Les liens utiles

ϟ Le Contexte
ϟ Le Réglement
ϟ Listing des avatars
ϟ Listing des métiers
ϟ Listing des pouvoirs
ϟ Les PV
ϟ Les Scénarios

ϟ Magic pas à pas

Partagez| .
La vie est une sucrerie qu'il faut croquer à pleine dents // pv Hély
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 138

MessageSujet: La vie est une sucrerie qu'il faut croquer à pleine dents // pv Hély Mer 30 Mar - 19:41


 

❝La vie est une sucrerie qu'il faut croquer à pleine dents❞
 Hély & Ian


19 mars

Ian avait longuement hésité à sortir. Il était rentré assez tard dans la matinée du travail et avait dormit comme une souche jusqu'au milieu de l'après-midi. Mais maintenant, il était en congé pour trois jours, un congé arrivant à point nommé pour tomber droit sur la fête organisée sur la Place Nicolas Flamel.

Ian avait commencé par enfiler une tenue de sport et après avoir couru une bonne heure et demi, il avait continué avec une autre heure et demi de musculation. Après ça, il se sentait déjà nettement mieux ! Il ne connaissait rien de mieux qu'une séance de sport intensif pour se remettre d'une interminable série de service de nuit. Les autres jours, il n'en faisait généralement que la moitié mais le simple fait d'arriver enfin à ses congés lui avait donné un élan d'énergie supplémentaire.

Après avoir mangé, il hésita donc. Il n'avait pas autrement prévu de sortir à la fête mais en même temps, c'était dommage de rester chez soi comme un ermite. C'est pourquoi, un jeans-tshirt et veste en cuir plus tard, Ian sortit de chez lui pour aller sur la place en marchant, profitant de l'agréable température pour un soir de mars.

La place avait un côté... magique ! Il ignorait ce qu'il en était de jour mais de nuit, toutes les lumières apportaient un véritable côté féerique aux divers stands, jeux et manèges. Il y avait de la musique un peu partout et une foule joyeuse se promenaient en attendant l'heure du bal.

Alors qu'il flânait entre les stands, Ian aperçu une silhouette familière qui, comme lui, avançait gentiment de stand en stand. Il s'apprêtait à aller la voir mais s'arrêta soudainement au stand de Honeyducks. Tout en tâchant de ne pas trop la perdre de vue, il commanda 2 barba-à-papa, une rose et une bleue, avant de la prendre en chasse.

Arrivé derrière elle, il profita qu'elle se soit arrêtée pour se pencher à son oreille et murmurer sur un ton taquin.

Alors ma puce, un tour sur mon nimbus ?

Il n'était bien évidemment pas sérieux, Ian n'était quand même pas aussi lourd que ça ! C'était plus pour le petit clin d'oeil à leur nuit de boulot mouvementée quelques temps plus tôt. Et pour se faire tout de suite pardonner, il tendit son bras de sorte que la barbe-à-papa rose apparaisse pile devant le champ de vision de la jeune femme.

Bonsoir !


Ian se glissa alors sur le côté pour se montrer à la jeune femme avec un radieux sourire et, à la main, sa barbe-à-papa bleue.

Ça change de vous voir sans votre blouse, lança-t-il tout en pinçant un bout de sucre filandreux qu'il commença à tirer doucement sur plusieurs centimètres avant qu'il ne finisse par se rompre, après quoi Ian glissa la sucrerie dans sa bouche. Il n'avait plus manger de barbe-à-papa depuis au moins 15 ans, minimum, et il avait oublié à quel point cette bon ces saletés de machins ! Comment ça va depuis l'autre soir ?

 
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice

ϟ Parchemins : 281

MessageSujet: Re: La vie est une sucrerie qu'il faut croquer à pleine dents // pv Hély Mer 30 Mar - 22:14



La vie est une sucrerie qu'il faut croquer à pleines dents



La Fête de la Magie ayant lieu sur la Place Nicolas Flamel, Hélynah pouvait difficilement ignorer son existence. D’autant plus que son appartement donnait justement sur cette place et le parc qui se trouvait non loin. Lorsqu’elle était rentrée de l’hôpital, après son service de la matinée, elle avait vu tous ces sorciers avancer de stands en stands, elle avait entendu les rires et les conversations enjouées, et ça lui avait donné envie de se joindre à eux. Mais elle ne les avait pas rejoints à ce moment-là. D’abord parce qu’elle avait faim et que donc, le plus important était qu’elle se nourrisse. Ensuite parce qu’elle avait mal dormi cette nuit-là, ou plutôt, elle n’avait cessé de se réveiller, et donc qu’elle était un peu fatiguée. Alors, ce n’était pas se balader au milieu d’une foule bruyante qui allait la rendre moins fatiguée.

Du coup, elle était rentrée chez elle, s’était préparer un repas rapide, qu’elle avait mangé en observant la Fête de la Magie depuis sa fenêtre et elle avait ensuite regagné sa chambre. Si initialement elle avait prévu de lire un peu pour se reposer, elle se retrouva rapidement endormie, contre toutes attentes, et elle ne se réveilla qu’aux alentours de quatre heures, quand elle reçut la visite de ses parents. Ces derniers étaient venus assistés à une conférence sur l’histoire de la magie et étaient passés la voir rapidement. Ils restèrent avec elle, le temps de prendre le thé et d’échanger les dernières nouvelles et ils finirent par regagner leur manoir.

