Les liens utiles

ϟ Le Contexte
ϟ Le Réglement
ϟ Listing des avatars
ϟ Listing des métiers
ϟ Listing des pouvoirs
ϟ Les PV
ϟ Les Scénarios

ϟ Magic pas à pas

Partagez| .
I love the way you lie - Valandra +18 [hot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Mari (presque) fidèle

ϟ Parchemins : 93

MessageSujet: I love the way you lie - Valandra +18 [hot] Ven 4 Mar - 22:50

05 mars

Lincoln marchait ou plutôt courrait. Il s’était attiré des ennuis, comme c’était souvent le cas. Il avait trouvé un objet rare dans un village sorcier perdu en Angleterre. Il l’avait dérobé, sachant qu’on ne le lui vendrait pas et l’objet magique irait très bien dans sa boutique à Londres. Lincoln n’avait pas vraiment de scrupules sur la façon dont il se procurait ses antiquités du moment qu’elles avaient de la valeur, c’était tout ce qui l’intéressait et c’était encore mieux pour lui lorsque ces objets impliquaient la magie noir. Il aimait voir les yeux de son beau-père scintiller lorsqu’il lui montrait toutes ses trouvailles. Il commençait enfin à l’accepter réellement comme son beau-fils, même s’il le taquinait toujours sur ses origines et que lorsqu’ils se disputaient l’insulte sortait souvent. Lincoln avait eu du mal à se sentir comme chez lui dans leur grand manoir. Lincoln et sa femme vivaient chez les parents de cette dernière, dans un manoir ancien mais qui avait tout le confort moderne, un manoir très magique avec des endroits cachés, des objets qui volent et parfois des duels de sorciers lorsque les tensions étaient trop forte. Il valait mieux ne pas débarquer dans la maison lorsque ça arrivait, mais Linc adorait cet endroit. Il n’y avait rien de mieux que la magie.

Le jeune homme courait pour échapper au sorcier à qui il avait dérobé une sphère astrale magique. Cette dernière avait l’air plutôt ancien au vu des runes inscrites dessus. Lincoln en avait assez de courir. Il transplana pour se retrouver à Londres sur le chemin de traverse. Il reprit sa respiration et cacha la sphère dans sa cape de sorcier. Ca n’avait pas été de tout repos. Il se doutait qu’un jour il aurait plus d’ennui qu’une simple course poursuite, mais il ne s’en inquiétait pas il savait se débarrasser des ennuis. Il l’avait déjà prouvé par le passé en tuant son oncle. Personne ne l’avait recherché et il s’était fait sa place au sein de la famille de celle qu’il aimait. C’était un mal pour un bien. Il avait toujours agis selon ses intérêts et ça n’était pas près de changer.

Lincoln avait l’intention d’aller boire un verre pour fêter sa victoire. Il tomba nez à nez avec Valandra. Il sourit en la voyant et se passa une main dans ses cheveux. Depuis qu’il avait croisé Valandra une fois en se rendant au ministère pour discuter avec son beau père, il ne cessait de la draguer dès qu’il la croisait. Elle était charmante et avait un sacré caractère, c’était tout ce qui lui plaisait. Sa femme sortait aussi avec d’autres que lui et ça ne le dérangeait pas plus que ça, même s’il valait mieux qu’il ne les voit pas, comme pour elle d’ailleurs. Ils étaient de nature jaloux tous les deux ce qui était étrangement paradoxale mais leur disputes se finissaient toujours par une séance de réconciliation sous les draps et c’était ce qu’ils préféraient.

« Salut chérie. Tu es toute en beauté aujourd’hui. C’est pour moi tout ça ? »


Il lui sourit, sachant très bien que ce n’était pas spécialement pour lui, mais il aimait se l’imaginer.


Dernière édition par Lincoln Newman le Mar 22 Mar - 20:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 129

MessageSujet: Re: I love the way you lie - Valandra +18 [hot] Ven 4 Mar - 23:31

I love the way you lie
cat and mouse playing
Lincoln ✧ Valandra
Merci mon ptit papa !, lança Valandra en observant les boucles d'oreilles en saphir que son père venait de lui offrir. C'était comme ça depuis toujours, Widow couvrait littéralement sa fille de cadeau en permanence. Rien n'était jamais trop beau pour sa princesse alors il dépensait son compter en bijoux, vêtements et autres accessoires. Un jour, c'était un immense miroir à pieds dans son cadre en argent finement décoré, un autre une robe courte et légère en pure soie. Des attentions qui, parfois, éveillait des suspicion parmi les plus proches de la famille. La vénération de Widow pour sa fille avait parfois un côté presque dérangeant et malsain. Mais Valandra elle-même n'en n'avait cure. Bien au contraire, elle en profitait même au maximum. Après tout, dans le fond, cela se limitait à des cadeaux en permanence, à des compliments à ne plus en finir et au niveau physique, uniquement à des câlins purement paternel et jamais rien de plus malgré ce que pouvait prétendre quelques mauvaises langues.

D'ailleurs, les boucles d'oreilles en main, Valandra s'accrocha au cou de son père le temps de lui déposer un baiser sur la joue qui s'écarta pour essayer les bijoux et regarder le résultat dans le miroir accroché au mur du salon.

