:04



C'est la fête


En entendant la question de Lincoln, la brune ne put se retenir et éclata de rire. Un gigolo ? Vraiment ? C’était l’image qu’il pensait renvoyer ? C’était la meilleure ça tout de même ! S’il pensait qu’on le prenait pour un prostitué ou par un homme qui se faisait entretenir par une femme, parce que c’était ça la définition du mot « gigolo », il ne tenait qu’à lui de faire changer l’image qu’il renvoyait de lui. Pour sa part, Eden ne le voyait pas comme un homme qui vendait son corps contre de l’argent – pas comme Gavriil – mais plutôt pour un homme à femme qui adorait qui se complaisait à passer de lit en lit – ou autre d’ailleurs – pour profiter encore et encore du plaisir que procurait le corps des femmes. Alors certes, on pouvait faire le rapprochement entre un homme à femmes et un gigolo, mais dans le cas du Newman, il n’était en aucun cas question d’argent.

-Mais non voyons, je ne te prends pas du tout pour un gigolo ! le rassura-t-elle une fois son rire calmé. Je suis sûre que tu es un homme tout à fait correct, assura-t-elle avec un clin d’œil. Et je ne suis pas spécialement surprise.

Au moins, il avait le mérite de la faire rire, c’était déjà ça. S’il pouvait, en plus, rester fidèle à Lana et arrêtait d’aller traîner dans les hôtels de Londres, ce serait encore mieux, mais on ne pouvait pas tout avoir. Enfin bon, l’essentiel était que la médicomage acceptait son mari tel qu’il était et avec ses « coups de canif au contrat » comme on disait parfois.

La brune remarqua avec une satisfaction parfaitement masquée qu’elle avait intrigué Lincoln. Apparemment il ne s’attendait pas à ce qu’elle connaisse son nom mais bon, il ne devait pas s’attendre non plus à ce qu’elle connaisse sa femme, qu’elle soit amie avec cette dernière et qu’elle connaisse précisément la nature de leur mariage. En entendant sa question, Eden eut un sourire presque enfantin et joyeux. Il voulait vraiment savoir ce qu’elle savait d’autre sur lui ? Il risquait de ne pas être déçu du voyage !

-Oh, beaucoup de choses à vrai dire. Je sais que tu as 25 ans, que tu es antiquaire sur l’Allée des Embrumes, que tu es un bon amant mais un cuisinier terrible, que tu rends parfois ta femme complètement folle mais qu’elle t’aime plus que tout quand même…

La barmaid laissa volontairement sa phrase en suspens, scrutant les réactions du brun pour ne pas en perdre une miette. Elle n’avait absolu pas prévu de lui révéler qu’elle connaissait Lana aussi tôt dans leur conversation, mais d’un autre côté, ça se prêtait bien à cette révélation et elle n’allait quand même pas attendre le dernier moment pour lui dire que non, elle refusait de coucher avec lui parce qu’elle était amie avec sa charmante femme et qu’elle refusait de lui faire ça.

-Lana parle très souvent de toi en fait, donc je suppose que ce n’est pas si étonnant que je sache qui tu es, tu ne crois pas ? demanda-t-elle avec innocence, bien qu’un sourire sarcastique soit présent sur ses lèvres.

Au moins, Lincoln avait le mérite de la divertir. Bon, elle doutait de pouvoir s’ennuyer longtemps pendant la Fête de la Magie, au pire elle rentrerait chez elle, mais c’était tout de même amusant de jouer ainsi avec monsieur Newman.


Even if I don't want to,

You're already in my heart

Revenir en haut Aller en bas
Lincoln Newman
Voir le profil de l'utilisateur

Mari (presque) fidèle

ϟ Parchemins : 93

C'est la fête feat Eden  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est la fête feat Eden C'est la fête feat Eden  - Page 2 EmptyVen 16 Sep - 11:35

Elle ne me prend pas pour un gigolo. Pour quelqu'un qui me connaît ça me surprend. Sérieusement elle a du entendre parler de moi alors je me demande pourquoi elle ne croit pas ce qu'on dit. C'est toujours comme ça d'habitude. On me prends souvent pour ce que je ne suis pas, sans doute parce que je laisse dire les choses et que je n'ai jamais rien démenti. Je ne pensais qu'un jour je me lasserais de tout ça. Un homme tout à fait correct … j'en rigolerais presque. Quelqu'un de sensé ne dirait pas que je suis tout à fait correct. Je n'ai rien de l'homme parfait je le sais bien alors pourquoi est-ce qu'elle me dit ça si elle sait qui je suis? J'avoue que je suis un peu perdu. Je lui dis donc :

« Comment est-ce que tu peux dire ça si tu me connais? Tu as du entendre parler de ce qu'on raconte sur mon dos pourtant?»