Une fois seule, Hélynah prit une bonne douche, qui acheva de la réveiller, et troqua sa tenue de travail contre un pantalon confortable et un haut qu’elle aimait beaucoup. Elle agrémenta le tout d’une veste, après tout il ne faisait pas encore bien chaud, et sortit sur la place, tandis que la nuit tombait. Elle déambula de stand en stand, s’attardant de temps à autre pour observer ce que les commerçants proposaient. Elle était justement occupée à observer des objets magiques quand on voit qu’elle connaissait bien retenti derrière elle. En entendant la voix de Ian, puisqu’il s’agissait justement de lui, son cœur rata un battement, surprise qu’elle était de l’entendre ici. Ensuite, quand son cerveau enregistra ce qu’il venait de lui dire, ses joues se colorèrent d’une violente teinte rouge. Certes, elle avait noté son ton taquin et savait donc qu’il plaisantait, mais le résultat était le même.

-Bonsoir, répondit-elle d’une voix surprise en voyant une barbe à papa apparaître devant elle.

Après avoir pris la sucrerie qu’il lui tentait, son regard suivit le bras qui lui avait tendu pour remonter jusqu’au visage du blond qui avait un sourire à couper le souffle. Ce qui fut d’ailleurs le cas, car il fallut quelques secondes à Hélynah pour se souvenir de respirer tant elle était absorbée par la contemplation du visage de Ian. En se rendant compte qu’elle l’observait fixement sans rien dire, l’infirmière rougit de plus belle et sa lèvre inférieure se retrouva de nouveau coincée entre ses dents, comme à chaque fois qu’elle était gênée.

-Je ne peux pas toujours être en blouse, répondit-elle amusée après quelques secondes pour retrouver son calme, ce serait bizarre sinon.

Merlin qu’il était beau cet homme ! pensa la petite brune en l’observant prendre un morceau de barbe à papa. Avec ou sans sa blouse d’ailleurs.

-Je vais bien, merci, et vous alors ? J’espère que vous êtes bien rentré chez vous juste après votre service l’autre jour, glissa-t-elle sur un ton amusé avec un petit sourire en coin.

Suite à quoi, prenant exemple sur lui, elle goûta sa barbe à papa et glissa un bout de nuage sucré dans sa bouche. Elle était vraiment bonne cette sucrerie, meilleur que dans ses souvenirs d’enfant d’ailleurs. A moins que ce ne soit simplement la présence d’un blond troublant qui lui donnait l’impression que tout était meilleur…





Dans tes bras, tout semble possible



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 138

MessageSujet: Re: La vie est une sucrerie qu'il faut croquer à pleine dents // pv Hély Jeu 31 Mar - 19:12


 

❝La vie est une sucrerie qu'il faut croquer à pleine dents❞
 Hély & Ian


19 mars

Hélynah ne lui avait pas mit une gifle suite à ses salutations pour le moins originale. Mais la plaisanterie avait été plus forte que lui. Il avait parlé de cette incroyable technique de drague à ses collègues et à ses amis durant les derniers jours et cela avait bien fait rire tout le monde. Ils étaient allés jusqu'à la tenté sur une serveuse dans un pub de Pré-au-Lard pour voir si cela fonctionnait. Ça n'avait pas été une franche réussite mais heureusement, la jeune femme avait eu le sens de l'humour. Ils en avaient alors conclu que pour de la drague en tant que tel, c'était pas terrible mais comme arme d'humour avant de lancer le plan drague en revanche...

Bref, Hélynah ne lui avait pas retourné une gifle mais peut-être que l'offrande sous forme de gros nuage rose y était pour quelque chose.

Désolé, je ne voulais pas vous mettre mal à l'aise, s'excusa-t-il en voyant le rose soutenu sur les joues de la jeune femme. Décidément, elle rougissait facilement. Ian n'avait pas vraiment l'habitude, les femmes qu'il fréquentait généralement étaient plus âgées et bien plus sûres d'elles mais il devait avouer qu'il trouvait ça vraiment craquant. Hélynah avait un petit quelque chose de rafraîchissant.

Dès l'instant où elle se mit à se mordiller la lèvre, Ian se surprit à fixer un peu trop sa bouche et rectifia le tir  aussitôt en se concentrant sur sa barbe-à-papa. Cela ne l'empêchait pas de se dire qu'elle avait vraiment un très beau visage avec des traits très doux. Il avait déjà remarqué qu'elle était jolie mais aux urgences, il n'avait jamais eu le temps de l'observer plus que cela. Tout changeait dès que l'on quittait Sainte-Mangouste.

De vous à moi, quand je suis rentré l'autre matin j'étais tellement épuisé qu'à mon réveil, je me suis aperçu que je m'étais endormit tout habillé sur mon canapé. Mais au moins maintenant je peux assurer qu'il set confortable pour dormir. Et vous ?


