Les liens utiles

ϟ Le Contexte
ϟ Le Réglement
ϟ Listing des avatars
ϟ Listing des métiers
ϟ Listing des pouvoirs
ϟ Les PV
ϟ Les Scénarios

ϟ Magic pas à pas

Partagez
De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Liam Rosenbow
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice

ϟ Parchemins : 163

De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian Empty
MessageSujet: De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian EmptySam 19 Mar - 10:54



De grands alliés nécessitent de grands sacrifices


 


Jeudi 10 mars 2016

En boutonnant sa chemise ce matin là, Liam ne put empêcher ses doigts de trembler et il lui fallut presque dix minutes pour enfin réussir à en venir à bout... Avant qu'il ne réalise qu'il avait boutonné samedi avec dimanche. Exaspéré, il entreprit de tout redéfaire puis refaire, ce qui lui pris encore dix minutes de plus. Lui qui détestait passer trop de temps à se préparer... Mais aujourd'hui était un jour particulier. Il avait donc enfilé une chemise qui avait des manches très étroites, comme ça si on voulait les lui remonter, ce ne serait pas possible. Mais pourquoi donc voudrait-on lui remonter ses manches ? Après tout ce n'était qu'un check-up. Rien de méchant. Non, c'était juste une façon de vérifier que tout allait bien. Une petite prise de tension, quelques questions, quelques sorts pour s'assurer qu'il n'y avait rien de mal... Et tout irait bien ! Oui, tout irait bien, essaya de se convaincre le brun.

La mort dans l'âme, il se demanda pour la énième fois si le sacrifice qu'il aurait peut-être à faire en vaudrait la chandelle. Mais il s'était déjà convaincu que oui, sinon jamais il n'aurait accepté de mettre les pieds dans un hôpital !! Sa décision remontait à quelques jours. Alors qu'il travaillait dans son bureau du quartier général, un brouhaha avait attiré son attention et deux minutes après, un résistant était entré dans la pièce, paniqué, pour lui signaler qu'un des leurs était revenu salement amoché. Et effectivement, Hugo, qui se chargeait de passer la frontière pour envoyer des lettres aux familles moldues, avait été surpris par les patrouilleurs et avait à peine eu le temps de s'enfuir. Liam avait fait son possible pour le soigner et Eden avait ramené des potions, mais avoir un médicomage dans leur rang devenait une nécessité. Ça faisait déjà un moment qu'il s'était fait la réflexion, mais cet incident avait achevé de le décider. Il s'était donc retrouvé à prendre un rendez-vous à Sainte Mangouste afin de pouvoir y aller sans attirer l'attention sur lui...

Bon au moins il savait déjà qui il visait. Maintenant il allait devoir le trouver... Parce qu'évidemment il travaillait aux urgences, mais il pourrait toujours attendre qu'il soit en pause. Le brun espérait de tout cœur ne pas se tromper sur le compte de Ian Holloway... Jusqu'à présent son instinct ne l'avait jamais induit en erreur là-dessus, mais on n'était jamais trop prudent.

A peine Liam eut-il franchi les portes de l'hôpital que ses jambes se mirent à flageoler. Soudainement, il avait l'impression que son corps entier s'était changé en coton, et il lui fallu lutter pour se traîner jusqu'à l'accueil où il annonça qu'il avait pris rendez-vous à une sorcière à l'amabilité digne d'un scrout à pétard. Monter les marches pour arriver à l'endroit indiqué par cette harpie releva d'une épreuve. L'odeur de désinfectant, la lumière blanchâtre et l'ambiance qui régnait dans le bâtiment allaient finir par l'achever. Dire que pendant des années, il avait pris soin de se tenir éloigné de cet enfer et qu'aujourd'hui, il se jetait lui-même dans la gueule du loup-garou...

La respiration saccadée, les mains tremblantes et le visage translucide, Liam se présenta à une infirmière qui lui demanda de s'asseoir. Garder son calme... Il devait garder son calme. C'était un comble ! S'occuper de gérer toute une résistance ne lui faisait pas peur mais ça... A cet instant il aurait mille fois préféré être sur un champs de bataille qu'ici, à se demander si oui ou non, la torture qu'il redoutait tant allait se produire. Guettant tous les moindres faits et geste de l'infirmière, il se laissa faire lorsqu'elle lui lança des sorts de vérification, qu'elle lui fit boire une potion étrange et répondit sagement aux questions. Elle finit par lui assurer qu'il était en parfaite santé et d'un seul coup, Liam se sentit revivre. Tous ses muscles se détendirent et il lui sembla que l'air arrivait enfin jusqu'à ses poumons.

-De quand date votre dernier check-up ? Fit la demoiselle en remplissant des dossiers.

-C'était un peu après ma sortie ma sortie de Poudlard, donc environ dix ans, répondit-il sans réfléchir.

Ce ne fut que lorsqu'il eut terminé sa phrase qu'il se mit à pâlir avec horreur. Merlin. Qu'est ce qu'il n'avait pas dit ! Pourquoi n'avait-il pas tourné sept fois sa langue dans sa bouche avant de répondre ?? L'expression de l'infirmière lui indiqua qu'il n'aurait, effectivement, jamais dû lui dire la vérité.

-Oh, je n'en ai pas terminé avec vous dans ce cas, il va falloir vous faire une prise de sang.


Liam cru qu'il allait défaillir en entendant ces mots. Son cœur se mit à battre erratiquement, son souffle s'emballa et il lui sembla que tout son sang s'était glacé dans ses veines. Alors que l'infirmière se tournait pour prendre ce dont elle avait besoin, il se leva et sortit de la pièce aussi vite qu'il le pouvait sans paraître suspect. Il avait à peine fait quelques pas qu'une voix retentit derrière lui.

-M. Rosenbow ! Vous ne pouvez pas partir comme ça, c'est important de faire cette prise de sang si vous n'en avez pas fait depuis dix ans !

