Les liens utiles

ϟ Le Contexte
ϟ Le Réglement
ϟ Listing des avatars
ϟ Listing des métiers
ϟ Listing des pouvoirs
ϟ Les PV
ϟ Les Scénarios

ϟ Magic pas à pas

Partagez| .
A Little Party Never Killed Nobody ft. Ezéchiel & Benoît
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 129

MessageSujet: A Little Party Never Killed Nobody ft. Ezéchiel & Benoît Ven 4 Mar - 20:45

A Little Party Never Killed Nobody
Just one night all we got
Ezéchiel ✧ Benoît ✧ Valandra


Vendredi 11 mars


Des éclats de rire se firent entendre au moment où un couple apparu, grâce à un transplanage, devant le Ministère. Valandra était attachée au cou d'Ezéchiel, qui avait effectué un transplanage en duo depuis chez la jeune femme.

Merci mon cher, gloussa-t-elle tout en le relâchant pour se rhabiller la moindre. Sa – très – courte robe noire et moulante était bien remontée sur ses cuisses et son perfecto en cuir était un peu de travers. En cause, la joyeuse danse que Valandra avait effectué dans son salon, bouteille d'alcool à la main, avec Ezéchiel avant que ce dernier ne décrète qu'il était quand même temps de partir.

Le Ministère organisait une énorme fête pour ses employés mais aussi pour des invités triés sur le volet. Une véritable fête avec de la musique, des lumières et une piste de danse et non pas un de ses interminables banquet ou gala assommant pour une fois alors Valandra était bien décidée à ne pas manquer ça. Sauf que dans le cas des fiancés, la fête avait déjà commencé avant d'arriver. Il fallait dire que les occasions de vraiment pouvoir se lâcher étaient rares ses derniers temps alors autant en profiter.

Valandra passa un bras autour de la taille d'Ezéchiel et tout deux entrèrent dans le bâtiment.

La fête battait déjà son plein et l'ambiance était grisante. Aussitôt arrivé, Valandra se mit à onduler des hanches lascivement au rythme de la musique, perchée sur ses talons de 16cm. Ici, tout le monde savait qui elle était et elle aimait ça ! Tout comme elle aimait les regards des hommes qui se posaient sur elle à son passage. Mais ce qu'elle aimait encore bien plus, c'était les regards des autres femmes. Sur elle, déjà, mais également sur Ezéchiel. Les femmes le déshabillaient du regard, comme les hommes le faisait pour elle, avec envie et posaient sur Valandra des regards envieux et jaloux. Et Valandra adorait ça ! Cela ne durerait pas mais pour le moment, ce Dieu des Ténèbres était à elle aux yeux de tous et elle comptait bien s'assurer que toutes ces femmes envieuses s'en rappellent bien.

D'ailleurs, Valandra s'était à peine éloignée quelques secondes pour faire la bise à un ami qu'une de ses collègues en avait profité pour se planter devant Ezéchiel. Clarisse était une grande blonde du genre plus vulgaire que véritablement séduisante. Une allumeuse qui ne s'en cachait pas le moins du monde et qui faisait justement son numéro à Ezéchiel à grand renfort de décolleté vertigineux.

Ni une ni deux, Valandra se coller contre le corps de son fiancé et salua cette sale garce avec un sourire avant de poser sa main sur la joue d'Ezé pour le forcer à tourner son visage vers elle et elle s'empara de ses lèvres pour un baiser des plus enflammés qui en aurait fait rougir plus d'un. Clarisse sembla comprendre le message et s'en alla avec un air dédaigneux qui fit particulièrement rire la brune.

Tellement de succès, susurra-t-elle à l'oreille de son fiancé sur le ton de la plaisanterie. J'en deviendrais presque jalouse de toutes ses femmes qui veulent te mettre dans leur lit. Après quoi, elle lui mordilla le lobe de l'oreille avant de se mettre à danser tout contre lui, laissant ses mains courir sur ses bras. La scène était très sensuelle à regarder. Valandra et Ezéchiel avait tout du couple passionné. Mais ce que personne ne pouvait voir ni même percevoir était ce petit quelque chose qui manquait. La sensualité était là mais pas la passion. Malgré ses gestes très aguicheurs, Valandra gardait une réserve perceptible que d'Ezéchiel. Son but était de rendre jalouse les femmes présentent et de marquer son territoire mais pas d'essayer de chauffer son fiancé. Elle avait parfaitement en tête sa résolution d'être fidèle à son Beny et depuis leur conversation à ce sujet, elle n'avait jamais cherché à le conduire sur le chemin de l'infidélité malgré le fait qu'elle ait gardé des gestes aguicheurs à son encontre.