En attendant sa réponse, Ian jeta un petit coup d'oeil autour d'eux. Ils étaient les seuls à rester sur place sans bouger.

Il y a quelqu'un qui doit vous retrouver ? Sinon je vous propose de continuer la visite. Enfin, si vous voulez bien de ma compagnie.


D'accord, il s'imposait un peu mais Ian avait toujours été comme ça. Hésiter, tourner autour du pot ce n'était pas vraiment dans sa nature. Il n'avait jamais été timide, il suffisait de voir comment il l'avait abordé avec sa sucrerie. Mais à ce qu'il en avait vu, Hélynah semblait seule elle aussi alors pourquoi pas visiter ensemble après tout ? C'était l'occasion de faire plus ample connaissance et Ian devait l'avouer, depuis l'autre soir il avait envie d'en savoir plus sur elle. Il s'était même surprit à la suivre du regard en la croisant dans les couloirs. Et généralement il se traitait ensuite d'idiot en se rappelant qu'il avait le double de son âge. Détail qu'il oubliait à nouveau à chaque fois qu'il la revoyait. Exactement comme c'était le cas ce soir d'ailleurs.

 
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice

ϟ Parchemins : 281

MessageSujet: Re: La vie est une sucrerie qu'il faut croquer à pleine dents // pv Hély Jeu 31 Mar - 21:28



La vie est une sucrerie qu'il faut croquer à pleines dents



En entendant Ian s’excuser de la mettre mal à l’aise, Hélynah se sentit stupide de rougir aussi facilement. Elle aurait aimé pouvoir se débarrasser de cette manie qu’elle avait de rougir quand elle était gênée, mais elle n’y arrivait pas. Elle sentait la chaleur caractéristique de cette rougeur se répandre sur ses joues, et elle ne pouvait rien faire pour l’en empêcher. Alors elle passait pour une idiote, quand on ne la qualifiait pas carrément de « petite prude » ou de « naïve », mais bon, elle s’était habituée à tout ça à présent. Pourtant, elle secoua la tête pour montrer que non, il ne la mettait pas mal à l’aise. Enfin si, mais pas à cause de ce qu’il pensait. Sa présence seule suffisait à la troubler, mais ça, elle n’allait pas lui dire. Déjà qu’il devait la prendre pour une idiote…

-Vous ne mettez pas mal à l’aise, assura-t-elle d’une voix timide alors que sa lèvre inférieure venait se coincer entre ses dents.

Heureusement, elle commençait à retrouver une teinte normale, du moins c’était ce dont elle avait l’impression puisque ses joues lui semblèrent moins chaudes. Sauf qu’elle remarqua brièvement le regard de Ian posé sur ses lèvres et elle redevint écarlate aussi, tandis que les battements de son cœur dans sa poitrine s’intensifiaient. Non pas parce qu’elle s’imaginait que le blond voulait l’embrasser – loin de là même, pourquoi le ferait-il ? – mais parce qu’elle se souvenait qu’elle-même s’était demandé, quelques jours plus tôt quand elle l’avait croisé dans un couloir, ce que ça faisait d’être embrassé par un homme comme Ian. Bien sûr, elle s’était tout de suite ressaisie, n’ayant que trop conscience que ce genre de choses n’arriverait jamais, et elle s’était remise au travail.

Pour se remettre de ses émotions, elle mangea un bout de barbe à papa puis se concentra sur ce que lui disait Ian. Entendre qu’il s’était endormi directement sur son canapé en rentrant chez lui l’autre jour lui tira un sourire attendri. D’un autre côté, ça ne l’étonnait pas qu’il se soit endormi aussi vite, il avait vraiment l’air fatigué la dernière fois.

-Oh moi, j’ai pris la peine de me mettre en pyjama et de rejoindre mon lit avant de m’endormir, répondit-elle sur un ton amusé en le détaillant.

Il avait l’air moins fatigué en tout cas, et elle était contente de le voir comme ça. En fait, elle était surtout contente de le voir tout court, et en dehors de l’hôpital qui plus est. Parce qu’elle le croisait souvent dans les couloirs des urgences, mais justement, ils étaient aux urgences et leur travail n’attendait pas, donc ils n’avaient pas souvent l’occasion de parler. Hélynah avait beau essayer de se convaincre que ça ne lui faisait rien, elle ne put empêcher un sourire heureux de s’étaler sur ses lèvres quand il lui proposa de continuer la visite, tous les deux.

-Non, je n’attends personne, j’étais toute seule, et votre compagnie ne me dérange pas, ajouta-t-elle avec un petit sourire. Au contraire même…

Bon clairement, la dernière partie n’était pas prévue pour être dite à voix haute et en s’entendit dire tout haut ce qu’elle pensait, la brune redevint aussitôt écarlate et détourna les yeux pour se concentrer sur le nuage de sucre rose qu’elle tenait dans la main. Sauf que si elle restait silencieuse trop longtemps, sa bêtise – enfin de son point de vue – allait rester en suspens entre eux et elle n’avait pas envie de créer une ambiance tendue. Du coup, elle releva timidement les yeux pour le regarder.