Ignorant la jeune femme, Liam se mit à raser les murs. Tant pis pour Holloway, il le contacterait d'une autre manière, mais il ne pouvait pas, ne voulait pas rester une seconde de plus dans cet endroit de cauchemar. Il avait tellement peur que sa tête lui tournait. Pas d'aiguille. Rien que d'y penser tous ses poils se hérissaient. Alors qu'il fonçait vers la sortie en marchant très vite -on ne courait pas dans les hôpitaux mais rien n'était précisé quant à la vitesse de la marche- il rentra brusquement dans quelqu'un.

-Excusez-moi, fit-il rapidement en essayant de le contourner pour échapper à l'infirmière qui le suivait.

Elle allait finir par le rattraper et il n'était pas question que tout Sainte Mangouste assiste à un Liam Rosenbow qui défaillait parce qu'on lui faisait une prise de sang...



© Aelyne


I just want justice
So I will do everything in my power to live by the truth


Dernière édition par Liam Rosenbow le Lun 21 Mar - 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ian Holloway
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 138

De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian Empty
MessageSujet: Re: De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian EmptySam 19 Mar - 12:59


 

❝De grands alliés nécessitent de grands sacrifices❞
  Liam & Ian
Un soudain et lourd silence pesait dans la salle, comme si durant un instant, le temps s'était suspendu. Le seul mouvement perceptible sur celui de Ian quand il releva la tête vers l'horloge suspendue au mur.

Heure du décès, 8h34.

Une nouvelle seconde défila et alors seulement les mouvements reprirent. Chacun connaissaient les gestes qu'il avait à faire. Et pourtant, chacun semblait rechigner à le faire. Une infirmière était pâle comme la mort et une fine pellicule de sueur perlait sur son front. La seconde infirmière, une femme proche de la retraite et rigide comme un balai la sermonnait sur le fait qu'elle devait absolument se reprendre.

Ian reculait, laissant les infirmières faire leur travail, et poussa la porte battante de son dos pour quitter la salle, ses mains ensanglantées légèrement relevées à hauteur de son torse pour ne pas salir d'avantage les lieux.

Plusieurs lavabos étaient installés contre le mur juste derrière la porte et le médicomage commença à frotter ses mains sous l'eau avec minutie, prenant son temps. Ce petit rituel lui permettait de faire le vide avant d'attaquer la seconde partie, tout aussi difficile que la constatation du décès : l'annonce aux proches.

Relevant les yeux sur le miroir situé face à lui, Ian découvrit qu'il avait du sang jusque dans les cheveux, témoignage de la véritable boucherie qu'il venait d'affronter. Une large tâche de sang coloré presque l'intégralité de l'avant de sa blouse et de nombreuses gouttes avaient atteint son jeans. Quand s'imposa à sa mémoire l'image du patient qui venait de décéder Ian, qui était pourtant réputé pour ne pas être le plus délicat parmi le personnel des urgences, se plia soudainement en deux et rendit son petit-déjeuné dans le lavabo.

Ça va aller Docteur ?, demanda l'infirmière la plus âgée en sortant à son tour de la salle et en regardant le médicomage qui, agrippé au rebord du lavabo, n'en menait vraiment pas large.

Ça va..., répondit-il en respirant profondément pour faire passer la nausée. Il en avait déjà vu des horreurs dans sa carrière mais là, on atteignait quand même des sommets.

L'infirmière, bien qu'elle puisse paraître glacial au premier abord, adressa un petit sourire maternelle au médecin tout en lui tapotant le dos en passant pour prendre une house mortuaire et la ramener dans la salle où la plus jeune infirmière l'attendait.

Une heure plus tard, après une douche rapide dans les vestiaires et un bon Récurvite sur ses vêtements, Ian avait annoncé la nouvelle à la famille effondrée et découvrit enfin les raisons de l'accident.

Depuis la nouvelle loi, beaucoup de sorciers étaient désespérés et cherchaient par tous les moyens de joindre les leurs restés chez les moldus. Les plus naïfs d'entre eux se laissaient facilement embobiner par des petits escrocs. En général, rien de bien méchant, justes des arnaques à la petite semaine mais d'autres étaient bien moins soucieux. C'est ainsi que le patient, un homme de 52 ans, avait acheté à un type une Poudre de Cheminette spéciale qui aurait dû lui permettre de voyager au-delà du réseau de cheminées et donc se rendre chez son frère moldu resté à Dublin. L'homme était donc entré dans sa cheminée, allumé le feu magique, lancé la poudre... et c'était là que l'explosion avait eu lieu. Une explosion si violente que tout le salon fut soufflé, laissant un trou béant dans le mur donnant sur le jardin.

[hj : Eden, SAUTE ce paragraphe !]

Le fait qu'il soit arrivé encore vivant – et conscient ! - aux urgences relevait du véritable miracle. Enfin si l'on pouvait appeler ça ainsi. Un amas de chair sanguinolente était tout ce qui restait du sorcier quand il était arrivé. La peau de son visage avait totalement disparu tout comme les lèvres, le nez et les oreilles, mettant à vif les gencives et faisant ressortir les yeux qui s'étaient posés avec un air suppliant sur Ian.

A ce simple souvenir, Ian sentit son estomac se retourner à nouveau mais la nausée passa d'elle même quand il prit plusieurs longues inspirations.

Si une telle poudre circulait désormais, il allait devoir se préparer à l'idée que d'autre amas de chait méconnaissable risquaient d'arriver aux urgences. Il devait prévenir ses collègues et le Ministère.

Enfoiré d'O'Connor, ragea-t-il en entrant dans la salle de repos où se trouvait déjà un autre de ses collègues. Qu'il crève cette ordure !

Dans d'atroces souffrances si possible, répondit machinalement son collègue qui lisait La Gazette en buvant un café.

Après un café amplement mérité, Ian quitta la salle de repos pour retourner sur ce qu'il avait prit l'habitude d'appeler « le champ de bataille », à savoir le service des urgences. Mais à peine eut-il atteint la zone qu'un type à l'air affolé le percuta de plein fouet.