Et tout comme elle n'avait en tête que de faire baver d'envie les autres femmes, elle n'avait purement et simplement pas aperçu Benoît qui se tenait un peu plus loin dans la foule.    
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 153

MessageSujet: Re: A Little Party Never Killed Nobody ft. Ezéchiel & Benoît Dim 6 Mar - 12:56



A Little party never killed nobody


 
 


Vendredi 11 mars

Ezéchiel trouvait ça presque drôle de venir au Ministère à cette heure-ci. S'il n'y avait pas eu de fête, ça aurait totalement impossible de le trouver ici après ses horaires imposées, il n'allait pas faire des heures supplémentaires tout de même ! Mais là c'était autre chose. Son bras passé autour de la taille de Valandra, il se dirigea vers les festivités. Enfin plutôt pour la suite des festivités... Parce que ça faisait un petit moment qu'il s'amusait, lui. Il était passé chercher sa fiancée un peu plus tôt dans la soirée, et finalement ça avait duré un peu plus longtemps que prévu. Il eut un sourire amusé en voyant la brune réajuster ses vêtements, et il en profita pour faire de même. Il n'allait pas rentrer avec une chemise mal mise tout de même ! Tout ça parce qu'il avait un peu trop dansé. En fait, la danse ne lui déplaisait pas quand il pouvait choisir le moment. Enfant il avait eu horreur de ces cours où il devait apprendre pas sur pas en faisant attention à ne pas écraser les pieds de sa professeure, mais finalement avec le recul... Ce n'était pas si mal. Surtout quand on avait une partenaire comme Valandra. Il adorait aussi danser avec Beny mais ça n'avait rien à voir. C'était surtout mignon parce qu'il ne savait pas y faire et Ezéchiel trouvait ça adorable.

La musique montrait bien à quel point le Ministère s'était lâché pour une fois. Parfait ! Avec un peu de chance, il y aurait du whisky pur-feu au lieu de ce champagne sans goût qu'ils s'échinaient toujours à servir lors des fêtes ministérielles. Il avait à peine fait deux pas dans la salle que déjà une blonde s'était approché de lui. L'avantage quand Valandra était collée à lui, c'était qu'il n'avait pas besoin de refroidir les ardeurs des autres. Alors quand les autres en questions étaient à son goût, ça ne le dérangeait pas plus que ça mais là... Le brun leva un sourcil de dégoût non masqué en détaillant cette espèce d'épouvantail blond et pulpeux. Euw. Il ne prit même pas la peine de continuer à la regarder et détourna son regard avant que son image écœurante puisse arriver jusqu'à sa mémoire à courte ou long terme, il s'en fichait, mais il ne voulait pas de ça dans sa tête.

Il n'eut cependant guère le temps de s'attarder davantage sur cette fille, car sa fiancée, sans doute très mécontente d'avoir été évincée l'espace d'une seconde car elle alla l'embrasser avec ardeur. Habitué à ce genre de contact, Ezéchiel failli l'espace d'un infime instant y répondre par réflexe, mais se retint à temps sans pour autant avoir l'air de ne pas participer au baiser. Il n'allait pas non rester raide comme un piquet alors sa fiancée l'embrassait ! Passant une main sur la taille de cette dernière, il avisa du coin de l'oeil qu'ils étaient débarrassés de la harpie.

-Jalouse de ça ? Rigola-t-il. Je ne jalouserais même pas un quart de sa personne moi !

Il leva les yeux au ciel, amusé par la réaction de Valandra, lorsqu'il aperçut dans la foule un visage qu'il ne connaissait que trop bien. Mais pourtant c'était impossible... Beny dans une fête au Ministère ? Toutefois il était absolument certain de ne pas s'être trompé. Et zut. Il était vraiment le dernier des imbéciles ! Dire qu'il avait assuré à sa fiancée qu'il ne ferait jamais souffrir son petit brun assez pour qu'il le quitte... Et bien s'il continuait à agir comme ça ce n'était pas gagné...

-Je reviens tout de suite, mon cœur, fit-il à la brune en lui volant un baiser pour se faire pardonner.

Il poussa ensuite les empotés qui lui barraient la route et attrapa le bras de Beny, qui commençait à s'éloigner. Il maudissant ces saletés d'aristocrates qui avaient l'oeil partout, il ne pouvait même pas enlacer l'homme qu'il aimait ! C'était rageant... Mais il ne voulait surtout pas que le pâtissier s'imagine des choses. Il était du genre à penser mot pour mot « je ne fais pas le poids face à elle » et il était hors de question qu'il le laisse déprimer. C'était lui qu'il aimait comme un fou !

-Hey, Beny... Fit-il d'une voix douce. J'espère que c'est pas moi que tu fuis comme ça.


Replaçant une de ses mèches à sa place avec un sourire, il ne put s'empêcher de s'attarder un peu plus que prévu sur la douceur de ses cheveux. Il avait toujours adoré y passer la main.

-Je ne veux pas que tu complexes par rapport à Valandra. Et je ne veux pas non plus que tu doutes de mon amour pour toi, continua-t-il tout bas.

Valandra qui ne devait pas apprécier d'être laissée, mais ce n'était pas comme s'il comptait l'abandonner toute la soirée. D'ailleurs il faudrait qu'il les présente officiellement tous les deux, même si du coup, ils s'étaient déjà rencontrés.



