Les liens utiles

ϟ Le Contexte
ϟ Le Réglement
ϟ Listing des avatars
ϟ Listing des métiers
ϟ Listing des pouvoirs
ϟ Les PV
ϟ Les Scénarios

ϟ Magic pas à pas

Partagez| .
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous ~ Stellan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 144

MessageSujet: Re: Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous ~ Stellan Lun 8 Aoû - 23:02



Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous


Il fallait reconnaître que les sourires provocateurs allaient bien au brun, du moins c’était ce que pensait Léa. Ces sourires faisaient pétiller ses yeux d’une manière presque sexy et accentuait le charme, déjà certain, de son interlocuteur. La blonde avait parfaitement conscience qu’elle était en train de jouer un jeu dangereux en flirtant avec ce beau mâle qui l’avait tiré d’un mauvais pas, mais c’était plus fort qu’elle, elle avait envie de répondre à ses provocations et voir jusqu’où il irait. Alors bien sûr, elle ne tromperait pas Tom, après tout, elle était amoureuse de lui et très heureuse en couple, et bien qu’elle ne l’ait jamais fait auparavant, flirter un peu n’avait jamais été un crime, non ? En tout cas, à ses yeux ça n’avait pas vraiment d’importance. Surtout vu le nombre de fois où Tom avait fait du charme à des sang pur dans le seul but de se faire bien voir.

-Si je te répondais, ce serait moins drôle, répondit-elle sans se défaire de son sourire provocateur. Autant te laisser le découvrir par toi même.

C’était peut-être risqué de provoquer ainsi le brun, en le mettant au défi, mais Léa s’en moquait pas mal en fait. Elle était du genre à faire ce qu’elle voulait quand elle en avait envie et pour le moment, elle avait envie de rentrer dans le jeu du brun. Elle aimait la répartie de cet homme, ses réponses non conventionnelles et la manière qu’il avait de s’amuser d’un rien. Elle appréciait son cynisme et elle se délectait des expressions qui s’affichaient sur son visage. Ce n’était tout de même pas de sa faute si, pour le moment, elle passait le meilleur moment de la soirée en sa compagnie. Or, c’était le cas, et la photographe n’avait pas envie que ce moment se termine trop tôt.

Quand le sujet dériva, elle ne savait pas trop comment, sur les Crowford et que le brun proposa de ne pas perdre plus de temps à parler de cette famille qui attisait déjà bien des conversations, elle eut un petit rire amusé. Il n’avait clairement pas tort sur le coup et elle-même ne comprenait pas comment ils avaient pu parler de cette famille de malheur pendant au moins une minute entière. Pour lui montrer qu’elle était d’accord, elle hocha la tête, un sourire amusé aux lèvres, mais ne répondit pas. En effet, il ne fallait pas leur accorder trop d’importance non plus.

-Je n’ai pas l’air de te fuir comme la peste non ? fit-elle remarquer sur un ton amusé en le suivant sur la piste de danse. Et je doute que je le fasse bientôt.

En tout cas, il ne lui donnait aucune raison de le faire pour l’instant et Léa était prête à parier que c’était son cynisme et son humour unique qui faisait fuir les autres. Or, étant donné qu’elle appréciait les deux, il y avait, effectivement, peu de chance qu’elle prenne la fuite. Quand ils arrivèrent à destination, elle laissa le brun la serrer étroitement contre lui et elle déposa une main sur son épaule, laissant la seconde dans sa main. Il y avait un moment maintenant qu’elle n’avait pas dansé avec un autre homme que Tom - sa famille mise à part - mais ce n’était pas désagréable pour autant. Bien au contraire même ! Tandis qu’il la faisait tourner, il lâcha un mot, un seul petit mot, qui pourtant réjouit la blonde. Elle se laissa faire lorsqu’il passa un bras autour de sa hanche, se contentant de planter son regard noisette dans le sien.

-Stellan ? répéta-t-elle avec un sourire ravi. C’est un prénom original et peu commun, un peu comme toi en somme.

Occupée à danser dans les bras de Stellan, il portait vraiment un beau prénom, Léa ne faisait pas attention à ce qui l’entourait. Elle avait les yeux rivés sur son cavalier et, en cet instant, elle ne pensait à rien d’autre. Du moins jusqu’à ce qu’une main ne vienne tapoter l’épaule du brun cynique et qu’une voix qu’elle ne connaissait que trop bien les interrompe.

-Excusez-moi, puis-je récupérer ma cavalière ? s’enquit Tom en s’efforçant d’être poli.