Un sourire amusé sur les lèvres, Ian l'observa en se retenant de rire.

Vous vous êtes pas fait mal j'espère ?, plaisanta-t-il. Il se passe quoi ?

C'est alors que son regard se posa sur l'infirmière armée d'une piqûre qui secouait la tête d'un air dépité. Encore un bélonéphobe visiblement.

Oh je vois..., dit-il sans même avoir eu besoin que le type ou l'infirmière s'explique. C'est bon, je prend la relève, dit-il alors à la jeune femme en tendant la main pour attraper le dossier qu'elle tenait dans son autre main avant de se présenter au fugueur en herbe. Docteur Holloway, si vous voulez bien me suivre, dit-il en désignant d'un geste de la main une salle de consultation.

 
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Liam Rosenbow
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice

ϟ Parchemins : 163

De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian Empty
MessageSujet: Re: De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian EmptyLun 21 Mar - 14:14



De grands alliés nécessitent de grands sacrifices


 


Jeudi 10 mars 2016

Alors qu'il avait espéré semer l'infirmière, Liam se retrouva à se ridiculiser en rentrant dans un médecin. Décidément ce n'était pas son jour, et en plus s'il restait là il allait se faire rattraper ! Le menace de l'aiguille lui faisait perdre tous ses moyens et ce n'est que lorsqu'il leva les yeux pour tenter d'expliquer au médicomage qu'il était pressé qu'un bout de son cerveau redevint opérationnel.

Holloway. C'était lui ! Et il n'avait même pas eu besoin de le chercher. C'était parfait ! Son côté fondateur de la résistance repris un peu le dessus pour tenter de mettre de l'ordre dans tout ça. Il allait pouvoir discuter un peu en prétextant qu'il l'avait rencontré par hasard, ça ne risquait pas d'attirer l'attention. Bon, il allait devoir trouver un autre lieu que le couloir, mais ça ce n'était pas très compliqué.

-Non ça va, merci, et désolé,
fit Liam qui n'avait ordinairement l'habitude de regarder où il allait lorsqu'il marchait et qui se sentait donc idiot d'avoir fait n'importe quoi. Je voulais justement vous parler...

Il pourrait toujours prétexter avoir besoin de l'avis d'un expert pour avoir des précisions sur un de ces dossiers. Il avait justement le cas d'un mort qui avait décédé d'une étrange manière que personne n'avait su identifier. Ensuite il faudrait qu'il reste vigilant. Parce que même s'il savait que Ian n'appréciait pas le gouvernement, ce n'était pas pour autant qu'il était forcément prêt à s'engager dans la résistance. Il lui faudrait amener le sujet tout doucement et prudemment...  

Malheureusement l'infirmière qui le poursuivait avait profité de cet instant de pause pour se rapprocher d'eux, et le médicomage sembla comprendre le problème tout de suite. Pour la crédibilité, il repasserait...

-On avait fini la consultation de toute façon, tenta Liam d'une voix pas aussi assurée qu'il l'aurait souhaité.

Ce qui n'empêcha pas Ian de prendre son dossier et de lui indiquer qu'il se chargeait du reste. Le point positif, c'est que ça leur laisserait du temps pour parler. Le point négatif... Il préférait ne pas y penser. Rien que de songer à ce qui l'attendait, il avait envie de défaillir pour y échapper. Mais s'il s'évanouissait il ne pourrait pas lui parler et encore moins le convaincre de rejoindre les rangs de la résistance. Il devait être fort ! Ce n'était qu'une petite piqûre après tout... Mais il n'y pouvait rien, la vue d'une aiguille lui faisait tellement peur qu'il perdait ton contrôle de lui. Pourtant Merlin savait qu'il détestait ça, de perdre le contrôle ! Il fallait que chaque chose soit à sa place, même les événements. Mais sa phobie n'avait de place nulle part, elle...

Les jambes en coton, le brun suivit le médicomage dans la salle de consultation en se demandant si le sacrifice qu'il s'apprêtait à faire en valait vraiment la peine. Il pouvait encore prétexter un rendez-vous urgent... En tant qu'important sang-pur du Ministère avec un travail très prenant ça pouvait passer...

-Ça ne doit pas être évident comme métier, commença Liam en espérant faire diversion.

Au moins il ne voyait pas de piqûre à l'horizon c'était déjà ça. Rien que de savoir qu'il y en avait une quelque part, sûrement pas loin, ça le faisait encore trembler, même s'il essayait de se contenir. Manquerait plus qu'il fasse un malaise...



© Aelyne


I just want justice
So I will do everything in my power to live by the truth
Revenir en haut Aller en bas
Ian Holloway
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 138

De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian Empty
MessageSujet: Re: De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian EmptyMar 22 Mar - 15:20



❝De grands alliés nécessitent de grands sacrifices❞
Liam & Ian
Ian devait se retenir de rire devant son patient. Il était clair que ce dernier ne semblait attendre que la première occasion pour détaler comme un lapin prit en charge par un chasseur. Les hôpitaux faisaient cet effet sur beaucoup de monde, c'était une des première chose que le personnel devait apprendre à gérer.

Mais la question était pourquoi est-ce que ce type que Ian ne connaissait pas, ou tout du moins il ne lui semblait pas le connaître, voulait lui parler. Pas juste à un médicomage mais bel et bien à lui personnellement. Il avait beau réfléchir, il ne voyait pas de raisons qui expliqueraient qu'un étranger vienne le voir à l'hôpital pour lui parler. À moins qu'il ne s'agisse de quelque chose de vraiment important ? Serait-il arrivé quelque chose à un membre de sa famille ? Ils étaient suffisamment en colère contre lui pour ne pas faire le déplacement c'était certain mais auraient-ils pu envoyer un messager à leur place ? Mais non, c'était certainement autre chose. Les Holloway auraient certainement envoyé le notaire de la famille en cas de problèmes. A moins qu'ils n'estiment que Ian ne méritait même plus au moins ça.