Rien n'est jamais trop beau pour ma Princesse, annonça-t-il comme toujours après qu'il lui ait offert quelque chose depuis aussi loin que Valandra s'en souvienne.

Après un dernier café prit dans le salon paternel, Valandra enfila sa longue cape en cachemire sur sa courte et moulante robe anthracite dont le laçage descendait très bas sur sa poitrine. Bien assez pour laisser comprendre qu'elle ne portait rien en dessous. Elle prit congé, enlaçant une dernière fois son père, puis fila, le bruit des talons de ses cuissardes martelant le sol suivant son passage.

Toutefois, lorsqu'elle transplana, ce ne fut pas pour rentrer chez elle. Elle réapparut dans l'Allée des Embrumes. Elle aimait particulièrement cet endroit qui trouvait écho dans sa personnalité sombre. Elle ne craignait pas les sorciers et créatures qui s'y trouvait. Des monstres évoluant dans cette rue, elle était certainement la plus redoutable.

Elle remontait l'allée quand une voix familière se fit entendre et aussitôt, un sourire naquit sur les lèvres de Valandra. Cela faisait un petit moment qu'elle n'avait pas vu Lincoln et elle devait avouer qu'il tombait rudement à pique celui-là ! Depuis la décision d'Ezéchiel de ne plus coucher avec elle par fidélité pour son stupide petit Beny, et après sa rencontre avec ce dernier, Valandra avait clairement besoin de se changer les idées et de quitter pour un temps ce monde d'amour en guimauve dégoulinante.

Salut toi, le salua-t-elle en s'approchant jusqu'à ce que son corps frôle le sien. Elle déposa alors un baiser juste au coin de ses lèvres en guise de bise. Tu arrive à point nommé, j'étais justement à la recherche d'un homme prêt à m'offrir à boire jusqu'à plus soif dans le stupide espoir illusoire de parvenir à m'enivrer suffisamment pour pouvoir ensuite tenter de profiter de moi, en vînt. Tu colle plutôt bien à ce rôle.

C'était exactement de cela dont elle avait besoin. Pas de ce monde mielleux dans lequel s'engluait Ezéchiel avec son tourtereau pâtissier.  
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Mari (presque) fidèle

ϟ Parchemins : 93

MessageSujet: Re: I love the way you lie - Valandra +18 [hot] Sam 12 Mar - 17:07

Linc n’avait pas prévu de voir Valandra aujourd’hui. Il aimait de temps en temps aller voir son beau-père au ministère pour l’observer en coin et parfois pour lui tourner autour comme un vautour, mais aujourd’hui il n’avait pas eu cette idée et finalement la croiser ici le rendait de bonne humeur, ce qui était souvent le cas lorsqu’il la croisait. Elle était belle, comme toujours. Lincoln aimait les jolies femmes, il ne se privait pas de le dire. Tout le monde savait que son mariage avec Lana était assez étrange. Ils se trompaient mutuellement, ça les amusait, ils se trompaient pour mieux se réconcilier. C’était un jeu sordide que peu de monde comprenait et ça lui était égal. Il savait que Valandra elle, le comprenait. Le jeune homme ne fut pas surpris que Valandra soit si tactile, si machiavélique. Elle le poussait souvent à le sortir de ses retranchements mais ne passait jamais le pas et contrairement à ce qu’il aurait imaginé, ça l’excitait encore plus. Lorsque les lèvres de la jeune femme se posèrent au coin des siennes il sentit quelques frisons le parcourir. Il se pinça les lèvres et attendit. Il ne fut pas surpris de ses propos même s’il était curieux de savoir ce qui la poussait à être dans cet état d’impatience.

« Je peut t’offrir bien plus qu’un verre chérie et tu le sais. »


Il accompagna ses mots de gestes, glissant ses mains le long des hanches de la jeune femme. Il pouvait lui offrir plus qu’un verre et il pouvait plus que tenter de profiter d’elle, enfin jamais il n’agirait sans son consentement. Il n’était pas odieux à ce point. Il se souvenait que trop bien de ce que ça faisait de se sentir impuissant et il maudissait son oncle chaque jours, même s’il l’avait tué, il continuait de le maudire. Il prit la main de la Valandra et l’emmena dans l’allée, elle voulait boire un verre, elle aurait ce qu’elle voulait.

«Je t’emmène, où veux-tu aller princesse ? »


Peu importait le bar où ils iraient, peu importait le nom des choses. Ce qui comptait c’était juste e qu’il faisait. Lincoln se fichait des détails. Il aimait simplement l’instant présent et se fichait des conséquences que ça pouvait avoir. Il savait de toute manière que Val ne céderait pas si facilement. C’était une coriace, une joueuse, comme lui et il adorait ça.