Je reste sans voix lorsqu'elle me raconte tout ce qu'elle sait sur moi. Comment est-ce qu'elle peut savoir ça? Je recul plus par précaution qu'autre chose. Je ne fais pas confiance aux gens qui en savent trop. Est-ce qu'elle sait aussi que je suis devenu un assassin pour faire parti des Newman? Tout ça ne m'inspire pas confiance. Je commence à comprendre lorsqu'elle avoue qu'elle connaît Lana. Je soupire, soulagé que ça ne soit pas autre chose et surpris à la fois que ma femme puisse parler de moi en si bon terme. Il est vrai que je ferais n'importe quoi pour elle. Je l'aime d'une façon certes un eu étrange mais il n'empêcher pas que je risquerais ma vie pour elle. Un petit sourire s'est affiché sur mon visage. Je suis ravi de savoir

« Je commence à comprendre en effet.»

Je me sens un peu crétin. Tout ça me met dans une affreuse posture. J'ai pour habitude de ne pas sortir avec les amies de Lana. Ce serait trop bizarre. Je ne sors pas avec ses amies et elle ne sort pas avec les miens … pour le peu que j'en ai … cela fait parti de notre contrat. Je ne sens pas quoi dire face à Eden. Je passe encore pour le crétin. Elle a fait semblant tout du long. Au moins elle est honnête. Elle aurait très bien pu continuer à me prendre pour une poire mais elle ne l'a pas fait. Je ne sais pas ce que je suis sensé faire maintenant. Je n'ai jamais parlé avec les amies ou amis de Lana, ah si avec Stellan … ce n'est pas vraiment évident.

« D'accord et maintenant … tu dois me prendre pour un parfait crétin. Je crois que je ferais mieux d'y aller.»

Je n'ai plus du tout envie de faire la fête, ni d'aller au bal de ce soir. Ça me semble tellement ridicule tout ça. Je ne sais plus si j'ai envie de connaître la barmaid. Ce n'est pas seulement parce qu'elle est l'amie de Lana, mais je n'aime pas qu'on me prenne pour une poire.
Revenir en haut Aller en bas
Eden K. Winfield
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 224

C'est la fête feat Eden  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est la fête feat Eden C'est la fête feat Eden  - Page 2 EmptyLun 19 Sep - 14:32



C'est la fête


A en croire son expression, Lincoln était surpris qu’elle l’ait qualifiée d’homme correct. Bon en toute rigueur, elle avait surtout dit qu’elle pensait qu’il était « un homme tout à fait correct » elle n’avait pas affirmé que c’était le cas, mais l’expression qu’il avait valait vraiment le détour. Elle pouvait comprendre qu’il soit surpris, après tout, il n’avait pas l’air d’avoir des activités très légales, mais, en toute honnêteté, Eden s’en foutait royalement de ça. Mieux, elle n’attachait aucune importance à ce que faisait Lincoln. Il était venu vers elle pour la draguer et elle avait joué avec lui dans le but de se divertir tout en sachant que ça n’irait pas plus loin. L’histoire s’arrêtait là, mais ce n’était pas pour autant qu’elle pensait du mal de lui, ce qui avait l’air de le surprendre d’ailleurs.

-Tu n’es peut-être pas l’homme le plus correct qui soit, concéda-t-elle, mais toujours est-il que tu rends ta femme heureuse, et ça, c’est le principal, non ?

Quitte à avoir révéler son jeu, autant lui dire vraiment ce qu’elle pensait de lui. Certes, les Newman avaient une relation clairement particulière qu’un bon nombre de sorciers auraient qualifiés « d’étrange » de « contre nature » ou même de « malsaine », mais la barmaid ne voyait pas vraiment les choses comme ça. Si Lincoln et Lana étaient heureux en se trompant mutuellement, c’était tant mieux pour eux ! Si leurs diverses coucheries ne les empêchaient pas de se retrouver le soir et d’avoir une vie de couple normale, et surtout, que ça leur convenait, les autres n’avaient pas leur mot à dire dans toute cette histoire. En tout cas, ce n’était clairement pas elle qui allait leur jeter la pierre. Eden avait suffisamment conscience que le bonheur était dur à trouver – et surtout à garder – pour savoir que lorsque quelqu’un l’avait, quel que soit ce bonheur, il ne fallait pas le blâmer lorsqu’il voulait l’entretenir, c’était tout à son honneur même.

Le mouvement de recul qu’eut Lincoln quand elle commença à énumérer ce qu’elle savait sur lui était assez cocasse, il fallait l’avouer. Son but n’avait pas été de l’effrayé, mais quand même, c’était amusant. Sauf que maintenant qu’il savait qu’elle était amie avec Lana, il pensait – bêtement il fallait le reconnaître – qu’elle le prenait pour un idiot. Comme s’il n’y avait pas d’autres options pour les gens avec qui il parlait que de le prendre pour un idiot ou pour un gigolo. Niveau estime de soi, Lincoln Newman devait se situer bien bas. Etonnant tout de même quand on connaissait sa femme, ne put s’empêcher de remarquer la jolie brune.