Quand l'étranger tenta d'expliquer que la consultation était terminée, l'infirmière – en fourbe – fit un petit non de la tête à l'intention de Ian avant d'articuler silencieusement « courage ».

Très bien Monsieur... Rosenbow, dit Ian en prenant place dans le box tout en parcourant rapidement le dossier. Très rapidement même car on ne pouvait vraiment pas dire qu'il était étoffé. Visiblement, Liam Rosenbow n'était pas un habitué de l'hôpital contrairement à beaucoup d'autre.

Non pas vraiment, lui répondit-il en posant le maigre dossier sur le meuble contenant la majorité des potions. Encore moins quand nos patients tentent de filer en douce, ajouta-t-il avec une petite pointe d'humour. Mais j'imagine que le travail de Procureur doit aussi apporter son lot de fatigue.

Ian avait pu voir la profession de Rosenbow dans son dossier. Il n'était donc définitivement pas là pour un soucis avec sa famille. Enfin à moins que son père ou son grand-père ne se soient fait prendre dans des histoires pas très légales ce qui ne surprendrait même pas Ian outre mesure.

Tournant le dos à Liam, Ian laissa ses doigts courir le long des fioles avant d'attraper celle qu'il souhaitait. Il enleva le bouchon et une agréable odeur de fruit rouge sucrée se fit légèrement sentir tandis qu'il diluait quelques gouttes dans un verre d'eau.

Pourquoi ce check up soudain ?, demanda-t-il en remuant le mélange. Est-ce que vous avez l’impression d'avoir un soucis de santé ? Des vertiges peut-être ?

De retour devant Liam, il lui tendit le verre. Le liquide avait une jolie teinte pourpre qui semblait s'animer au moindre petit mouvement de l'eau.

Buvez-moi ça, lui dit-il en lui refourguant le verre. Vous ne risquez rien c'est juste un peu de potion d'euphorie diluée, histoire de vous détendre un peu pour la suite.

La suite en question ne tarda pas à se faire connaître alors que d'un accio Ian fit rouler jusqu'à lui un chariot contenant tout le nécessaire pour les prises de sang.

Et inutile de songer à fuir, continua-t-il en s'asseyant sur un tabouret à roulette face à Liam tout en enfilant tranquillement une paire de gants. Je suis passé pro dans l'art de tâcler mes patients avant qu'ils ne parviennent à approcher la porte.

Ian avait dit cela avec l'air le plus sérieux du monde. Et pour cause, même s'il ne plaquait pas ses patients au sol - sauf en cas de patients violents bien sûr mais là il préférait plutôt les stupéfix quand il le pouvait - il était effectivement passé Maître dans l'art de s'opposer à tout vitesse entre la porte et certains patients trop nerveux.

Sinon, vous aviez dit vouloir me parler ?, ajouta-t-il en relevant les yeux sur Liam tout en désignant le verre d'un petit signe de la tête pour qu'il se décide à le boire.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Liam Rosenbow
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice

ϟ Parchemins : 163

De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian Empty
MessageSujet: Re: De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian EmptyJeu 24 Mar - 16:52



De grands alliés nécessitent de grands sacrifices


 


Jeudi 10 mars 2016

La situation devenait hors de contrôle et ça ne plaisait pas du tout à Liam. Visiblement le médicomage n'avait pas cru une seconde à son mensonge -et pourtant ordinairement, question mensonges, le brun était très doué!- et il se retrouvait à présent prisonnier dans un box qui avait tout de la salle de torture. D'un autre côté il était tout à fait logique qu'il ne soit pas laissé berner, après tout il ne devait pas être le seul à vouloir rester le moins longtemps possible dans un hôpital. Il ne devait donc pas être le premier à avoir inventé ce genre d'excuse... Il aurait dû trouver autre chose ! Mais sur le moment son cerveau paralysé par la menace de la piqûre avait eu beaucoup de mal à fonctionner.

-Ah oui il y en a qui tentent de filer en douce ? Demanda Liam en faisait celui qui ne voyait pas du tout de quoi il voulait parler.

Mais pour sa défense, lui n'avait pas du tout besoin de continuer la consultation. Il était en parfaite santé ! Peut-être un peu trop occupé par son travail et son poste de leader dans la résistance certes, mais ça n'avait rien à voir avec sa santé. Il n'avait pas besoin de prise de sang. Absolument pas besoin.

-Oh non, pas tant que ça,
répondit le brun pour qui travailler jusqu'à des heures indues même le dimanche ne faisait ni chaud ni froid.

En réalité il était même content de travailler autant parce que ça lui éviter de penser à autre chose. Et puis quand il avait besoin de pauses, il se prenait une journée de congés. Ou alors il allait voir Théo.

Observant scrupuleusement le moindre des faits et gestes du médecin – il n'avait pas envie d'être surpris par une aiguille sournoise- il l'observa choisir une fiole en se demandant ce qu'il comptait faire avec.

-Non pas du tout, je suis en parfaite santé, fit-il en prenant soin de souligner le « parfaite ». C'est simplement que le Ministère exige des visites médicales régulières.

Ce qui était tout à fait vrai. En temps normal, il fallait passer faire un check-up tous les ans, sauf que Liam, qui avait des contacts partout au Ministère, s'était toujours arrangé pour ne pas avoir d'ennuis à ce sujet. Du coup chaque année il passait entre les mailles du filet... Et puis bon, le gouvernement n'était pas non plus trop à cheval là-dessus. Du moment qu'on faisait une visite de temps en temps ça leur allait. Alors certes, la sienne remontait à... Longtemps, mais qui s'en souciait ?

Liam reconnu la potion d'euphorie avant même que Ian lui précise le contenu de la fiole, mais ce n'est pas pour autant qu'il bougea, se contentant de regarder le verre d'un regard suspicieux.

-Vous l'avez dilué à quelle dose d'eau ?