-Par où avez-vous envie d’aller ? demanda-t-elle en réussissant presque à ne pas bafouiller.

Certes, ce n’était pas le sujet de conversation le plus trépidant du monde, mais elle espérait que ça suffirait pour détourner l’attention du blond. Ainsi, elle aurait peut-être le temps de se calmer et de remettre ses idées en place. Bien que la dernière partie serait certainement plus compliquée à mettre en place étant donné l’état dans lequel la mettait Ian.





Dans tes bras, tout semble possible



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 138

MessageSujet: Re: La vie est une sucrerie qu'il faut croquer à pleine dents // pv Hély Ven 1 Avr - 13:19


 

❝La vie est une sucrerie qu'il faut croquer à pleine dents❞
 Hély & Ian


19 mars

Il ne la mettait pas mal à l'aise mais elle continuait quand même de rougir à presque chacune de ses phrases, cherchez l'erreur. Il voulait bien qu'elle puisse être timide mais tout de même. C'était peut-être tout simplement dû à son jeune femme songea-t-il. Il lui semblait qu'à l'époque lointaine de ses 18-19 ans, les filles avaient effectivement eu cette tendance à rougir pour un rien. Ce qui au final était un constat assez déstabilisant car Ian avait vite tendance à oublier leur différence d'âge... jusqu'à ce qu'il ouvre la bouche et qu'elle rougisse à nouveau.

Alors arrêtez de rougir à tout bout de champ, on va finir par vous confondre avec une guirlande lumineuse, plaisanta-t-il avec un sourire. Sa manière de rougir était adorable, il était loin de dire le contraire, mais la pauvre n'en finissait plus de changer de couleur et il l'avait retrouvée il n'y avait même pas 5 minutes.

Sa manière de se mordiller la lèvre en revanche avait quelque chose de bien moins « mignon » et et bien plus... Séduisant. Ian devait prendre sur lui pour ne pas trop fixer sa bouche alors qu'elle recommençait. Alors, tout comme elle, il reprit un bout de barbe-à-papa l'air de rien pour porter son attention ailleurs.

Il eut un rire quand elle lui expliqua que contrairement à lui, après le fameux service elle avait quand même eu la force de se coucher. Mais en même temps, elle n'avait pas alignée 2 services à la suite elle et elle était encore dans cette tranche d'âge où l'on restait frais et dispo même après une nuit blanche. Alors que lui... Il pouvait confirmer que la barre des 30 ans faisait des ravages l'air de rien.

Vantarde, dit-il sans se départir de son grand sourire rieur avant de chasser machinalement d'un petit geste de la main un insecte qui voulait s'en prendre à sa barbe-à-papa.

Et donc il avait vu juste, la jeune femme était elle aussi venue seule. Un peu surprenant quand même à un âge où l'on traînaient généralement en bande mais Hélynah ne semblait pas être comme les autres filles de son âge. Et il était mal placé pour parler vu que lui-même n'était pas accompagné. En même temps, il s'était un peu décidé à la dernière minute de venir, n'en n'ayant pas autrement eu l’intention au départ. Il fallait dire qu'il avait un petit peu de mal avec tout ça. La fête en elle-même était une excellente idée mais pour Ian, le Ministère cherchait surtout à gagner des points et à faire oublier les horreurs commises les deux dernières années.

Je propose que l'on continue simplement pas là ?, lui répondit-il. Après tout, il n'était là que pour flâner entre les différents stands et Hélynah semblait faire pareil que lui. Attendez, ajouta-t-il soudain.

Doucement, il tendit la main et effleura la joue d'Hély. Ce geste n'était pas sans raison comme le prouva le petit filament de sucre rose qu'il retira avant de le porter à sa bouche.

Attaque de barbe-à-papa, plaisanta-t-il en se léchant les doigts sans quitter la jeune femme des yeux.

 
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice

ϟ Parchemins : 281

MessageSujet: Re: La vie est une sucrerie qu'il faut croquer à pleine dents // pv Hély Dim 3 Avr - 14:45



La vie est une sucrerie qu'il faut croquer à pleines dents



Se faire comparer à une guirlande lumineuse n’avait rien de spécialement plaisant, pourtant la comparaison amusa Hélynah, au point qu’un joyeux petit rire lui échappa tandis qu’elle levait les yeux au ciel, un sourire aux lèvres. Il avait raison, il fallait qu’elle arrête de rougir à tout bout de champs, sinon, non content de passer pour une idiote, elle allait finir par exaspérer Ian, voire même à l’agacer au point de le faire partir. Elle avait tendance à oublier le fait qu’il était plus âgé qu’elle, il avait tout de même 35 ans, il en savait plus qu’elle, il avait plus d’expériences, surtout en matière de relation homme-femme. Oui, elle allait faire un effort et s’efforcer de garder une couleur de joue normale, du moins un peu plus longtemps que quelques secondes.

-Je vais essayer d’arrêter, assura-t-elle, la lèvre coincée entre ses dents.