-Je ne te prends pas pour un idiot Lincoln,
fit remarquer la brune avec un sourire amusant. Mais si tu veux partir, je te retiens pas, je suppose que Lana t’attend. Passez une bonne soirée tous les deux.

Et sur ces charmantes paroles, Eden s’éloigna, un sourire amusé flottant toujours sur ses lèvres, vers un autre stand de la Fête de la Magie. Regardant les enfants s’amusaient autour d’elle ou les couples qui roucoulaient d’un stand à l’autre. Le ministère avait beau être ce qu’il était, les sorciers semblaient contents de cet évènement. Il fallait juste espérer que la popularité d’O’Connor ne serait que de courte durée.


Even if I don't want to,

You're already in my heart

Revenir en haut Aller en bas
Lincoln Newman
Voir le profil de l'utilisateur

Mari (presque) fidèle

ϟ Parchemins : 93

C'est la fête feat Eden  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est la fête feat Eden C'est la fête feat Eden  - Page 2 EmptySam 17 Déc - 15:58

Il avait fallut que je tombe sur une ami de ma femme. Super. Je me demandais ce qu'elle devait bien penser de moi. Pas que du bien à mon avis. Je sais ce qu'on raconte à mon sujet. Je ne suis pas idiot. Les gens s'imaginent que je ne suis qu'un brigand et je ne leur donnerais pas tort. Je sais que je n'ai pas toutes les vertus d'un prince charmant, loin de là. De toute manière les princes charmants n'existent que dans les contes de fées qu'on me racontais quand j'étais gosse et il n'y a souvent que les filles qui y croient, enfin d'après ce qu'on dit. Je suppose qu'elles n'y croit pas tous et vraisemblablement Eden n'a pas l'air d'être ce genre de fille, heureusement. Il n'empêche pourtant que je suis inquiet. Je n'aime pas que l'on me prenne de court de cette manière. J'ai haussé les sourcils surpris par sa réponse. Je ne m'attendais pas à ça. J'ai répondu :

« Je l'espère. Je ne sais pas ce que vous vous dites, mais oui je l'aime. »

Les gens ont du mal à comprendre notre relation et au fond c'est normal. Je vais souvent voir ailleurs quand l'envie m'en prend et cela ne veut pas dire que je ne l'aime pas. J'espère que Lana ne lui a pas raconté toute notre histoire. Je me sentirais bien trop mal à l'aise. Personne à part ma femme ne sait pourquoi je suis comme ça. J'ai juste besoin de combler un mal-être. Peut-être que s'ils savaient ils comprendraient mais au fond à quoi cela servirait-il ? Je n'ai pas envie que tout mon de sache ce qui m'est arrivé. J'étais déjà bien mal à l'aise lorsque Lana la découvert. On était encore à poudlard. J'ai bien cru que je ne lui parlerais plus jamais, mais les choses on étés différentes ensuite. Elle cherchait à venir vers moi plus souvent ce qui n'était pas le cas avant. Les autres sorciers eux ne comprendraient pas.

Je suis sceptique sur le fait qu'elle ne me prenne pas pour un idiot. Elle me connaît peut-être un peu mieux que les autres si elle est amie avec Lana. Ce n'est sûrement pas pour ça qu'elle pense différemment.

« Ouai … c'est ce que tout le monde dit au début. Mais non, je ne te prend pas pour un idiot et ensuite j'apprends des choses sur mon compte. »

C'est fou ce qu'on peut apprendre sur nous lorsqu'on laisse les autres raconter des choses. J'avais entendu tellement de choses à mon sujet. Déjà à Poudlard, c'était toujours des rumeurs incroyables et totalement fausses. J'étais de toute manière la tête de turc du château, enfin pas du château entier non, mais au moins de ma maison. Les serpentard ne m'aimaient pas beaucoup. Ils ont beaucoup murmurés autour de moi. J'ai eu droit à toutes les insultes typiquement serpentariennes « sang-de bourbe», « cracmol». J'avais l'habitude et j'avais le chic pour les faire taire, au fil du temps certains m'ont acceptés, mais pas tous. Eden avait filé. J'ai soupiré. Je l'ai rattrapé et j'ai posé ma main sur son épaule pour qu'elle me voit. Une fois qu'elle a remarqué ma présence j'ai fini par lui demandé :

« Pourquoi tu ne me prendrais pas pour un idiot comme les autres le font ? »


Je ne sais pas pourquoi mais j'avais besoin de savoir. C'était important pour moi.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


C'est la fête feat Eden  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est la fête feat Eden C'est la fête feat Eden  - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
C'est la fête feat Eden
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Une journée éprouvante [PV Eden]
» Mickaël Eden
» Dimitri Payet (by Eden-Hazard)
» Chambre d'Eden, Vesna et Chih-Nii
» Eden Dream

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic is Might :: Place Nicolas Flamel-