© Aelyne









Dernière édition par Ezéchiel U. Crowford le Mar 15 Mar - 20:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 151

MessageSujet: Re: A Little Party Never Killed Nobody ft. Ezéchiel & Benoît Dim 6 Mar - 19:22



A Little Party never killed nobody


Une soirée au ministère de la magie… Que faisait-il là au juste ? C’était la question que se poser Beny depuis qu’il était arrivé, mais surtout depuis une trentaine de minutes. Il ne travaillait pas au ministère, il n’était même pas invité à la base. En fait, s’il se retrouvait coincé ici, à regarder des gens danser et boire jusqu’à plus soif, c’était tout simplement parce qu’il avait été incapable de dire non à l’une de ses connaissances. La connaissance en question était une demoiselle, très gentille mais un peu renfermée, qui venait de façon régulière dans sa boutique et avec qui Benoît aimait discuter. Elle lui avait parlé de cette soirée et, ne voulant pas y aller toute seule, elle lui avait demander s’il voulait bien l’y accompagner, en toute amitié évidemment. Si le pâtissier avait hésité, il avait fini par céder, d’une part parce qu’il était incapable de dire non, surtout qu’elle ne voulait vraiment pas y aller seule, et d’autre part parce qu’il s’était dit qu’il pourrait voir Ezéchiel comme ça. Il s’était en effet douter que son amoureux y serait, mais il ne l’avait toujours pas croisé. Peut-être s’était-il trompé ?

Le pâtissier ne savait pas quoi faire, la jeune femme qu’il avait accompagnée l’avait abandonné pour aller flirter avec un garçon qui lui plaisait beaucoup apparemment. Dire qu’il avait cru qu’elle était beaucoup plus timide que ça, mais peut-être que la quantité d’alcool qu’elle avait bu l’avait aidé à devenir plus audacieuse. Il n’en savait rien et s’en moquait d’ailleurs, le résultat était le même : il était tout seul, au milieu d’une fête où il ne connaissait pas grand monde. En plus, Ezéchiel n’avait toujours pas montré le bout de son nez, il ferait sûrement mieux de rentrer chez lui. Il allait se décider à rentrer quand un mouvement de la foule lui fit apercevoir un visage familier. Il l’aurait reconnu entre mille, il s’agissait bel et bien d’Ezéchiel ! Le voir lui redonna du baume au cœur et il esquissa quelques pas vers lui avant d’être frappé par la dure réalité.

Ezéchiel n’était pas seul, il avait un bras autour de la taille de Valandra. Son cœur se serra en les voyant tous les deux, réellement ensemble et pas juste sur un papier glacé de magazine. Il savait qu’ils devaient jouer les parfaits fiancés tous les deux, mais voir le spectacle de ses propres yeux lui faisait mal. Malheureusement pour lui, il n’avait pas fini de souffrir… Il fit, horrifié, la brune poser sa main sur la joue d’Ezéchiel pour ensuite aller l’embrasser, avec une passion évidente. Il eut la douloureuse impression qu’on lui lacérait le cœur à coup de lame de rasoir aiguisé. Il savait qu’ils devaient jour la comédie, mais cette scène de baiser lui fit tout de même mal. Alors quand l’héritière Widow se mit à se déhancher contre Ezéchiel, il ne put que détourner les yeux, impuissants.

Qu’est-ce que l’héritier Crowford faisait donc avec lui ? Certes il l’aimait, Beny le savait et il ne doutait pas de cet amour, mais il serait bien plus heureux avec une femme comme Valandra. Elle partageait les mêmes goûts que lui, notamment pour la fête et l’alcool, alors que lui ne pouvait même pas boire plus de deux verres sans finir ivre. Sans compter qu’elle tenait réellement à Ezéchiel, il l’avait bien compris quand elle était venue le voir dans sa boutique… Et puis, il ne s’ennuierait jamais avec une femme comme elle, alors qu’avec lui… Il aurait mieux fait de rester chez lui, de ne pas venir à cette soirée. Ainsi, il n’aurait pas constaté qu’il ne faisait clairement pas le poids face à une femme comme Valandra. Tout ce qu’il avait à offrir au Crowford, c’était tout l’amour qu’il lui portait, rien d’autre. Est-ce que ce serait suffisant pour le rendre heureux… ? Il n’en savait rien…

Aussi préféra-t-il oublier tout ça et cette maudite fête et rentrer chez lui, c’était ce qu’il y avait de plus sage. Il se dirigeait donc vers la sortie quand quelqu’un lui attrapa le bras. Surpris, il se retourna et écarquilla les yeux, encore plus surpris, quand il reconnut Ezéchiel. Dire qu’il avait cru que le brun ne l’avait même pas aperçu… Egoïstement, il se réjouit du fait qu’il ait abandonné Valandra pour venir le retrouver, mais il n’avait pas envie de lui attirer des ennuis. Ils n’étaient pas censés être proches tous les deux puisqu’Ezéchiel avait décidé de cacher leur relation, il serait donc suspect qu’ils restent tous les deux à parler au beau milieu de la fête.

-Non…répondit-il d’une petite voix. Je te fuis pas…c’est juste que…j’ai pas ma place ici…termina-t-il en détournant les yeux.