« Qu’est-ce que tu faisais dans cette sombre allée. Tu prépare un plan diabolique ? »


Il plaisantait à moitié. L’allé des embrumes n’était pas le plus réputé des endroits, c’était le lieu des magouilleurs et des mages noirs. Lincoln aimait donc naturellement cet endroit et sa boutique d’antiquité aurait pu être concurrente de celle de Barjow et Beurk, mais lui avait choisi un lieu plus exposé pour espérer plus de ventes, même si la façon dont il obtenait ses biens était sans doute à revoir, elle n’équivalait pas à celle de Barjow et Beurk. Lincoln se félicitait de la tournure de cette journée, finalement elle n’était pas si mal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 129

MessageSujet: Re: I love the way you lie - Valandra +18 [hot] Mer 16 Mar - 16:00

I love the way you lie
cat and mouse playing
Lincoln ✧ Valandra
Valandra avait besoin de ce changer les idées et – surtout ! - de se sentir désirable. De voir que si Ezéchiel la repoussait désormais, ce n'était pas son physique qui était en cause mais bel et bien que lui. En gros, elle avait besoin de s'assurer que n'importe quel autre homme n'hésiterait pas plus que cela avant de pouvoir rejoindre son lit.

Et pour le coup, elle su déjà qu'elle n'aurait pas beaucoup d'effort à fournir pour se faire désirer. Et pour cause, le travail était déjà fait depuis longtemps sur Lincoln et le moins que l'on pouvait dire était qu'il n'avait pas opposé de résistance. En réalité, si cela en avait tenu qu'à lui ils auraient déjà couché ensemble depuis longtemps et c'était exactement pour cela qu'elle continuait à se refuser à lui. Elle aimait le voir languir, l'allumer pour l'abandonné inassouvi. C'était un jeu dangereux, elle le savait très bien mais c'était quand même plus fort qu'elle et, de plus, Valandra avait une vision assez limitée du danger.

Elle se laissa faire quand il posa ses mains sur ses hanches. En toutes franchises, elle avait d'ailleurs toujours aimé cela et, parfois, elle regrettait même presque de lui rester volontairement inaccessible. Mais dans le fond,  cela ne rendait-il pas les choses que plus excitantes ?

J'espère bien que tu peux m'offrir plus qu'un verre, je te l'ai dis j'ai bien l'intention de...m’enivrer ce soir.

Tout en parlant, Valandra vînt l'air de rien se coller au corps de Linc, ondulant langoureusement des hanches contre son bassin avec un air innocent avant de se laisser prendre la main et de le suivre bien sagement, s'arrêtant devant le premier bar venu. Il n'avait pas grand chose d'accueillant mais Valandra aimait ce genre d'ambiance à mille lieux de son univers habituel.

J'aime venir ici, tout simplement. Et puis je compte sur toi pour me défendre de ton corps en cas de problème n'est-ce pas ?

Tout en parlant, elle s'était arrêtée et, une fois de plus, collée à lui. Valandra avait levé une de ses mains et faisait courir son ongle le long de la joue de Linc sans le griffer. Elle laissa ensuite sa main continuer de descendre sur son cou avant de rejoindre le col de sa chemise. Elle défit un bouton, puis un suivant tout en poussant doucement Lincoln jusqu'à le coincer contre un mur. Aussitôt, elle vînt mordiller le lobe de son oreille en glissant sa main sous la chemise de Linc, pressant son bassin contre le sien.

Tu sais de quoi est-ce que j'ai vraiment envie ?, lui susurra-t-elle à l'oreille alors que ses doigts se glissaient jusqu'à la ceinture du pantalon de l'homme. J'ai très très trèèèèèès envie, la main descendit un peu plus sans pudeur aucune, d'un bon whisky pur-feu !

Et sa main quitta alors aussitôt la braguette de Lincoln alors que Valandra se décollait de lui pour faire demi-tour et prendre la direction de la porte du bar.

Dépêches-toi, ça serait dommage qu'un autre me paie à boire avant toi n'est-ce pas ? 
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Mari (presque) fidèle

ϟ Parchemins : 93

MessageSujet: Re: I love the way you lie - Valandra +18 [hot] Dim 20 Mar - 21:29

Lincoln sourit. Il adorait l’idée de pouvoir offrir aux femmes tout ce qu’elles voulaient, juste pour avoir son petit moment de plaisir. Ce n’était pas entièrement son argent, mais il savait très bien que Lana faisait pareil. C’était dur à faire comprendre à leur proche qu’ils s’aimaient malgré toutes leurs tromperies, au fond ils ne pouvaient pas se passer l’un de l’autre. Il était amoureux de sa femme, où plutôt accroc à sa femme et personne ne pouvait la remplacer, mais les autres femmes étaient … les autres femmes. Il ne disait jamais non au sexe et aux jolies femmes, cela ne voulait pas dire qu’il n’aimait pas la sienne. Ce qu’il aimait chez Valandra c’était son côté sadique. Elle le faisait languir et elle avait très bien compris comment il fonctionne et le fait qu’elle se fasse désiré était encore plus attirant chez elle. Il hocha la tête lorsqu’elle lui dit qu’elle avait l’intention de s’enivrer et lui répondit

«Tu sais que j’aime ce genre de programme chérie. »

Il lui avait pris la main histoire de l’emmener boire un verre, de l’inviter et il espérait surtout qu’il finirait par coucher avec elle, tout en sachant que ça ne serait pas pour ce soir, parce qu’elle finissait toujours par le laisser en plan au moment où il s’y attendait le moins. Elle s’arrêta devant un bar qui semblait lui plaire. Elle s’amusait avec lui et se collait contre lui. Il se pinça les lèvres savourant chacune des caresses que la jeune femme lui offrait. Il l’écoutait à moitié observant surtout les courbes du corps de la jeune femme.