C’était plus facile à dire qu’à faire, surtout en présence de Ian, étant donné l’effet qu’il avait sur elle ! Mais bon, elle ferait un effort, et intérioriserait ce qu’elle ressentait, et en particulier son trouble. Sans parler de cette envie inattendue de l’embrasser qui l’avait traversée. Non, ce n’était clairement pas une bonne idée, non seulement ce genre de geste impulsif ne lui ressemblait pas du tout, et en plus, elle ne ferait que se ridiculiser davantage aux yeux du médicomage. Et puis, ce n’était vraiment l’idée qu’elle s’était faite de son premier baiser. Même si cela pouvait paraître cliché et ridiculement stupide, Hélynah était ce qu’on appelait une romantique. C’était peut-être pour ça que du haut de ses bientôt dix-neuf ans, elle n’avait absolument aucune expérience en matière d’homme. Enfin ça, ajouté à sa timidité, peut-être trop grande d’ailleurs.

Les sourires de Ian étaient vraiment à tomber, même son grand sourire rieur, qu’il lui adressa en la traitant de vantarde, ce qui la fit rire légèrement. Avant qu’elle ne prenne sa bouille la plus innocente – et sa plus craquant sans le savoir – pour le regarder avec ses grands yeux.

-Je ne vois pas du tout de quoi vous parlez, assura-t-elle sans se défaire de son adorable bouille.

D’un autre côté, ce n’était pas compliqué pour elle de se mettre au lit convenablement après une nuit de travail, parce qu’elle n’avait fait qu’un seul service ce jour-là, contrairement au grand blond qui la mettait dans tous ses états. Quand il lui proposa de continuer la visite des stands en indiquant une direction, elle se contenta de hocher la tête, pour lui montrer son approbation avant de froncer légèrement les sourcils quand il lui demanda d’attendre. Que se passait-il ? se demanda-t-elle en voyant sa main approchait de son visage. Quand elle sentit sa main effleurer sa joue, un délicieux frisson la parcourut, partant de sa joue pour se répandre dans le reste de son corps.

-Oh merci, répondit-elle en voyant le filet de barbe-à-papa que venait de récupérer Ian.

En voyant ce dernier se lécher le doigt, pour récupérer le filet de friandise, la brune ne put le quitter des yeux, complètement hypnotiser par ce spectacle qui n’avait pourtant rien de particulier. Pourtant, elle le trouvait…sensuel dans sa façon de faire. Elle réussit, au prix d’un très grand effort, à détourner ses yeux des lèvres du blond pour regarder autour d’elle, ce qui lui permit de voir qu’ils gênaient quelques sorciers qui voulaient accéder au stand derrière eux.

-On y va ? proposa-t-elle en attrapant de nouveau sa lèvre entre ses dents.

Ils quittèrent donc le stand, pour partir dans une nouvelle direction, se mêlant à la foule. Heureusement que Ian était grand, très grand même par rapport à elle, ainsi elle pouvait le repérer facilement à travers la foule de sorciers qu’ils traversaient. Malgré ça, il commençait à la distancer légèrement, ou plutôt, elle avait du mal à avancer à sa vitesse. Sans réfléchir, elle attrapa donc sa manche, au niveau du poignet, pour le rattraper plus facilement et passer à travers le groupe qui essayait de la séparer de Ian.





Dans tes bras, tout semble possible



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 138

MessageSujet: Re: La vie est une sucrerie qu'il faut croquer à pleine dents // pv Hély Lun 4 Avr - 10:49


 

❝La vie est une sucrerie qu'il faut croquer à pleine dents❞
 Hély & Ian


19 mars

Maintenant qu'elle promettait d'essayer d'arrêter de rougir, elle n'arrêtait plus de ce mordiller la lèvre constata Ian avec amusement. Mais pas que. En fait, à choisir, il préférait presque le rougeoiement. Non pas pour le côté petite fille timide etc mais uniquement parce qu'à chaque fois qu'elle se mordillait la lèvre, cela attirait le regard de Ian sur sa bouche et cela lui faisait trotter des idées en têtes malgré lui.

C'est pourquoi il était soulagé de voir la discussion suivre son cours pour lui laisser l'occasion de penser à autre chose. Sauf que imaginer Hélynah en pyjama ne l'aidait uniquement parce qu'il s'efforçait à l'imaginer avec un de ses gros pyjama moelleux et non pas quelque chose de plus sexy.

Par chance, ce fut elle qui sans le savoir remédia à ce petit problème. Quand elle prit sa bouille innocente, pour le coup, Ian en oublia toutes idées de nuisette sexy et en revînt à l'image d'une Hély dans un de ses espèce de pyjama une pièce avec une capuche licorne. Une tenue définitivement à des années lumières de ce que Ian avait eu l'habitude avec ses anciennes petites-amies. Et de toutes manières, pourquoi est-ce qu'il pensait à cela ? Ça n'avait pas vraiment de sens. C'était juste une jeune infirmière en formation qu'il avait trouvé par hasard à la fête de la magie. Une très jolie infirmière en formation... Et qui se retrouvait avec de la barbe-à-papa sur son jolie minois.