La blonde leva alors les yeux vers lui, le détaillant. Bien que ce ne soit que peu visible, elle décela sans peine la pointe de jalousie qui s’affichait sur son visage. Bah tiens, il était tout de même culotté ! Il l’avait abandonné pour discuter de Merlin seul savait quoi avec Crowford et à présent il était jaloux de la trouver en train de danser avec un autre homme. Qu’aurait-il préféré ? Qu’elle reste sagement dans son coin à l’attendre en s’ennuyant comme un rat mort ? C’était déjà ce qu’elle faisait lorsqu’il l’emmenait parfois à des réceptions de sang pur.



Life is just a
succession of pictures


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Chieur né

ϟ Parchemins : 175

MessageSujet: Re: Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous ~ Stellan Mer 10 Aoû - 18:45



Il n'y a pas de hasard, il n'ya que des rendez-vous


 


Samedi 19 mars 2016

Stellan leva un sourcil intrigué en entendant les dires de la demoiselle. Pour un peu, il regrettait presque de ne pas avoir eu quelque chose sous la main pour l’enregistrer. Enfin remarque, il doutait que les appareils moldu fonctionnassent ici. Donc de toutes façons ça n'aurait servi à rien. Malgré tout il aurait bien voulu immortaliser ce moment juste pour pouvoir se le repasser et imaginer la tête de son copain s'il l'avait entendu. Une tête sûrement remarquablement intéressante. Mais en vrai, même si elle avait beau lui faire des sourire provocateur, Stellan doutait qu'elle soit capable de tromper son copain. Cela dit maintenant qu'elle le mettait au défi il avait presque envie de s'en assurer et de la pousser dans ses dernier retranchements pour voir si elle restait fidèle ou non.

-Tu sais, à force de flirter avec le diable, on finit par lui ressembler, lui lança-t-il avec un sourire narquois.

Parce que c'était vrai, quand on fréquentait des gens pas fréquentables au fur et à mesure on changeait. Sans compter que jouer avec le feu était dangereux. Il le savait, il était le premier à en avoir fait l'expérience après tout. Il avait voulu faire comme celui qui s'en était pris à son père et répondre à la violence par la violence. Il avait tué et ça ne lui avait rapporté que la mort de son géniteur. Le feu engendre le feu et le feu est destructeur. Mais bon, l'enjeu était totalement différent et ça n'avait rien à voir avec ce qui se passait ici. Il aurait bien dit que dans cette situation, c'était bien plus innocent mais en réalité, le flirt pour une femme casée ne l'était justement pas.

Il eut un léger rire en l'amenant sur la piste de danse. Non en effet, elle ne le fuyait pas, au contraire,  il avait parfaitement conscience que c'était même limite l'inverse. Cela dit il restait sceptique quant à son affirmation comme quoi ça n'arriverait pas dans le futur. Elle n'était pas la première à dire ça et pourtant il se retrouvait toujours tout seul. Ce qu'il était loin de regretter d'ailleurs. Il avait choisi cette vie.

Toutefois pour le moment elle semblait apprécier son humour, alors autant en profiter. Il aimait bien la jeune fille et danser avec elle était agréable. Il prenait même plaisir à ça, chose qu'il n'avait pas fait depuis longtemps. Ordinairement la danse ne l'emballait pas, ou alors très rarement. Il trouvait ça ennuyant de tournicoter avec une fille en faisant semblant d'apprécier tout ça. Mais avec la bonne partenaire cette séance d'ennuis se changeait en moment fort sympathique. Il prenait même un malin plaisir à la serrer un peu plus que nécessaire contre lui.

-Hum, c'est un prénom parmi tant d'autre que ma mère a choisi bien avant que mon caractère ne soit défini. Mais merci quand même.

Il n'avait jamais été du genre à trop s'attacher aux prénoms, parce que pour lui ça ne signifiait rien. Ou alors il fallait en parler aux parents plutôt qu'aux concernés, après tout il n'avait pas choisi comment il s’appellerait. Mais bon il comprenait l'intention de vouloir complimenter un prénom qu'on trouvait joli.

Il caressait la silhouette de Léa des yeux alors qu'elle se déhanchait contre lui lorsqu'il sentit une pain sur son épaule. Enfin... Une autre main que celle de la blonde. Avant même de se retourner, il sut à qui il avait à faire. Il prit donc le temps de terminer la musique, qui s'achevait, avant de s'arrêter et de se retourner en gardant sa partenaire contre lui, le bras toujours passé autour de sa taille. Le nouveau venu était assez grand, brun, viril, l'archétype du mec qui faisait craquer les filles et qui amusait beaucoup Stellan. Honnêtement ? Trop classique. Pas assortis. Ça ne marcherait pas entre eux. Et ça le réjouissait. Juste pour le plaisir de le provoquer, il afficha son plus beau sourire railleur, celui qui énervait toujours les gens propres sur eux, avant de lui répondre :

-Oh... Je crains que ce ne soit pas si facile, vous m'en voyez navré. Mais bon, ce n'est pas si grave non ? Après tout c'est vous qui l'avez seule, vous devriez vous réjouir qu'elle ait trouvé un partenaire qui puisse lui éviter l'ennui.