Il se souvenait encore trop bien de sa sixième année, lorsqu'il avait eu à faire ce fameux élixir. Alors que le breuvage était censé de mettre de bonne humeur, le sien s'était révélé un peu trop... Eh bien disons qu'il l'avait trop mis de bonne humeur et qu'il s'était retrouvé avec une terrible envie de chanter des chansons disney dans tout Poudlard. Finalement il avait évité le pire en allant demander de l'aide à Théo, qui n'avait pas trouvé de meilleure solution que d'aller batifoler avec lui dans la salle de bain des préfets. Maintenant il se méfiait des effets secondaires que pouvait avoir cette potion lorsqu'elle était mal préparée.  

Cependant il revint très vite à l'instant présent lorsqu'un chariot plein de matériel de torture déboula dans son champs de vision sans qu'il ait pu s'y préparer, le faisait sursauter si violemment qu'il faillit tomber par terre. Son visage qui avait entre temps retrouvé quelques couleurs redevint blanc comme un linge et Liam en oublia même de respirer.

-Non mais je... Je crois que ce ne sera vraiment pas la peine je vous l'ai dit je suis en parfaite santé, fit-il d'un seul coup dans un souffle.

Et Ian n'eut même pas besoin de lui faire remarquer que fuir n'était pas la peine, parce que le brun en avait déjà parfaitement conscience. S'il décidait de se lever à ce moment là ses jambes ne le porteraient pas alors courir... Ce n'était même pas envisageable. Penser à autre chose. Il devait penser à autre chose. Oui voilà, parler avec Ian c'était très bien.

-Je fais partie d'une organisation de bénévoles je me disais que ça vous intéresserait peut-être...

Il avait tenté de prendre un air engageant et professionnel mais son visage était figé et sa voix était réduite à un malheur filet de son tremblotant. Finalement l’élixir lui semblait une bonne idée et il obéit sagement au médicomage en prenant le verre et en le vidant d'une traite. Mais détendu ou pas il ne voulait pas de cette piqûre.

Alors qu'il fixait les seringues, des images affreuses d'aiguilles repassaient dans sa tête. Avec des aiguilles on euthanasiait. On se droguait. On attrapait des maladies. La Belle au Bois Dormant avait dormi cent ans après s'être piqué le doigt. Il se sentait vraiment mal là. Pris de panique -vachement relaxante sa potion tiens!- Liam fut pris d'un instinct de survie qui lui soufflait de mettre le plus de distance possible entre les aiguilles et lui, aussi se leva-t-il d'un bond, comme s'il avait eu un ressort sous les fesses. Sauf que la peur couplée à la potion -qui avait quand même fait effet finalement- l'avait définitivement privé de ses jambes et il s'effondra lamentablement sur le sol. Sauf que la petite voix qui lui disait de s'éloigner de ces engins de torture continuait de faire son œuvre. Terrifié et totalement privé de son bon sens, Liam se rua sous le lit et alla se recroqueviller contre le mur en rampant. Pas de piqûre. Surtout pas de piqûre. Et tant pis pour la crédibilité ! La vie passait avant tout !



© Aelyne


I just want justice
So I will do everything in my power to live by the truth


Dernière édition par Liam Rosenbow le Lun 4 Avr - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ian Holloway
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 138

De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian Empty
MessageSujet: Re: De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian EmptyMar 29 Mar - 18:01


 

❝De grands alliés nécessitent de grands sacrifices❞
 Liam & Ian
Ian écoutait bien tranquillement son patient tout en préparant son matériel. Il savait que le ministère exigeait des visites médicales mais auprès d'un médicomage de famille, cela suffisait amplement. Il était inutile de venir faire son check up au service des urgences. Déjà parce que ici c'était pour les urgences justement mais aussi parce que comme tout service d'urgence qui se respectait, suivant les arrivées massive, pouvoir enfin voir un toubib pouvait prendre facilement 4 à 6 heures. Rosenbow avait eu de la chance de bien tomber.

Mais Ian ne dit rien et se contenta de faire tranquillement son travail. Ainsi, quand Liam lui demanda le dosage de la potion, Ian leva un sourcil dans une expression pouvant sans autre être traduite par : Je suis le médicomage, je sais ce que je fais. Contente-toi de m’avaler ce truc.

Suffisamment pour vous calmer un peu, répondit-il tout de même sur ce ton patient et chaleureux qui était le sien. Après tout, il avait l'habitude des phobiques des hôpitaux en tout genre et puis comme il le disait toujours, si on n'avait pas de patience, ce n'était même pas la peine d'envisager les études de médicomages.

Et pendant ce temps, son patient continuait de tout faire pour éviter sa piqûre de routine. D'abord en lui assurant être en forme, ce que Ian voulait bien croire, puis en lui parlant d'une organisation bénévole pour laquelle il serait justement venu lui parler au départ. Qu'elle idée ? Ian n'avait jamais fait partit de ce genre de truc jusqu'à présent. Et il se demandait surtout le comment du pourquoi Liam avait songé à lui. Il allait le questionner sur le sujet mais son patient fut soudainement prit d'une espèce de crise de folie et avant même que Ian comprenne, il avait disparu sous le lit.

Étonné, Ian lança un accio sur la fiole qu'il secoua un coup avant de hausser des épaules.

Elle doit être périmée...

Et direct, dans un geste à rendre jaloux n'importe quel basketteur de bureau au monde, il lança la fiole dans la poubelle prévue justement pour les produits utilisés ou périmés.

Ensuite, Ian toujours armé de sa baguette utilisa un wingardium leviosa pour soulever le lit et le faire flotter pour le déposer de l'autre côté de la pièce. Ceci fait, il s'accroupit devant Liam et sortit un chocogrenouille de la poche de sa blouse, habitude qu'il avait afin de pouvoir en dégainer en cas de besoin et cela plaisait toujours plus aux enfants qu'un simple carré de chocolat, qu'il tendit à Liam.

Ça va, j'ai compris, pas de piqûres pour l'instant. Et si vous étiez vraiment venu pour un check up, vous seriez pas venu aux urgences alors dites-moi pourquoi vous êtes-là en vérité ?