La peau de sa joue était terriblement douce sous ses doigts et Ian ne pu s'empêcher de se demander s'il en était de même du reste de son corps. Une véritable peau de pêche qu'il devait être très agréable à caresser. Il dû se faire violence pour ne pas glisser sa main sur son cou gracile.

On y va !, répondit-il, heureux d'avoir quelque chose à faire pour échapper au cours de ses pensées. Ce qui fut peine perdue étant donné qu'elle se remit à se mordiller la lèvre.

Contrairement à Hélynah, Ian n'était plus depuis longtemps du genre hésitant et rougissant et en la voyant faire, il poussa un petit soupire en secouant la tête, rieur.

Vous devriez vraiment arrêter de faire ça aussi... Vous n'imaginez même pas l'effet que ça fait sur la gente masculine quand vous faites ça, lui expliqua-t-il avant de lui adresser un clin d'oeil, s'attendant à la voir rougir à nouveau, il devait l'avouer.

Après quoi, il se mit en route en slalomant entre les sorciers qui s'entassaient joyeusement devant les stands. C'est alors qu'il sentit quelque chose attraper sa manche. Hély avait plus de facilité pour se faufiler avec sa petite taille mais Ian faisait clairement de plus grandes enjambées et la distançait malgré lui. Tout en continuant d'avancer il dégagea sa manche d'un petit geste pour directement ensuite attraper la main de la jeune femme qu'il prit dans la sienne. Comme il l'avait pressentit un peu plus tôt, la peau de sa main était chaude et douce.

Ian réalisa bien vite que l'inconvénient était qu'il lui manquait une main pour manger le reste de sa barbe-à-papa. Riant de bon coeur, il se débrouilla tant bien que mal pour coincer un morceau dans sa bouche et le tira. Sauf que ce fut tout le reste de la sucrerie qui vînt et Ian utilisait sa main libre, à l'exception du bâton désormais vide, pour empêcher les filandreux bouts de sucre de ce coller sur son visage ou dans ses cheveux.

C'est alors qu'il repéra le manège devant eux. La musique qui s'envolait du vieux carrousel était celle d'un orge de barbarie. Le manège, très illuminé, tournait en musique alors que des sombrals, des hyppogriffes et autres dragons en bois mais tout de même légèrement animés tournait tout en faisant un mouvement de haut-bas.

Venez, dit-il à Hély dont il n'avait toujours pas lâché la main et qu'il tira gentiment à sa suite jsuqu'à la caisse où il acheta deux tickets.

 
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice

ϟ Parchemins : 281

MessageSujet: Re: La vie est une sucrerie qu'il faut croquer à pleine dents // pv Hély Lun 4 Avr - 18:06



La vie est une sucrerie qu'il faut croquer à pleines dents


Soulagée de penser à autre chose qu’à Ian et l’effet qu’il avait, involontairement, sur elle, Hélynah proposa à ce dernier de se mettre en route. Elle allait se mettre en mouvement quand il lui dit qu’elle ferait mieux d’arrêter de faire ça aussi. Si le aussi renvoyait aux rougissements, la brune ne voyait pas ce que le « ça » pouvait bien désigner.

-De faire quoi exactement ? demanda-t-elle perdue.

Ouvrir la bouche libéra la lèvre qu’elle était occupée à mordillait et permit à la demoiselle de se rendre compte de ce tic nerveux. Ce qui, en plus de la fin de la tirade de Ian et de son clin d’œil, lui fit prendre une teinte pivoine soutenue. Elle ne s’était même pas rendu compte qu’elle faisait ça. Gênée, elle détourna les yeux, se retenant, de justesse, de recommencer à se mordre la lèvre.

-Oh ça…désolée… marmonna-t-elle d’une petite voix.

Par contre, elle ne voyait pas vraiment quel effet cela pouvait avoir sur la gente masculine exactement. Peut-être était-elle trop innocente pour ça, ou n’avait-elle pas envie d’y réfléchir – de peur de se faire des faux espoirs ? – mais elle n’osait pas lui poser la question directement. Elle se contenta donc de le suivre, à travers la foule, avant d’attraper sa manche parce qu’il commençait à la distancer. Quand Ian se libéra d’un geste, Hélynah fut décontenancée une seconde, avant de sentir sa main se refermer sur la sienne, ce qui lui permit d’arriver à sa hauteur. La main de Ian était grande, chaude, agréable et rassurant, constata la demoiselle en jetant un coup d’œil à leur mains enlacées. C’était stupide et digne d’une adolescente, mais elle était contente de lui tenir la main. C’était un geste anodin, sans aucune importance et pourtant, ça suffisait à la rendre heureuse…elle était ridicule, pensa-t-elle en détachant ses yeux de leurs mains.

En entendant le rire de Ian, elle tourna la tête vers lui et le vit se débattre avec sa barbe à papa, qui n’était clairement pas facile à manger d’une main, elle en faisait l’expérience. Le voir faire en riant la fit rire à son tour et, après avoir coincé sa barbe à papa dans sa main – celle qui tenait celle de Ian – elle l’aida à se défaire du nuage bleu sucré.