Sentir la main de l’homme qu’il aimait dans ses cheveux lui mit du baume au cœur, ce dernier étant déjà malmené, ça ne lui fit que du bien. Il adorait quand Ezéchiel le touchait, mais une fois encore, il ne voulait pas attirer l’attention sur eux. Quand le brun lui souffla qu’il ne voulait qu’il doute de son amour, comme s’il en était capable !

-Jamais je ne douterais de ton amour Ezéchiel ! chuchota-t-il avec conviction, plantant un regard étrangement sûr de lui dans les prunelles bleues de son bien aimé. Mais tu devrais retourner la voir et t’amuser…les autres vont trouver ça bizarre que tu abandonnes ta…fiancée pour un parfait inconnu…

Lui demander de rejoindre cette femme qui lui renvoyait sa propre médiocrité emplissait Beny de tristesse, mais aussi d’amertume, mais c’était ce qu’il y avait de mieux pour tout le monde. Et notamment pour Valandra, il ne voulait pas priver la jeune femme des derniers moments qu’elle pourrait partager avec Ezéchiel en étant sa fiancée…


If they hurt you, they hurt me too
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 129

MessageSujet: Re: A Little Party Never Killed Nobody ft. Ezéchiel & Benoît Dim 6 Mar - 20:43

A Little Party Never Killed Nobody
Just one night all we got
Ezéchiel ✧ Benoît ✧ Valandra


Vendredi 11 mars

Valandra se sentait d'humeur joyeuse et festive. Il n'y avait rien de tel qu'une immense fête de ce genre accompagnée d'Ezéchiel pour la mettre d'entrain. Le couple ne passait pas inaperçu et elle en avait entièrement conscience. C'était l'une des choses qui lui plaisait dans ses fameuses fiançailles d'ailleurs. Ils attiraient tous les regards. Toutes les jalousies aussi ! Et Ezéchiel avait l'air d'y prendre du plaisir lui aussi.

Elle éclata de rire quand Ezéchiel qualifia Clarisse de « ça ». Bizarrement, la blonde vulgaire connaissait un petit succès parmi certains de leurs collègues mais généralement son succès ne durait que le temps qu'ils parviennent à la coincer dans le local de la photocopieuse. Après quoi, ils l'oubliaient bien vite. Valandra avait, elle, depuis longtemps comprit que les femmes réveillant le plus les passions étaient celles qui restaient inaccessible.

Toujours collée contre Ezéchiel, un immense sourire illuminant son radieux visage, Valandra saluait d'un vif geste de la main une de ses « amies » tout en entendant la voix d'Ezéchiel lui annonçant qu'il revenait tout de suite. Sans doute avait-il lui aussi des gens à aller saluer mais cela la surprenait, pourquoi ne la prenait-il pas avec elle dans ce cas ?

Elle eu sa réponse à l'instant même où elle suivit sa trajectoire des yeux et aperçu... Beny. Bon sang mais il foutait quoi ici celui-là ? Il y avait donc pas moyen d'en être débarrassé au moins le temps d'une soirée ? Depuis des jours, Valandra avait l'impression que leur vie à Ezé et elle ne tournait plus qu'autour de ce stupide glacier. Quand est-ce qu'il allait piger que aussi mignon pouvait éventuellement être leur couple, la fiancée c'était elle ? Car pour Valandra, la seule explication à la présence de Benoît à cette fête qui ne lui était clairement pas réservée était qu'il faisait son possible pour s'imposer dans toutes les activités d'Ezéchiel. Il l'avait déjà dans son lit toutes les nuits il pouvait bien leur accorder à Ezé et elle une soirée ensemble sans lui non ?

Le sourire de Valandra s'envola pour laisser place à un regard noir qui ne dura que quelques secondes car elle fut interrompu dans son élan de colère par un verre à cocktail apparaissant devant ses yeux, tenu par un main sertie d'une jolie bague de fiançailles. Félicia, la fameuse cousine, était fiancée à un employé du Ministère et donc présente à la soirée. Ravie d'avoir trouvée Valandra, elle lui était arrivée dessus avec un verre d'alcool, chose pour laquelle la jeune femme lui était presque reconnaissante.

Où est ton fiancé ?, demanda Félicia avec le ton excité d'une gamine un soir de noël.

Mais Valandra n'eut pas le temps de répondre que Clarisse, jubilant visiblement de voir Valandra déjà abandonnée au milieu de la foule, revenait à la charge.

Que fait donc Ezéchiel avec le boulanger du coin ?, demanda-t-elle de manière presque sifflante en observant les deux hommes au loin. Je le pensais pas du genre à fréquenter les petits artisans.

Sentant l'agacement monter en elle, Valandra vida son verre d'un trait au lieu de répondre. Ce fut d'ailleurs Félicia qui, ayant du coup elle aussi cherché du regard les deux hommes, répondit.

Il est pâtissier, pas boulanger. C'est chez lui que Valandra m'a fait la surprise de commander mon gâteau de mariage !


En l’occurrence, Valandra regrettait de ne pas avoir la pièce montée en question sous la main pour étouffer les deux bécasses qui ne quittaient plus les deux hommes semblant plongés en pleine conversation du regard, Benoìt pour avoir réussit à lui pourrir sa soirée à peine arrivée et Ezéchiel lui-même quant à faire. Qu'est-ce qu'il lui avait prit de courir comme ça derrière le pâtissier devant tout le monde aussi ?