Car Ian n'était pas dupe non plus et il était curieux de savoir pourquoi ce type avait voulu le voir et surtout pourquoi est-ce qu'il avait fait des mystère en se faisant passer pour un patient plutôt que de demander un rendez-vous en passant par la récception.

 
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Liam Rosenbow
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice

ϟ Parchemins : 163

De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian Empty
MessageSujet: Re: De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian EmptyLun 4 Avr - 21:56



De grands alliés nécessitent de grands sacrifices


 


Jeudi 10 mars 2016

Bon d'accord. L'approche en douceur pour aborder la Résistance, ce n'était pas gagné... Pourtant ça ressemblait bien à une association bénévole. En plus important. Parce que soyons honnête, travailler avec eux n'allait rien lui apporter, à part des ennuis. Et de la gratitude mais ça, ça ne nourrissait personne... Pourtant ils avaient grand besoin d'un médicomage compétent qui puisse gérer les urgences et les situations de crise avec calme et sang-froid. Et de quelqu'un de doué. Et de discret et fiable. Hors il n'y avait pas foule de médicomage qui répondaient à ces critères... Ian correspondait parfaitement et étrangement, Liam sentait qu'on pouvait lui faire confiance. Il avait un bon instinct pour ce genre de choses, après, il préférait ne pas se fier qu'à son intuition mais c'était déjà un bon début.

A la vue des aiguilles toutefois, et ce malgré la potion, le brun sentit son sang se glacer dans ses veines. Perdant toute dignité, il partit s'enfuir sous le lit où il resta terré. Non. Pas de piqûre. Surtout pas ! C'était complètement idiot, mais son esprit pourtant si rationnel ordinairement avait beau tenter de le raisonner il ne pouvait pas s'y faire. C'était une phobie, il n'avait jamais rien pu faire contre. Pourtant il avait même pris des rendez-vous avec un psy spécialisé dans les phobies ! Mais ça n'avait rien changé. Enfin si, à présent il pouvait rester dans une pièce où il y avait une aiguille, mais c'était tout.

Aussi quand il vit le lit se soulever au-dessus de lui, il pensa que c'était pour pouvoir mieux le piquer et il se raidit comme s'il s'était soudainement transformé en pierre, se préparant au pire. Ian mit la main dans sa poche et, persuadé qu'il allait en sortir une piqûre, Liam cessa de respirer. Sauf que ce qu'il sortit n'avait rien d'un objet de torture. Une chocogrenouille. Une chocogrenouille, sérieusement ? L'information arriva lentement jusqu'à son cerveau embrumé par l'angoisse, et peu à peu, il retrouva quelques pensées cohérentes. Pour que le médicomage en vienne à lui proposer une sucrerie pour enfant, c'était qu'il devait vraiment avoir l'air pathétique. Forcément ! Il était lamentable ! Dans quelle situation s'était-il mit ? Pour un leader de la Résistance on faisait mieux... Liam se força à fermer les yeux un instant pour reprendre une respiration normale. Bon, il devait se reprendre. Voilà. Il dirigeait des gens qui comptaient sur lui, il avait des responsabilités, de nombreux alliés à ne pas décevoir. Il était là pour parler à Ian, pas pour avoir l'air d'un enfant qui redoutait les monstres du placard ! Il était un Rosenbow sang-pur venu d'Australie, il était assuré et savait se contrôler. Rouvrant les yeux, Liam répondit bien plus calmement :

-Non, merci, c'est gentil. Désolé pour tout ce tapage... Je... ça ne se reproduira plus.

Enfin il se prenait à l'espérer... Mais il devait réellement apprendre à prendre sur lui ! Si un de ces ennemis découvrait cette faiblesse il pouvait très bien en tirer avantage, et il avait bien trop à perdre pour se permettre d'avoir de telles faiblesses. Ian interrompit le court de ses pensées en abordant de lui-même le sujet qui l'avait amené ici.

-Je vois que vous êtes perspicace, fit le brun avec un sourire.

Autre raison pour qu'il passe de leur côté. Il était toujours bon d'avoir des alliés intelligents et assez d'esprit pour savamment dissimuler qu'ils appartenaient à un mouvement clandestin. Discrètement, il sortit sa baguette et lança quelques sorts informulés. Il n'avait pas envie que quelqu'un entende leur conversation... Alors il préférait prendre ses précautions.

-J'imagine que vous avez déjà entendu parler du Phénix...

Même s'il y avait encore bien trop peu de gens à son goût qui lisaient ce journal, de nombreux sorciers étaient au courant de son existence. Donc il y avait fort à parier qu'effectivement, Ian saurait de quoi il parlait.

-J'ai entendu dire qu'ils recrutaient...

Liam resta volontairement imprécis quant au « ils » que l'on pouvait très facilement relier à sa phrase précédente. Mais il n'allait pas lui avouer que le « ils » en question étaient les leaders autrement dit lui et Eden. La Résistance avait survécu en étant très prudente et en faisait tout en secret et dans l'ombre, il n'allait pas bêtement ruiner tout ces efforts en se dévoilant trop vite.



© Aelyne


I just want justice
So I will do everything in my power to live by the truth


Dernière édition par Liam Rosenbow le Dim 10 Avr - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ian Holloway
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 138

De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian Empty
MessageSujet: Re: De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian EmptyMar 5 Avr - 13:52


 

❝De grands alliés nécessitent de grands sacrifices❞
 Liam & Ian
N’importe qui voyant la scène du médicomage accroupit devant un homme adulte tétanisé et lui tendant une chocogrenouille aurait trouvé cela étrange, bizarre et très probablement hilarant tellement c'était décalé. Mais pour Ian ce n'était qu'un jour comme les autres dans cet immense asile de fous qu'étaient les urgences de Sainte-Mangouste. Des cas bizarres, ce n'était vraiment pas ce qui manquait ici et encore, Liam était parmi les « gentils » au moins il agressait personne lui, il restait juste prostré dans son coin comme un animal affolé.