« Oui mais je ne vois pas pourquoi on aurait des ennuis. Ils nous craignent tous. »


Il lui sourit, de toute manière il avait généralement peu d’ennuis, il était grand et savait lancer des sorts, il était connu pour être un voleur, un brigand en quelque sorte, on lui cherchait rarement des noises. Il se pinça une fois de plus les lèvres lorsqu’elle défit les boutons de sa chemise. Il la laissa contrôler la situation, il aimait leur faire croire qu’il était facile de l’avoir. C’était un peu vrai, mais généralement il aimait s’imposer après une ou deux fois. Il senti le bassin de la jeune femme contre lui et il glissa sur les lèvres de la jeune femme espérant qu’elle finisse par l’embrasser. Il avait de plus en plus de mal à se contenir lorsqu’elle lui mordilla le lobe de l’oreille. Il sentait la chaleur du corps de Valandra contre lui et n’avait qu’une envie, lui faire l’amour tout de suite et maintenant, il se fichait que se soit dans une ruelle et qu’on puisse les voir. Il avait envie d’elle et son corps parla pour lui lorsqu’elle glissa sa main dans son pantalon. Il se mordit la lèvre et posa sa tête contre le mur espérant en avoir toujours plus et qu’elle continue à le toucher, même s’il y avait le tissus de son jean qui séparait la main de la jeune femme de sa partie intime il ressentait déjà l’excitation. Il déchanta donc lorsqu’elle éloigna sa main pour lui dire qu’elle avait juste envie d’un Whisky pur-feu. Il leva les yeux au ciel, il pensa « Je te déteste. » Mais au fond c’était pour ça qu’il l’appréciait, parce qu’elle le faisait sortir de ses retranchements et qu’elle jouait avec lui.

« Il n’y a personnes d’autres qui t’offrirait à boire. Tu es une insupportable princesse. Ils n’aimeraient pas ton caractère et surtout il n’y a pas personne d’autre que moi qui serait capable d’attendre si longtemps. »

Lincoln était persuadé que les autres hommes auraient abandonnés depuis longtemps, qu’ils ne laisseraient jamais jouer une femme autant avec eux, mais c’était ce que Linc aimait. Ils étaient presque pareils au fond. Ils entrèrent dans le bar et le jeune s’installe à une table près du comptoir. Une fois qu’ils furent assis il commanda deux whisky pur feu.

«Et comment va ton cher fiancé ? Il n’est pas trop jaloux ? »


Linc savait que la jeune femme était fiancé à Ezéchiel Crowford. Il ne comprenait pas pourquoi elle restait avec lui si elle allait voir ailleurs, mais ce n’était pas vraiment à lui de dire quoi que se soit. C’était d’autant plus rassurant de savoir qu’il n’était pas le seul à avoir une relation bizarre avec celle qu’il aimait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 129

MessageSujet: Re: I love the way you lie - Valandra +18 [hot] Mar 22 Mar - 13:57

I love the way you lie
cat and mouse playing
Lincoln ✧ Valandra
Valandra ne savait que trop bien à quel point Linc aimait ce genre de programme. Elle n'était pas naïve, elle savait qu'elle n'était pas la seule. Mais elle doutait que les autres se soient autant fait attendre qu'elle. Et dire que tout cela était partit d'un simple petit jeu un soir où elle s'ennuyait. Mais voir ainsi Lincoln se languir et la désirer avait fini par lui plaire et depuis, c'était devenu un véritable défi de le rendre toujours un peu plus fou. Bien sûr, elle n'était pas à l’abri qu'il finisse un jour par se lasser de cette attente et de se détourner d'elle mais que serait un jeu sans prise de risque ? Et puis après tout il avait sa femme et ses autres maîtresses pour le satisfaire et lui enlever cette frustration. Tout comme Valandra avait prit l'habitude de passer la sienne sur Ezéchiel. Car oui, Linc n'était pas le seul pour qui se petit jeu tapait délicieusement sur les nerfs. Mais elle ne pouvait plus compter sur son amant elle désormais.

Quand il lui fit remarquer que tous les craignaient, Valandra eut un radieux sourire. Elle aimait ça, cette idée d'être crainte même si elle préférait généralement tirer les ficelles anonymement dans l'ombre. Cette sensation de pouvoir sur autrui était particulièrement grisant, que ce soit la peur ou l'envie.

Tout comme elle aimait sentir Linc ainsi à sa merci. Plaqué contre ce mur, elle savait qu'il se serait laissé faire sans rechigner. De plus, elle devait avouer qu'il émanait quelque chose de particulièrement excitant quand il se tenait ainsi tendu, le désir émanant de chaque parcelle de son être. Une partie d'elle n'avait pas envie d'arrêter mais au contraire de l'attirer dans un coin à l'écart pour qu'il la prenne enfin mais elle lutta contre ses propres envies, bien décidée à faire encore durer cette torture qu'elle infligeait à Lincoln.