-On dirait que je ne suis pas la seule à me faire attaquer par de la barbe à papa, fit-elle remarquer en passant son doigt sur sa joue, à son tour, pour en ôter le sucre bleu.

Une fois que Ian fut débarrassé de sa barbe à papa, elle récupéra la sienne, qu’elle grignotait petit à petit, pour éviter de se retrouver dans la même situation que le blond. Il l’entraîna alors vers un endroit d’où provenait une douce musique agréable. Ce ne fut que lorsqu’ils dépassèrent un groupe de sorciers qu’elle remarqua qu’il l’entraînait vers un carrousel. Elle n’était pas montée sur ce genre de manège depuis qu’elle était petite, mais elle le suivit de bon cœur, en finissant sa barbe à papa, alors qu’il achetait deux tickets. Elle détailla le manège, maintenant qu’ils étaient à côté, et constata qu’il y avait des hippogriffes en bois. Cette constatation lui arracha un frisson d’effroi, puis elle se ressaisit. C’était ridicule, des animaux de bois ne pouvaient rien lui faire ! Et ils n’allaient certainement pas l’empêcher de passer un bon moment avec Ian, décida-t-elle tandis qu’ils approchaient du manège.

-Sur quoi voulez-vous grimper ? demanda-t-elle en regardant les animaux présents sur le carrousel.

Entre les hippogriffes, les sombrals, les dragons et les autres créatures magiques, le choix était vaste. Les dragons étaient merveilleusement bien fait constata-t-elle en passant près de l’un d’eux, sur lequel elle laissa courir distraitement ses doigts.





Dans tes bras, tout semble possible



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 138

MessageSujet: Re: La vie est une sucrerie qu'il faut croquer à pleine dents // pv Hély Mar 5 Avr - 13:15


 

❝La vie est une sucrerie qu'il faut croquer à pleine dents❞
 Hély & Ian


19 mars

Ian dû se retenir d'éclater de rire. Quand elle ne rougissait pas, elle se mordait la lèvre. Et quand il lui faisait remarquer que ce geste était séduisant, elle arrêtait... Pour rougir à nouveau ! Ça en devenait presque un jeu pour lui même s'il ne doutait pas que la jeune femme préférerait certainement ne pas réagir de la sorte toutes les 30 secondes. Il ne lui avait pourtant pas sembler que sa timidité était si flagrante à l'hôpital. Quelques rougissements de temps à autres mais sans plus. Rien qui attirait particulièrement l'attention en tout cas. D'un côté, c'était flatteur pour lui de la voir aussi intimidé alors qu'ils arpentaient ensemble la fête. Où alors elle avait vraiment honte de se montrer à ses côtés, c'était aussi une possibilité.

Ian n'avait plus manger de barbe-à-papa depuis... Oh Merlin bien 20 ans, facilement ! Et il réalisait qu'il avait perdu la main. Ou alors c'était parce que lorsqu'il était môme, il s'en fichait d'avoir du sucre partout sur la figure et dans les cheveux aussi. Mais pour une obscure raison, en les voyant ce soir il avait été prit d'une subite envie d'en remanger une. Pour qui qui évitait les aliments trop sucrés en général, c'était un comble. Mais une barbe-à-papa allait ficher allait pas le tuer même s'il avait l'habitude d'un régime alimentaire bien plus équilibré en temps normal.

Hélynah volant à son secours, Ian se pencha légèrement en avant pour lui éviter de devoir rester dans un équilibre précaire sur la pointe des pieds dans la foule.

Merci, lui dit-il avec un grand sourire. J'avais oublié à quel point c'est collant ce machin.

Ce fut sur un véritable coup de tête qu'il décida de monter sur le manège. Étrangement, sa dernière expérience du genre était bien plus récente que sa dernière – enfin avant-dernière désormais – barbe-à-papa. Ian avait toujours bien aimé ce genre de manège tournant. Quand il ralentit suffisamment, il grimpa dessus sans lâcher la main d'Hélynah qui caressait un dragon. Il avait repéré les Hyppogriffes et en resta à distance l'air de rien.

Étant donné que les dragons semblaient plaire à Hélynah, Ian se plaça face à elle, lâcha sa main et sans crier gare l'attrapa par la taille pour la soulever avec une facilité déconcertante, l'asseyant en amazone sur un magyar en bois. Hély ainsi posée, Ian prit place sur le dragon voisin au sien, assit lui aussi de côté afin de lui faire face. La différence résidait essentiellement dans le fait que le médicomage avait toujours les deux pieds touchant le sol, lui.

Quand j'étais gamin, je pouvais passer des heures sur ce genre de carrousel
, expliqua-t-il tout sourire en regardant les gens prenant place autour d'eux. Ils n'étaient de loin pas les seuls adultes à apprécier ce genre de chose visiblement. Je me souviens qu'un jour  Viennes, du côté sorciers... Je ne sais pas, je devais avoir 7 ou 8 ans, mes parents m'avaient achetés toutes une série de tickets et m'avaient laissé sur le manège pendant quelque chose comme 3 heures, le temps de faire ce qu'ils avaient à faire. C'était moins cher qu'une baby-sitter... C'était vraiment un manège immense sur 3 étages. C'est la seule fois où j'en ai vu un aussi incroyable.