Ian aurait aimé pouvoir lui filer un bout de chocolat normal pour qu'il se remette de ses émotions mais il n'avait que des chocogrenouilles dans les poches alors il faisait avec.

Mangez-le, lui ordonna-t-il avec douceur. Vous êtes encore plus pâle que moi et croyez-moi, vu mes horaires c'est un exploit !

Et même à côté de cela, étant blond aux yeux bleus autant dire que Ian était un adepte de ce qu'il appelait lui-même le bronzage écrevisse. A savoir passer du blanc au rouge puis à nouveau au blanc sans  voir un soupçon de bronzage au milieu de tout cela. Cela lui avait valu le coup de soleil le plus violent de sa vie pendant des vacances en Indonésie quand il avait 13 ans. Il en gardait même quelques petites cicatrices sur les épaules. Heureusement, il fallait vraiment le savoir pour les voir ou alors inspecter ses épaules avec la plus grande des attentions.

Mais si vous tombez sur Gwendoline la Fantasque et que vous ne la gardez pas, je la veut bien. J'ai donné la mienne à un gamin il y a quelques semaines pour qu'il veuille bien arrêter de mordre les infirmières et du coup... je ne l'ai plus.


Ian avait dit cela avec un tel sérieux alors que ses propos, venant d'un adulte, semblaient totalement fous qu'il était impossible de savoir s'il plaisantait où s'il était sérieux en disant faire la collection des fameuses cartes.

Le médicomage se redressa, poussa le tabouret à roulette vers Liam puis lui-même prit place sur le lit. Il se demandait bien ce que ce type pouvait lui vouloir et il fronça légèrement des sourcils en le voyant isoler magiquement la pièce. Il était clair qu'il n'était définitivement pas là pour lui demander de gérer bénévolement le groupe de boys scouts magique de son neveu ou autre bénévolat du genre.

Le Phénix... Ian comprenait soudainement bien mieux les précautions prises. Le simple fait d'avouer lire ce journal pouvait être passible de quelques mois à Azkaban, surtout pour un « récidiviste » comme l'était Ian Holloway, déjà fiché pour s'être clairement opposé à la nouvelle moi. Il avait eut droit qu'à une mention sur son casier et un sévère avertissement la première fois et il ne doutait pas que c'était parce que le Gouvernement, soucieux de se faire bien voir, avait préféré éviter de faire enfermer leurs opposants à l'époque. Mais les choses étaient différentes maintenant.

Mais que le Procureur vienne lui poser la question... Difficile à savoir quoi en penser. Il pouvait très bien être en pleine enquête. Ainsi, Ian hésitait à formuler une réponse. Bien sûr qu'il connaissait le Phénix. Tout le monde d'une manière ou d'une autre connaissait le Phénix. Mais au delà de ça, Ian faisait partit de ceux qui se faisait livrer, en toute discrétion, le fameux journal qu'il préférait de loin au torchon qu'était devenu La Gazette.

Je ne suis pas journaliste..., répondit-il quand Rosenbow lui précisa que le journal recrutait.

 
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Liam Rosenbow
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice

ϟ Parchemins : 163

De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian Empty
MessageSujet: Re: De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian EmptyDim 10 Avr - 20:41



De grands alliés nécessitent de grands sacrifices


 


Jeudi 10 mars 2016

Fixant la chocogrenouille, Liam hésita à la prendre. D'un côté... Il devait avouer que c'était vraiment bon ces choses là, mis d'un autre et bien... Il était adulte, tout de même ! A son âge on ne mangeait plus de trucs comme ça, sauf en cachette ! Ça ne faisait pas très sérieux. Mais il devait avouer que toutes ces péripéties lui avaient données faim... Et que le chocolat lui faisait diablement envie. Cela dit il avait toujours trouvé le fait que les grenouilles puissent faire un bond avant d'être mangées vaguement gore et dégoûtant... Surtout pour des enfants ! Ça faisait trop réaliste. Toutefois il finit par se décider et par prendre le paquet que lui tendait le médicomage en le remarciant. Après tout, c'était gentil de sa part et effectivement, ça ne lui ferait pas de mal. Il fronça légèrement les sourcils en entendant l'affirmation de Ian. Plus pâle que lui ? Ça lui semblait difficilement faisable. Il fallait dire que son interlocuteur était en effet très... Blanc. Il devait forcément exagérer, il ne pouvait pas être plus pâle sinon ça voudrait dire qu'il était translucide ! Alors certes, les piqûres n'arrangeaient certainement pas son teint déjà pas très coloré mais quand même... peut-être était-ce dû au fait que lui aussi travaillait trop ? Après tout, il restait à son bureau jusqu'à plus de minuit parfois, et une fois rentré chez lui il bossait encore jusqu'à pas d'heure.

-C'est possible ça ? Plaisanta Liam histoire de se rattraper de sa petite crise d'angoisse et de montrer au passage qu'il n'était pas un cas désespéré -enfin, pas encore tout à fait.

Le goût de la sucrerie lui fit effectivement plus de bien qu'il ne l'aurait cru. Le sucré lui redonna des forces et il se sentit tout de suite beaucoup mieux. Amusé par la remarque de Ian, le brun jeta un coup d'oeil à sa carte, mais malheureusement le sorcier n'était autre qu'Alberic Grunnion.

-Désolé pour vous, fit-il en lui montrant la carte. Mais si vous la voulez quand même... Vous pourrez toujours la donner à un autre patient.

Il eut un sourire en pensant qu'ils avaient vraiment besoin d'un médicomage comme ça dans la résistance. Doué dans son domaine et en plus patient et attentionné. Parce que l'air de rien, un médecin qui soignait tout en étant optimiste et gentil, ça ne se trouvait pas partout. Oui, il espérait que Ian accepterait sa proposition. Prenant des précautions pour isoler magiquement la pièce, Liam s'installa sur le tabouret que le médicomage poussait vers lui. Ce n'était pas la première fois qu'il tentait de recruter un membre, mais chaque fois il devait faire attention. Après tout, parler du Phénix était déjà périlleux alors lancer carrément le sujet de la résistance... Il fallait qu'il s'adapte à la personne en face et prier pour qu'il ne se trompe pas. Auquel cas il se retrouverait obligé de lui effacer la mémoire de cette conversation. Mais bon pour l'instant il n'avait jamais eu à en arriver à de telles extrémités.