C'est pourquoi elle se décolla finalement de lui.

Tu fais erreur, tu n'es pas le seul à m'offrir à boire. Tu es juste le seul qui n 'ai jamais pu m'avoir, nuance, répondit-elle en prenant place, quelque peu vexée qu'il ai pu dire qu'elle était incapable de se faire offrir à boire par d'autres hommes. Il mériterait qu'elle le laisse en plan et qu'effectivement, elle aille se faire offrir à boire par un autre. Un autre avec qui elle partirait ensuite sous le regard frustré de ce rustre ! Mais malheureusement l’endroit ne se prêtait pas à cela. Même pour ce qui concernait ses coups d'une nuit, Valandra restait regardante. Il était hors de question elle accepte dans son lit le premier miteux venu. Et hélas ce soir le bar ne semblait pas abrité d'hommes d'un statut acceptable à ses yeux en dehors de Lincoln. S'en était rageant d'un côté.

Une fois installé, Valandra eu un petit sourire en coin en entendant la question de Linc et elle se tourna vers lui tout en venant coller son corps au sien.

Et comment va ta chère femme ? Elle n'est pas trop jalouse ?

Elle lui avait retourné la question sur le même ton qu'il avait employé. Elle savait que Lana n'ignorait rien des aventures de son mari et qu'elle ne se montrait pas plus jalouse qu'Ezéchiel. Valandra n'avait jamais comprit comment fonctionnait le couple Newman. Même si tous le monde, y comprit Linc, l'ignorait Ezéchiel et elle n'avaient jamais été un couple. Amants, certes, mais leurs fiançailles n'étaient qu'une mascarade. Alors que Lincoln était réellement en couple et marié lui.

Toujours collée à Linc et d'humeur joyeuse, Valandra descendit discrètement sa main pour caresser à nouveau Lincoln à travers le tissus de son jean.  Elle comptait bien le garder « en forme », juste assez pour le rendre fou.

Elle ne craignait pas vraiment les éventuels témoins. Ici, chacun ne se souciaient que de sa pomme et c'était l'avantage de l'Allée des Embrumes.

Après s'être passée la langue sur les lèvres, elle revînt à l'attaque du lobe de Lincoln sans cesser son – très – lent massage.

Est-ce qu'il t'arrive de penser à moi avec elle ? Quand je te laisserai partir tout à l'heure, excité au point de presque en faire exploser ta braguette, est-ce que tu aura une pensée pour moi en lui sautant dessus pour te soulager ?

Valandra avait posé la question dans un susurrement innocent.   
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Mari (presque) fidèle

ϟ Parchemins : 93

MessageSujet: Re: I love the way you lie - Valandra +18 [hot] Mar 22 Mar - 20:40

Lin ne savait rapidement plus ou donner de la tête avec  Valandra. Il avait une telle envie d’arriver à ses fins et il savait pourtant qu’il n’y parviendrait pas qu’il était encore plus frustré que d’habitude. Au moins avec sa femme il ne ressentait pas autant cette frustration et dès que quelque chose n’allaient pas ils finissaient sous les draps. Leurs disputes en tout cas se finissaient toujours de cette façon. Avec Valandra ce n’était pas tout à fait le même jeu. Il savait qu’il ne pouvait pas l’avoir, en tout cas pas tout de suite et qu’il devait être patient, hors habituellement il ne l’était pas du tout, mais pour elle … il voulait bien faire un effort. C’était sans aucun doute un petit jeu très dangereux et c’était exactement ce que Linc aimait.  

Ils étaient entrés dans  le bar et Valandra répondis à la remarque de Linc. Il se mordit les lèvres lorsqu’elle lui dit qu’il était juste le seul à ne pas l’avoir eue. Il lui lança un regard noir dont il avait le secret qui signifiait « va te faire foutre ». Il n’aimait pas se sentir inférieur et il aimait encore moins savoir qu’elle avait raison. Il se mordit la lèvre et se retint d’envoyer valser son verre. Il avait finit par lui demander comment allait son fiancé. Ezéchiel devait se doutait que sa petite amie allait voir ailleurs, sans doute que ça ne le dérangerait pas tant que ça et pour ce point ils se ressemblaient un peu. Enfin il ignorait évidement beaucoup de choses, mais il se fichait de savoir pourquoi Valandra cherchait ailleurs. Lui faisait bien la même chose. C’était difficile à comprendre pour beaucoup de monde, mais c’était leur affaire et ça ne regardait que lui et sa femme. Ils s’aimaient de cette manière. La manière dont lui répondit Valandra le fit sourire. Il passa son pousse autour de sa bouche et haussa les sourcils et lui répondit :
« Qu’est-ce que ça peut faire ? Elle sait très bien ce que je fais.»