Il se doutait bien que Léa serait sûrement pressée d'aller le retrouver mais bon, elle pouvait bien attendre deux minutes qu'il fasse en sorte que son chéri se sente un peu menacé. Après tout il fallait bien corser un peu les choses pour que ce soit intéressant parfois. Autant que son beau brun gagne le mérite de rester avec elle.



© Aelyne




Dernière édition par Stellan Dawson le Jeu 18 Aoû - 22:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 144

MessageSujet: Re: Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous ~ Stellan Mar 16 Aoû - 21:11



Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous


En flirtant avec le diable, on finissait par lui ressemblait ? Oui, en effet, c’était une éventualité, mais une éventualité seulement, pas une fatalité. Du moins, c’était ce que pensait Léa et son optimisme. Flirtait avec le diable ne conduisait pas forcément à sa propre damnation. Malgré cette légère divergence d’opinion, Léa appréciait tout de même ce moment partager avec le beau brun. Le contraire aurait d’ailleurs été complètement stupide et ridicule, et la blonde n’avait pas pour exigence de s’entourer de personne ayant les mêmes opinions qu’elle. C’était d’ailleurs plutôt le contraire, les différences d’opinions permettaient d’avancer et de découvrir les choses sous un autre aspect.

-Ou alors, à force de le fréquenter, c’est le diable qui va finir par changer, répliqua-t-elle avec un petit sourire en coin.

Le brun semblait apprécier sa compagnie puisqu’il finit par l’inviter à danser et la photographe ne se fit pas prier pour accepter et le suivre sur la piste de danse. C’était agréable de danser dans les bras d’un autre homme que Tom ou que sa famille, constata la blonde avec surprise. A moins que ce ne soit agréable justement parce que c’était Stellan, et non pas un homme quelconque. En tout cas, il était bon danseur, c’était indéniable ! Et elle était heureuse d’avoir accepté cette invitation. Après l’avoir interrogé à plusieurs reprises sur son prénom et après plusieurs non-réponses, Léa obtint finalement l’information qu’elle voulait…sans rien avoir demandé ! A croire que son cavalier agissait selon une logique qui lui était propre et qu’il avait ses raisons de lui dire comment il s’appelait maintenant et non plus tôt, lorsqu’elle le lui avait demandé.

-C’est peut-être un prénom parmi tant d’autres que ta mère a choisi bien avant que ton caractère ne soit définit, mais il n’empêche, qu’aujourd’hui, c’est un prénom aussi original et peu commun, tout comme tu l’es à ta manière, du moins d’après ce que j’ai pu voir ce soir, répondit-elle avec un sourire amusé aux lèvres.

Occupée à danser dans ses bras, elle ne vit qu’au dernier moment Tom s’approcher d’eux afin de venir la réclamer – comme si elle était un objet qui lui appartenait – et elle fut secrètement ravie que Stellan ne la lâche pas avant la fin de la danse. D’ailleurs, à la fin de la danse, il ne la lâcha pas non plus, passant un bras autour de sa taille, sous le regard noir de Tom. La remarque de son cavalier sembla agacer son petit ami et plutôt que de laisser les choses s’envenimer, Léa préféra intervenir, émettant un rire joyeux à la remarque de Stellan.

-Je vais aller avec lui, l’informa-t-elle en se tournant vers lui. Encore merci de m’avoir tirée des griffes de cet agaçant personnage et merci pour la danse, c’était génial, j’ai passé un délicieux moment avec toi, j’espère qu’on se reverra, conclut-elle avec un grand sourire.

Avant de quitter Stellan pour rejoindre Tom, elle profita du fait que son cavalier est toujours son bras autour de sa taille pour déposer un baiser sur sa joue – sous le regard agacé de Tom – avant de se défaire de son emprise et de partir avec son petit ami. Non sans adresser un signe de main à Stellan en partant.




Life is just a
succession of pictures


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous ~ Stellan

Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous ~ Stellan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» [I]l n'y a pas de hasard, seulement des rendez-vous.
» Il n'y a pas de hasard... il n'y a que des rendez-vous qu'on ne sait pas lire.
» « Ce qui ressemble au hasard parfois est un rendez-vous »
» Un ti termi que j'ai trouvé sur internet par hasard
» Se croiser par hasard [pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic is Might :: Atrium-