A l'évocation du journal clandestin, Ian sembla soudainement plus attentif et plus prudent. Ce qu'il ne pouvait que comprendre...

-Je le sais bien et ce n'est pas vraiment ce qu'ils recrutent en ce moment.

Enfin il ne serait pas contre un nouveau bon journaliste de plus, ça enlèverait du travail à Noah qui, le pauvre, devait se charger d'une bonne partie du journal mais pour le moment là n'était pas la question.

-Le phénix n'est pas juste le journal, c'est aussi tout ce qui se cache derrière...

Sous-entendant à demi-mot que c'était bien de la Résistance qu'il parlait, et non simplement du journal, Liam espéra que Ian comprendrait. Il préférait éviter de dire les choses clairement...En cas de problèmes, il pouvait toujours nier, comme ça.

-Et ce qui se cache derrière aurait bien besoin d'un médicomage compétent...

Il faillit préciser « comme vous » mais il s'abstint. Après tout Ian avait l'air bien loin d'être stupide et il ne serait pas allé lui parler de ça s'il n'avait pas été intéressé par lui en particulier.



© Aelyne


I just want justice
So I will do everything in my power to live by the truth


Dernière édition par Liam Rosenbow le Dim 17 Avr - 16:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ian Holloway
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 138

De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian Empty
MessageSujet: Re: De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian EmptyLun 11 Avr - 16:18


 

❝De grands alliés nécessitent de grands sacrifices❞
 Liam & Ian
Ian eut un petit rire quand son patient lui demanda s'il était possible d'être encore plus pâle que lui. Visiblement, il avait encore plus mauvaise mine qu'il le craignait. En prime, avec sa peau clair, les cernes ressortaient tout de suite ce qui n'arrangeait pas les choses dans son cas. Mais il n'y pouvait pas grand chose, même reposé il restait pâle avec souvent de légères cernes. Mais à la différence de lui, Liam reprit des couleur, lui, quand il se décida enfin à manger le chocolat qu'il lui avait tendu. Il n'y avait pas à dire, le bon vieux chocolat restait un véritable remède miracle pour tous les âges.

L'air de rien, Ian tendit le cou pour voir la carte et poussa un petit soupire en voyant que ce n'était toujours pas celle espérée.

Je dois au moins l'avoir 5 fois celle-là, répondit-il en prenant la carte qu'il rangea dans la poche avant de sa blouse en attendant le moment d'aller la mettre dans le tiroir de son bureau, avec les autres. Mais merci quand même.

Et Liam avait vu juste. Enfin en partie. Effectivement au départ Ian avait prit l'habitude de garder les cartes pour ses jeunes patients. Mais petit à petit il avait fini par se prendre au jeu et à se lancer lui aussi dans la collection, ce qui n'était un secret pour personne d'ailleurs. Ainsi, quand il ne distribuait pas ses cartes en doubles pour féliciter les enfants resté sage (ou pour tenter de les calmer) il faisait des échanges avec eux. Et avec certains de ses collègues, Ian n'étant finalement pas le seul adulte assez fantasque pour les collectionner. Un des chirurgiens lui avait d'ailleurs un jour expliqué que chez les moldus, d'où il était originaire, ils avaient des cartes un peu du genre à colelr dans des cahiers et que les collectionneurs de celles touchant au football, un sport visiblement très en vogue chez les moldus, étaient en grande majorité des hommes adultes et non des enfants.

Ça fait, la conversation prit une tournure bien plus sérieuse et d'ailleurs, le sourire réconfortant de Ian avait laissé place à un air bien plus concentré alors qu'il écoutait Liam.

Le Procureur recrutant pour la Résistance, qui l'aurait cru ? En tout cas pas lui, c'était certain. C'était là bien la preuve que la Résistance avaient bien plus de ramifications que ce que le Ministère prétendait. Ils ne cessaient de dire que tout était sous contrôle, qu'ils avaient même une idée assez clair de qui était les résistants. La preuve que non.

Et en tant que Procureur vous avez vu passer le dossier concernant mon arrestation et cette histoire combiné à mes origines familiale, vous vous êtes dit que j'étais le meilleur candidat potentiel pour le rôle ? Au niveau info via le cercle familiale, je ne peux pas grand chose pour vous malheureusement
, continua-t-il tranquillement. Depuis mon arrestation... Disons que nos relations ne sont plus vraiment au beau fixe.

Et ce n'était pas rien de le dire, Ian ayant purement et simplement été déshérité.

Pour ce qui est des compétences médicales en revanche...

Bien sûr qu'il était intéressé. Ian n'avait pas hésité à se mettre sa famille à dos et à se faire ficher par le Ministère comme étant un fouteur de trouble uniquement pour défendre ses idées et s'opposer à ce gouvernement. Alors certes depuis il semblait bien assagit, n'ayant plus fait parler de lui, mais ce n'était pas pour autant qu'il avait baissé les bras et qu'il acceptait la situation.

Comment ça se passe ? Vous attendez quoi de moi concrètement ?


 
© Pando
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian Empty
MessageSujet: Re: De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian Empty

Revenir en haut Aller en bas
De grands alliés nécessitent de grands sacrifices ~ Ian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Organigramme du conseil des grands maîtres.
» Le 20 juillet...des grands faits historiques...
» Un nouveau camouflet historique dans les grands lacs
» [GRII] Les Grands Rois II
» Les grands problèmes de l'enseignement supérieur en Haïti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic is Might :: Londres Sorcier :: Sainte-Mangouste :: Niveau 2 : Virus et microbes magiques-