Tout le monde savait que sa femme était au courant qu’il la trompait et inversement. Ce n’était un secret pour personne, il se demandait bien pourquoi elle lui demandait ça. Généralement elle s’en fichait royalement de savoir si sa femme était jalouse. Ca cachait quelque chose. Linc sourit se disant que la jeune femme devenait jalouse. Il bu une gorgée de son verre tandis que la demoiselle s’était rapprochée et qu’elle jouait encore avec lui, qu’elle le touchait une fois de plus. Il resta sans voix à la question suivante. Non d’un chien pourquoi lui demandait-elle ça ? Il ne savait pas très bien pourquoi mais ça le mettait mal à l’aise. Il la repoussa et c’était une première. Etait-elle vraiment jalouse ? En tout cas elle visait juste. Ca lui était arrivé de penser à elle alors qu’il couchait avec Lana et mieux valait que cette dernière ne l’apprenne pas. Pourquoi il aimait sa femme, mais il désirait tellement Valandra qu’il ne pouvait pas s’empêcher d’imaginer la prendre.  

« Pourquoi tu me demandes ça ? Tu es jalouse ? »

Si Valandra commençait à être jalouse ça voudrait dire qu’elle commençait à éprouver des sentiments … enfin selon lui et il ne savait pas si c’était une bonne chose ou pas. Les sentiments et lui ne faisaient pas bon ménage. Il n’était pas très doué pour les exprimer, du moins il avait une manière très différente des autres de les montrer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 129

MessageSujet: Re: I love the way you lie - Valandra +18 [hot] Jeu 24 Mar - 17:31

I love the way you lie
cat and mouse playing
Lincoln ✧ Valandra
Valandra avait toujours été joueuse, depuis enfant. En revanche, elle avait toujours été une très mauvaise perdante. Son père, autant aveuglé qu'il ai pu être devant sa fillette, avait lui-même fini par tout faire pour empêcher que Valandra se ne retrouve dans des jeux éveillant l'esprit de compétition avec les autres enfants de son âge tant ses colères avaient pu être terrible lorsqu'elle perdait.

Avec les années, elle avait apprit à masquer sa colère et surtout elle avait apprit à se délecter d'une vengeance froide et étudiée. Mais elle n'avait pas perdu son goût du jeu, bien au contraire elle avait même découvert des jeux encore plus amusants que ceux de son enfance. Jouer avec autrui – ou plutôt d'autrui – était jouissif pour elle qui aimait avoir le dessus. Et ce petit jeu instauré entre Lincoln et elle était justement particulièrement jouissif.

Mais il y avait un petit quelque chose d'étrange ce soir. Linc lui paraissait sur la défensive comme le prouvait sa première réponse quand elle lui retourna mot pour mot sa question concernant Ezéchiel.

Tu demande pour mon fiancé, je demande pour ta femme. Simple politesse..., répondit-elle en le scrutant en détail pour tenter de comprendre ce qui pouvait bien se tramer dans cette jolie petite tête.

Un exercice d'une facilité déconcertante et particulièrement difficile à la fois paradoxalement. Valandra, comme tout psychopathe, était passée maîtresse dans l'art de décrypter les comportements mais avait beaucoup de mal pour tout ce qui était plus nuancé. Et elle allait vire découvrir que ce soir, elle n'était pas au bout de ses peines.

A l'instant même où Lincoln la repoussa, le regard de la jeune femme se fit noir. Et devînt carrément assassin en écoutant ses propos.

Je peux savoir depuis quand il est question de sentiments ou de jalousie entre nous ?

Elle avait parlé à vois basse sur un ton très dur tout en se relevant pour aller s'installer sur la banquette en face, de l'autre côté de la table.

Oh merde, alors c'est ça que tu attend de moi ?, reprit-elle avec un petit ricanement dédaigneux. Que je sois une de ses connes qui reste à se languir de toi tout en jalousant ta femme ? Désolé beau brun mais avec moi c'est pas comme ça que ça marche !

Et pour cause ! Si Valandra connaissait la définition du mot jalousie, elle ne savait pas vraiment ce que c'était. Pour être jaloux, déjà fallait-il ressentir de l'amour ou tout du moins un sérieux attachement. Même si tout le monde l'ignorait, Valandra était clinique psychopathe et, par conséquent, dans l'incapacité de réellement pouvoir ressentir ce genre de sentiments pour autrui. Purement et simplement.

Pire encore, pour elle se genre de chose n'étaient que des faiblesses.la jalousie tout comme l'amour rendait aveugle et stupide, elle les avaient déjà vu à l’œuvre, et donc oser lui demander si elle était jalouse était un véritable affront à ses yeux.

Le serveur réapparu au même instant avec les deux whisky et voyant que Valandra n'était plus collée à Lincoln et qu'en plus elle foudroyait ce dernier du regard, il en profita pour lui faire une œillade aussi peu sexy que discrète avant de filer à la table voisine.

Valandra prit alors son verre, le vida d'un trait et tendit le bras pour attraper le seconde et le vider aussi sec que le premier, le tout sans quitter Lincoln des yeux avant d'interpeller le serveur.

Remettez-nous ça, dit-elle en agitant le verre vide avant de désigner Linc d'un geste du menton. C'est lui qui paie.