Mais montrer sa rage ne l'avancerait à rien, bien au contraire. Alors Valandra prit sur elle de rester calme tout en se jurant qu'ils le lui paieraient ça plus tard.

Benoît et Ezéchiel étaient à Poudlard ensemble, répondit-elle gentiment. Le fait d'avoir commander le gâteau chez lui les à fait se retrouver et depuis ils aiment bien échanger des souvenirs de leur scolarité.

L'explication semblait satisfaire Félicia. Quant à Clarisse, elle émit se rire strident insupportable qui était sien.

Pauvre Valandra, même pas encore mariée et ton homme préfère déjà s'amuser avec ses potes plutôt qu'avec toi.
   

A peine Clarisse avait-elle terminée que Tom, un employé du département des transports magiques, leur arrivèrent dessus en leur faisant la bise avant de regarder autour de lui.

Et bien Valandra ? Tu as fais quoi d'Ezéchiel ?

Sentant une furieuse envie de meurtre monter en elle, Valandra attrapa un serveur au vol et lui vola un verre au hasard sur le plateau qu'il apportait à une table tandis que Clarisse ET Félicia s'appliquaient à désigner à Tom où se trouvait Ezéchiel, plus loin dans la salle.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 153

MessageSujet: Re: A Little Party Never Killed Nobody ft. Ezéchiel & Benoît Mar 15 Mar - 20:55



A Little party never killed nobody


 
 


Vendredi 11 mars

Ézéchiel avait parfaitement conscience qu'il était en train de s'attirer les foudres de Valandra, mais il comptait bien se faire pardonner. Enfin pardonner... Ce n'était pas parce qu'il l'abandonnait deux secondes que c'était la fin du monde, mais il devait avouer que se retrouver seule au milieu de toutes ces harpies... Il jeta un coup d'oeil en arrière. Aïe. Sa cousine s'était ramenée. Bon, là, il allait vraiment falloir qu'il se rattrape. Il savait que la brune détestait cette dernière, alors devoir se la coltiner là... Mais en attendant il avait quelque chose à régler. Ensuite, il reviendrait auprès de sa fiancée, avec son amant. Fiancée et amant... Dans quoi c'était-il donc embarqué ? Il allait vraiment falloir qu'il mette les choses au clair avec son père. Devoir se cacher lui déplaisait atrocement. Il avait horreur de ne pas pouvoir se montrer au grand jour, horreur de devoir infliger ça à Beny, et horreur de devoir jouer le parfait fiancé devant une masse de gens hypocrites. Il avait toujours ce qu'il voulait, quand il le voulait, et tant pis s'il devait écraser ceux qui se mettaient sur son passage, et là il devait juste... Revoir tout ses méthodes. Non, ça ne lui plaisait pas. Il allait devoir changer tout ça, et si quelqu'un s'en prenait ensuite à son Beny, il s'en occuperait personnellement.

Voir le regard perdu et fuyant de son brun lui serra le cœur et fit monter sa colère contre lui-même. A cause de lui, le pâtissier était dans une situation délicate. Il s'était promis de ne plus le faire souffrir mais c'était tellement compliqué qu'il se demandait si Merlin s'amusait à le punir pour toutes les fois où il avait fait du mal à d'innocentes personnes. Si c'était le cas, Ézéchiel n'allait certainement pas se laisser marcher sur les pieds par un vieux con à la barbe à la barbe si longue qu'elle aurait pu abriter toute une famille de doxys sans qu'on s'en rende compte. L'air triste de Beny et ses paroles lui donnèrent envie d'aller l'embrasser pour lui prouver que si, il avait parfaitement sa place ici, mais il lutta pour se retenir. Pas maintenant. Pas encore. S'il n'y avait eu que lui il n'aurait pas hésité un seul instant, mais Valandra, si elle savait qu'ils ne se marieraient jamais, attendait tout de même avec impatience leur soirée de fiançailles. Il ne pouvait pas la priver de la seule chose qu'il pouvait lui offrir en tant que fiancé.

-Idiot ! T'auras toujours ta place à côté de moi, souffla-t-il. Et maintenant que je t'ai, je ne compte pas te lâcher.

Il passa sa main dans son dos et le poussa doucement pour lui faire comprendre qu'il souhaitait qu'il le suive, puis se dirigea vers Valandra, qui était à présent bien entourée. Pour n'importe qui, elle avait l'air d'une magnifique femme en train de discuter aimablement, un beau sourire aux lèvres, mais l'héritier Crowford avait parfaitement conscience qu'elle fulminait. Arrivant à côté d'elle, il décocha un sourire poli aux personnes qui se trouvaient là, mais il l'adressa avec un regard si glacial qu'il signifiait clairement qu'il n'avait pas envie d'avoir des imbéciles dans les pattes.

-Quel succès Valandra ! Fit il avec un sourire sans se départir de son air froid, les yeux posés sur les opportuns. Je ne peux pas m'éloigner deux secondes que déjà tu es prise. J'espère que vous n'avez pas l'intention de monopoliser ma fiancée, je pourrais être jaloux.