 
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice

ϟ Parchemins : 281

MessageSujet: Re: La vie est une sucrerie qu'il faut croquer à pleine dents // pv Hély Mar 5 Avr - 21:13



La vie est une sucrerie qu'il faut croquer à pleines dents


Tandis qu’elle parvenait à atteindre sa joue avec peine, hissée sur la pointe des pieds, pour l’aider à se défaire de la barbe à papa qui l’attaquait, Hélynah eut la surprise de voir Ian se penchait vers elle. Avec un sourire tout mignon, elle retomba donc sur ses pieds et entreprit de le débarrasser du nuage sucré qui l’attaquait. C’était gentil de sa part de combler leur différence de taille en se penchant pour qu’elle puisse l’atteindre sans difficulté. En entendant sa remarque sur ses souvenirs faussés, elle eut un petit rire amusé.

-Pour ma part, je me souvenais surtout que c’était sucré et délicieux, confia-t-elle amusée, pas que c’était difficile à manger et que ça collait aux cheveux.

C’était peut-être d’ailleurs pour ça que ses parents ne lui en avaient pas acheter souvent. Elle avait beau être soigneuse depuis longtemps, elle se doutait fortement que sa mère avait dû retirer le sucre de ses cheveux noirs à plusieurs reprises. Par contre, elle n’avait pas envie que la même chose se produise ce soir – elle aurait juste l’air ridicule sinon – elle mangeait donc sa friandise en faisait attention à ne pas s’en mettre partout. Déjà que Ian lui avait retiré un filament rose de la joue un peu plus tôt, elle ne voulait pas qu’il ait à recommencer. Heureusement, elle arriva au bout de sa friandise sans encombre et se débarrassa du bâtonnet de bois dans une poubelle avant de monter sur le carrousel en compagnie de Ian.

Alors qu’elle était occupée à regarder les dragons de bois qui l’entouraient, la main posée sur la tête de l’un d’entre eux, elle se sentit soudainement quitter la terre ferme, après que la main de Ian ait lâchée la sienne. Ne s’attendait pas à ça, elle laissa échapper un petit « aaah ! » surpris avant de se retrouver assise sur un magyar à pointes, face au blond qui venait de la soulever comme si elle était aussi légère qu’un sac de plumes. Ce qui n’était d’ailleurs pas le cas, mais il fallait croire que Ian était musclé. Une fois ce dernier assis à son tour sur un dragon, voisin du sien d’ailleurs, elle lui fit un sourire. Sourire qui s’accentua quand elle entendit son histoire. Elle essaya de se représenter Ian, âgé de huit ans, installé dans un grand manège sur trois étages, mais elle avait du mal à l’imaginer enfant. Pourtant, elle ne doutait pas qu’il devait être très mignon et adorable ! Mais quoi qu’elle essaye de faire, c’était toujours le Ian adulte et troublant qui revenait dans son esprit.

-Qui était le plus heureux au final ? Vous qui êtes resté des heures à essayer toutes les montures du carrousel ou vos parents qui s’étaient retrouvés seuls pour ce qu’ils avaient à faire ? Demanda-t-elle sur un ton taquin, un sourire aux lèvres. Trois étages…Répéta-t-elle sur un ton légèrement rêveur, vous avez du bien vous amuser !

Pendant qu’ils parlaient, d’autres sorciers avaient pris place sur le manège et ce dernier finit par démarrer. Pourtant, la brune ne quitta pas son compagnon de la soirée des yeux pour autant. Appuyée sur le dragon pour ne pas être déstabilisée, Hélynah réalisa qu’elle n’était pas montée sur ce genre d’engins depuis ses sept ans. Pour la simple et stupide raison que, souvent, il y avait des hippogriffes sur ce genre de manège et qu’elle refusait de s’en approchait, sans même chercher à comprendre qu’ils n’étaient pas vivants, contrairement à celui qui l’avait attaqué.

-Je n’étais pas montée sur un carrousel depuis plus de dix ans, confia-t-elle en levant les yeux vers lui. Entre ça et la barbe à papa, j’ai l’impression que vous cherchez à nous faire retomber en enfance, ajouta-t-elle sur un ton amusé.

Enfin, si les activités pouvaient les ramener en enfances, les pensées que lui inspiraient Ian étaient, pour leur part, clairement adulte. Ainsi, la magie ne faisait pas vraiment effet sur la brune. Ou plutôt, c’était une tout autre forme de magie qui agissait sur elle, bien loin de la nostalgie de l’enfance.




Dans tes bras, tout semble possible



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La vie est une sucrerie qu'il faut croquer à pleine dents // pv Hély

Revenir en haut Aller en bas
La vie est une sucrerie qu'il faut croquer à pleine dents // pv Hély
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Il ne faut pas boire de sang.
» Il faut vivre.
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]
» Faut-il remettre en question les habiletés du PDT du Sénat ?
» "Il ne faut jurer de rien"...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic is Might :: Place Nicolas Flamel-