Le serveur acquiesça avec un sourire limite obscène et partit chercher les commandes.

Et dire que j'ai osé croire que tu étais différent des autres. Que toi au moins tu serais capable de faire la différence entre un jeu et... des sentiments.

Visiblement, elle s'était trompée une fois de plus. Elle avait cru pareil pour Ezéchiel et, longtemps, il lui avait prouvé que c'était le cas. Et puis les sentiments s'en étaient mêlés. Pas entre eux, non, mais entre Ezé et son stupide boulanger ou pâtissier peu importe. Et dès cette instant, tout avait changé. Ezéchiel s'était changé en abruti chaste et fidèle n'ayant plus d'yeux que pour son mec et refusant du jour au lendemain de toucher Valandra.

Non, définitivement pour la jeune femme les sentiments étaient une véritable calamité dont elle était plutôt contente de ne pas avoir à s'encombrer même si elle ne comprenait pas vraiment pourquoi elle était si différente sur ce point que ses semblables.   
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Mari (presque) fidèle

ϟ Parchemins : 93

MessageSujet: Re: I love the way you lie - Valandra +18 [hot] Ven 25 Mar - 16:57

Une simple politesse mon cul songea Linc. Il hausse les sourcils. C’était peut-être vrai pourtant. Valandra pouvait se montrer diplomate, enfin parfois. Le jeune homme se demandait ce qui clochait. Ils étaient passés de moment agréable à très gênant. Il n’avait pas envie qu’elle sache tous ses petits secrets, parce qu’il en avait une masse derrière lui. Elle ne savait pas qu’il s’était fait violé parce qu’il n’en parlait pas. Ce n’est pas quelque chose que l’on raconte facilement surtout quand on est un garçon avec le caractère de Linc. S’il sortait avec autant de femme c’était aussi pour se défaire de cette image et du sentiment qu’il avait ressenti quand s’était arrivé. Il y avait beau avoir des années qui étaient passés depuis, c’était toujours là. Il en souffrait toujours, en silence. Ce n’était pas parce qu’il ne disait rien qu’il ne savait rien ressentir. Il n’avait jamais parlé non plus de son oncle, il n’avait pas envie de se retrouver à Azkaban. Il l’avait tué pour pouvoir entrer dans la famille de Lana, pour s faire accepter et prouver à son beau-père qu’il avait du cran. Est-ce qu’il le regrettait ? Il préférait ne pas y penser. Parfois il rêvait de son oncle, ou plutôt du fantôme de son oncle. Ce n’était jamais très agréable.

« Et c’est toi qui me dis ça alors que tu viens de me demander si je pense à toi quand je fais l’amour avec ma femme. Tu ne crois pas que je suis en droit de me demander pourquoi tu me poses cette question ? Si ça peut te rassurer, non je n’ai pas de sentiments pour toi. C’est un jeu c’est tout. Tu le  sais aussi bien que moi. Je n’attends rien de plus que ce que tu attends. »


C’était sans doute plus compliqué que ça, mais ils étaient les seuls à comprendre ce que ça voulait dire. Il ne l’aimait pas, pas au vraie sens du mot. L’amour n’a jamais vraiment eu sa place dans la vie de Linc, sauf avec Lana et c’était bien là la différence. Il  désirait Valandra, sexuellement parlant. Elle était belle, elle était tout ce qu’il aimait chez une femme, mais il n’éprouvait pas encore de sentiments pour elle. C’était sans doute dur à croire, ce n’était qu’un jeu, un jeu très malsain, mais il ne pouvait pas s’empêcher d’y jouer. C’était souvent elle qui posait les règles, sans qu’elle ne s’en rende vraiment compte. Si elle voulait qu’il parte il s’en irait. Il y avait d’autres femmes pour le satisfaire, mais ça n’était pas aussi amusant avec les autres. Le serveur s’était rapprocher et faisait de l’œil à Valandra. Ce qui avait le don d’agacer Lincoln. Il finit par faire signe au serveur en claquant des doigts et lui dit d’une voix claire et précise :

« C’est moi qui paie peut-être, mais je vous conseil de ravaler votre sourire rapidement. Et apportez-moi tout de suite un autre verre. »

Ses yeux croisèrent ceux de nouveau ceux de Valandra et il ajouta :

« Je n’ai pas réellement besoin de toi. Je peux très bien trouver quelqu’un ailleurs. Si je suis là c’est seulement parce que tu avais besoin de te changer les idées. Maintenant si tu veux que je m’en aille tu n’as qu’à me le dire tout simplement. »

Linc était très contradictoire. Il n’éprouvait pas de sentiments pour Valandra, mais n’aimait pas qu’on s’approche trop, peut-être parce qu’il la considérait comme une amie et parfois un peu plus si affinités, bien qu’ils n’aient jamais couchés ensemble. C’était ça qu’il aimait chez elle son fort caractère.

« Et oui si tu veux vraiment tout savoir …  je pense à toi parfois quand je couche avec d’autres.tu es contente maintenant ?»