Et maintenant ils avaient intérêt de dégager, histoire qu'ils soient tranquille. Beny étant pâtissier, il n'y avait rien d'extraordinaire à ce qu'il discute tous les trois sachant qu'ils avaient une soirée de fiançailles à organiser.



© Aelyne









Dernière édition par Ezéchiel U. Crowford le Mer 6 Avr - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 151

MessageSujet: Re: A Little Party Never Killed Nobody ft. Ezéchiel & Benoît Sam 19 Mar - 23:29



A Little Party never killed nobody


Idiot…C’était un mot qu’un certain nombre de personnes avait déjà employé pour le qualifier, mais jamais de la même manière que lorsqu’Ezéchiel le faisait. Quand l’héritier Crowford utilisait ce terme, il le faisait sur un ton affectif qui faisait oublier au pâtissier le terme péjoratif. Mais bon, il préférait quand même qu’il ne l’utilise pas trop souvent parce que, en général, il avait le droit à cette remarque après avoir dit, ou fait, une bêtise. Du moins aux yeux du Crowford. Parce que pour sa part, ce n’était pas du tout une bêtise ! Il n’avait réellement pas sa place à cette fête du ministère. Il n’y travaillait pas, et en plus, il n’aimait pas ce genre de festivité avec de la musique trop forte et de l’alcool qui coule à flot. Il aurait encore préféré passer une soirée tranquille chez lui. En plus, il n’aurait pas eu à subir la vision d’Ezéchiel et de Valandra ensemble… D’un autre côté, il n’aurait pas eu le plaisir de voir son petit-ami quitter sa fiancée pour le rejoindre. Merlin que tout cela était compliqué… L’amour c’était pourtant censé être plus simple non ?

La remarque de son brun le fit tout de fois sourire. Un sourire tendre, mais teinté d’une pointe de tristesse. Toute cette histoire était compliquée et, intérieurement, Beny espérait qu’elle prendrait fin bientôt. Il commençait à être fatigué de se cacher et d’être jaloux de cette femme parfaite qui jouer le rôle de la fiancée parfaite ! Mais aussi longtemps qu’Ezéchiel voudrait cacher leur relation, il prendrait sur lui et ferait ce que le brun attendait de lui. Après tout, il n’était qu’un ex-poufsouffle naïf, il se voyait mal imposait ses règles à l’héritier d’une famille richissime.

-Merci Ezé…T’es mignon…murmura-t-il en se mordillant la lèvre. Mais je ferais quand même mieux de rentrer et te…

Il n’eut pas le temps de terminer sa phrase que, déjà, le brun passait une main dans son dos pour le pousser faire l’avant et l’obliger à le suivre.

-…laisser profiter de ta soirée tranquillement, acheva-t-il en levant les yeux au ciel mais en le suivant tout de même.

Beny ne comprit que trop tard vers qui ils se dirigeaient et quand il comprit qu’ils allaient rejoindre Valandra, il était trop tard pour faire demi-tour. Déjà parce qu’il ne pouvait pas le faire discrètement et qu’on ne faisait pas faux bond à un Crowford au milieu d’une pièce remplit de gens du ministère et ensuite, parce qu’il n’avait pas envie de faire de la peine à Ezéchiel. Il prit donc sur lui et se laissa conduire jusqu’au petit groupe qui s’était formé autour de l’héritière Widow.

En voyant le regard glacial que lançait Ezéchiel aux gêneurs, Beny se réjouit d’être son petit-ami, aussi officieux cela soit-il, parce qu’il ne faisait clairement pas bon être l’ennemi de l’héritier Crowford ! Sans compter qu’il savait très bien qu’Ezéchiel pouvait faire mal quand il le voulait. Alors qu’il pouvait se montrer si tendre et si aimant aussi ! Il ne se rendit compte que trop tard que ses pensées avaient fait naître sur ses lèvres un sourire heureux, et il s’empressa de le faire disparaître en se tournant vers Valandra qu’il détailla rapidement.

-Bonsoir miss Widow, la salua-t-il poliment. Vous êtes ravissante, ajouta-t-il avec un léger sourire, digne de ceux qu’il servait à longueur de journée à sa boutique.

En vérité, il la trouvait un peu vulgaire, mais il se gardait bien de le faire remarquer, il n’avait pas envie d’attirer l’attention sur lui et encore moins de vexer une riche héritière. Mais franchement, quitte à vouloir porter une robe moulante, autant en acheter une à sa taille ! Il était prêt à parier qu’elle avait à peine besoin de se pencher un peu pour que tout le ministère profite d’une magnifique vue sur sa culotte…Ou sur son string allait savoir ! Enfin bon, tous les goûts sont dans la nature comme on dit, et il n’était non plus pas très calé en matière de mode féminine mais il trouvait tout de même que cette robe était beaucoup trop courte ! Elle était même à la limite de la décence à ses yeux, mais peut-être était-il trop prude aussi.