Oui ça lui était arrivé de penser à elle pendant qu’il était avec sa femme ou avec d’autres. Il savait aussi qu’il pensait à sa femme souvent quand il était avec d’autres femmes. C’était assez dur à expliquer et à comprendre. Il préférait ne pas se dire qu’il était bizarre. Il essayait juste de faire plaisir et aussi de se faire plaisir bien sur, mais il ne forçait jamais quelqu’un. Il attrapa son verre et en bu la moitié. Il n’y avait pas que le sexe qui l’apaisait. Il y avait l’alcool parfois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 129

MessageSujet: Re: I love the way you lie - Valandra +18 [hot] Mar 29 Mar - 18:36

I love the way you lie
cat and mouse playing
Lincoln ✧ Valandra
Valandra était désorientée. Elle était purement et simplement dans l'incapacité de comprendre la réaction de Lincoln. Les sentiments trop complexes d'autrui étaient trop souvent bien trop difficile à décrypter, encore plus quand on ignorait ce que c'était que de ressentir ce genre de chose. Alors elle restait silencieuse à l'écouter, en fronçant des sourcils avec un air interrogateur alors qu'elle tentait de trouver des indices dans ces propos qui expliquerait son comportement si étrange tout à coup.

Je suis juste curieuse..., répondit-elle finalement. C'est juste que je trouvais plutôt excitant de le savoir. Surtout si la réponse est oui.

Et c'était bel et bien rien de plus que cela, tout simplement ! C'était le genre de discussion qui mettait toujours un peu de piment dans le genre de relation qu'ils entretenaient. Enfin, généralement du moins car avec la réaction de Linc, Valandra était désormais bien plus refroidie qu'excitée. Décidément, entre Ezéckiel et lui... Il y avait de quoi déprimer n'importe qu'elle femme !

J'ignorais que tes ébats avec ta femme était à ce point un sujet sensible..., ponctua-t-elle avec la moue d'une adolescente frustrée. Tout y était, la moue, les bras croisés sur la poitrine, la tête légèrement baissée. Mais un petit sourire vint étirer ses lèvres quand elle vit comment Linc traitait le serveur un peu trop dragueur. Voilà qu'il semblait enfin redevenir un peu le Lincoln qu'elle désirait depuis déjà un certain temps l'air de rien. Elle se mordilla la lèvre en regardant le serveur s'en aller en tirant un peu la gueule et releva son regard pétillant sur Linc tout en gardant sa position boudeuse malgré tout.

Trouver quelqu'un d'autre, il n'y avait rien de plus facile. La preuve, Valandra n'aurait qu'à claquer des doigts pour avoir le serveur mais où était l'intérêt ? Le sexe restait le sexe, n'importe qui pouvait vous procurer un orgasme ou deux. Ce n'était pas ça que cherchait Valandra avec Linc. Elle aurait pu. Le soir de leur rencontre elle aurait pu coucher avec lui. Ils auraient peut-être remit ça quelques fois suivant ses performances – et elle ne doutait pas de ses performances d'ailleurs – et après quoi ? Chacun aurait reprit ses sauteries de son côté. Cela n'aurait finalement pas eu plus d'intérêt que cela. Linc avait un petit quelque chose en plus des autres amants d'un soir de Valandra. Elle était joueuse et lui aussi ! Et elle devait avouer que ce petit jeu entre eux rendait leur « relation », à défaut de trouver un terme plus approprié, plutôt intense et, donc, intéressante. Elle savait que viendrait aussi le jour où elle finirait par céder mais après une telle tension, cela ne pouvait qu'assurer un véritable feu d'artifices non ?

Et cela se limitait pour ainsi dire à cela. Elle appréciait Lincoln. Elle le trouvait sympathique, drôle, intelligent et de très bonne compagnie. Au-delà de leur petit jeu, elle appréciait de passer du temps avec lui mais cela n'irait jamais plus loin au niveau de l'attachement. Linc rentrerait toujours auprès de sa femme ou vers une autre de ses maîtresses, Valandra finirait bien par ce trouver un époux – ce qui ne l'arrêterait pas pour autant – et tout deux continueraient de se voir, de s'allumer... Probablement de coucher ensembles. Mais Valandra n'arriverait pas à éprouver de sentiment plus fort que de la simple « amitié » pour lui tout simplement parce qu'elle en était quasiment incapable. Et c'était déjà plutôt pas mal à dire vrai car rare était les personnes que Valandra soit en mesure de réellement apprécier.

Quand il avoua enfin que oui, il lui arrivait de penser à elle en couchant avec d'autre, Valandra releva enfin la tête avec un radieux sourire. Et dire que s'il avait directement commencé avec cela, elle aurait encore la main sur l'avant de son pantalon à l'heure qu'il est au lieu d'être assise en face de lui.

Et tu vas arrêter de faire ta mauvaise tête et me demander de revenir m'asseoir à côté de toi maintenant ?, lui demanda-t-elle en s'accoudant à la table, posant son menton dans sa main.
© Starseed
[
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I love the way you lie - Valandra +18 [hot]

Revenir en haut Aller en bas
I love the way you lie - Valandra +18 [hot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» I love America
» Love Hina

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic is Might :: Londres Sorcier :: L'Allée des Embrumes-