If they hurt you, they hurt me too
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 129

MessageSujet: Re: A Little Party Never Killed Nobody ft. Ezéchiel & Benoît Mer 30 Mar - 12:30

A Little Party Never Killed Nobody
Just one night all we got
Ezéchiel ✧ Benoît ✧ Valandra


Vendredi 11 mars
Ton fiancé revient !, s'écria joyeusement Félicia en se tapant dans les mains comme une gosse devant un tour de magie.

Avec le boulanger..., ajouta Clarisse avec un air bien plus dédaigneux. Air qu'aurait bien voulu prendre Valandra également mais elle se retint.

Qu'Ezéchiel revienne était une excellente chose mais par Merlin pourquoi est-ce qu'il rapportait son toutou avec lui ? Il n'y avait donc pas moyen qu'ils passent une soirée tranquille tous les deux avec leurs amis sans que ce type vienne s'incruster et s'imposer sans gêne ? C'était quoi la prochaine étape, il comptait pisser sur la jambe d'Ezéchiel histoire d'être sûr de bien marquer son territoire face aux autres ? Mais qu'il sorte la langue et s'excite sur son mollet tant qu'il y était ! Ce type était tellement collant, c'était à ce demander s'il n'avait pas purement et simplement empoisonné Ezé à coup de filtre d'amour dans ses foutu gâteaux...

Mais Valandra ne laissa rien paraître de son très grand énervement. Seul Ezéchiel, éventuellement, pouvait se douter de la colère qui couvait en elle car lui seul dans le fond la connaissait suffisamment pour ne pas uniquement se fit à son magnifique sourire et à son exclamation de joie des plus criant de vérité quand ils arrivèrent devant elle.

Pousse-toi de là toi, lança-t-elle à Ezéchiel en lui donnant un petit coup de hanche afin de se glisser, rieuse, entre lui et Benoît. Elle passa alors ses bras autour du coup de ce dernier pour une étreinte amicale et survoltée comme seules les femmes en était capable.

Valandra ! Miss Widow c'est mon horrible tante restée vieille fille ! Je suis tellement contente de vous revoir ! L'échantillon que vous m'avez fait parvenir était incroyable mais il est hors de question que l'on en parle devant cette petite fouineuse, s'exclama Valandra qui, gardant un bras autour des épaules de Ben, désigna sa cousine toute gloussante de son autre main.

Mais ce fut Clarisse qui reprit la parole la première en se rapprochant de Benoît tout en minaudant et en accusant Ezéchiel de lui avoir caché « son si séduisant ami ». Valandra aurait bien aimée le laisser dans les pattes de cette peste. Après tout entre sangsue, ils auraient sûrement pu se trouver un nombre invraisemblable de point commun ces deux-là mais elle connaissait assez Ezé pour savoir qu'il n'apprécierait pas de savoir son jouet du moment dans les pattes d'une sale gamine.

C'est pourquoi, Valandra prit les devants en passant son bras sous celui de Ben.

Je meurs de soif ! Et pour une fois que l'on l'occasion de discuter d'autre chose que de gâteaux ! Excusez-nous, lança-t-elle à leur amis avant d’entraîner Benoît avec elle tout en ce tournant vers Ezéchiel à qui elle adressa le plus radieux et innocent des sourires.

Ne t'inquiète pas beau gosse, tu sais bien que tu reste toujours mon préféré !

Et ni une ni deux, elle tendit son autre bras pour attraper la main de son fiancé, entraînant ainsi les deux hommes à l'écart du petit groupe.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 153

MessageSujet: Re: A Little Party Never Killed Nobody ft. Ezéchiel & Benoît Mer 6 Avr - 21:44



A Little party never killed nobody


 
 


Vendredi 11 mars

Le laisser tranquillement profiter de sa soirée, comme c'était aimable de sa part ! Mais maintenant qu'il avait vu son pâtissier pas question de le laisser repartir. Pas de chance pour lui, s'il ne l'avait pas aperçu Beny aurait pu retourner chez lui, sauf que l'ancien serpentard n'avait absolument pas envie de passer la soirée à s'imaginer son brun tout seul chez lui alors que lui s'amusait. C'était trop triste ! Alors certes c'est qui ce serait passé s'il ne l'avait pas remarqué, mais justement, à présent il pouvait se rattraper. Ce n'était pas comme s'il était incapable de passer une soirée sans lui, mais il trouvait toujours qu'ils se voyaient trop peu. Aussi ne lui laissa-t-il pas le temps de terminer sa phrase pour le conduire vers Valandra.

Malheureusement elle n'était pas seule, et le pire était sans doute que dans le lot se trouvait sa fameuse cousine Félicia. Ah, Ézéchiel ne niait pas qu'elle était plutôt pas mal dans son genre ! Mais c'était le genre de fille qu'on se faisait une fois puis qu'on écartait définitivement de sa liste de contact. A part vraiment dans le cas extrême d'une soirée de longue solitude. Parce qu'honnêtement, elle était bien gentille mais qu'est-ce qu'elle était primaire et saoulante ! Il avait toujours eu horreur de ces filles accros aux potins débiles. Si elle pouvait disparaître aussi rapidement qu'elle était apparue ce serait parfait !

En les apercevant, Valandra esquissa un magnifique sourire accompagné de ce gloussement si particulier que seules les femmes arrivaient à émettre, l'écartant au passage pour aller jeter au cou de Beny. Le jeune homme du se retenir de lever les yeux au ciel face à cette attitude forcée qui l'amusait beaucoup. Il fallait dire qu'il se doutait bien qu'elle n'était pas si sereine et joyeuse que ce qu'elle laissait paraître. Honnêtement, lui-même ne pouvait pas dire, en l'observant, si elle était bien aussi énervé que ce qu'il le pensait. Il s'en doutait, mais rien ne le prouvait. Sauf qu'il la connaissait tout de même plutôt bien alors forcément, il avait appris à la connaître.

-Dis donc Valandra, fit-il avec un petit rire, je vais finir jaloux !

Pour tout le monde il parlait de possessivité envers la brune, pas envers le pâtissier et tant mieux. Bon, il plaisantait évidemment parce que s'il y avait bien une seule personne qui n'attiserait jamais sa jalousie en approchant son poufsouffle c'était bien elle. Il avait trop confiance en elle pour envisager qu'elle puisse le lui piquer, et trop confiance pour lui pour imaginer qu'il soit attiré par sa fiancé.

Il ria en entendant Beny l'appeler par la dénomination de sa tante. Effectivement, à part leur nom de famille, toutes les deux n'avaient absolument rien en commun... Toutefois il ria subitement moins en avisant l'autre épouvantail collant regarder SON Beny comme une friandise avec un regard lubrique. Non mais pour qui elle se prenait celle-là ? Fort heureusement sa fiancée eut la bonne idée de choisir ce moment pour couper court la conversation et les emmener ailleurs. D'ailleurs Ezéchiel la soupçonnait d'avoir deviné qu'il risquait de ne pas apprécier l'attitude de l'autre pimbêche.

-Décidément tu es plus efficace que moi pour gérer ces cas là ! Heureusement que tu es là pour assurer la paix, fit-il avec un sourire.

Parce que pour être honnête, il avait parfaitement conscience de ne pas être doté d'une très grande patience dans ces moments-là, et plus d'une fois il s'était retrouvé à parler de manière glaciale et fort peu diplomate à des personnes qui l'avaient irrité.

-Qu'est-ce que tu fais ici, au juste ? Demanda-t-il à Beny en fronçant les sourcils.

Parce que le voir à une telle fête était de même passablement surprenant, d'autant plus qu'il savait qu'il n'aimait pas vraiment ça.



© Aelyne









Dernière édition par Ezéchiel U. Crowford le Mer 17 Aoû - 0:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 151

MessageSujet: Re: A Little Party Never Killed Nobody ft. Ezéchiel & Benoît Lun 2 Mai - 17:21



A Little Party never killed nobody


Sans protester, bien qu’il en ait très envie en réalité, Beny suivit son amoureux jusqu’au petit groupe qui s’était formé autour de Valandra, la fiancée de ce dernier. En vérité, le pâtissier était atrocement mal à l’aise et il n’avait pas du tout l’impression d’être à sa place. Quand la brune se glissa entre Ezéchiel et lui pour lui passer un bras autour du cou avec un gloussement typiquement féminin, il sentit son malaise s’accroître. Il n’avait pas vraiment l’habitude des effusions féminines et il ne s’était absolument pas attendu à recevoir celle-ci. Pourtant, il prit sur lui, et ne chercha même pas à se décoller d’elle ! Au contraire, il la salua poliment, mais visiblement, il avait quand même dit une bêtise…Lui qui s’efforçait au contraire de ne pas en dire ! En entendant la remarque de la brune, il détourna piteusement le regard, se sentant stupide. En effet, il pouvait comprendre qu’elle n’appréciait pas d’être appelée de la même manière que sa vieille tante, mais il ne pouvait pas le savoir lui qu’elle avait une tante restée vieille fille qui se faisait appeler « miss Widow » !

-Excusez-moi…marmonna-t-il gêné sans même la regarder.

En réalité, il ne regardait rien, ou plutôt, il avait les yeux fixés sur ses mains, qu’il s’efforçait de ne pas tortiller pour ne pas trahir sa gêne. Même le petit rire d’Ezéchiel quand il déclara qu’il allait finir jaloux ne parvint pas à lui faire relever la tête ou à lui arracher un sourire. Il se sentait juste…étranger à la scène, pas à sa place. Occupé à regarder ses mains, il ne remarqua pas qu’une des demoiselles, la blonde, était en train de le dévorer du regard, et c’était sans doute mieux ainsi ! Sûrement qu’il aurait pris la fuite devant une telle inspection. Il releva néanmoins la tête quand Valandra parla de l’échantillon de gâteau qu’il lui avait envoyé et en suivant son geste, il tomba sur sa cousine, la future mariée s’il avait bien tout compris.

-Je suis content qu’il vous ait plu, dit-il avec un sourire un peu plus confiant que le premier.

Son travail, c’était bien la seule chose avec laquelle il était toujours à l’aise, et en toute circonstance. Malheureusement, le sujet ne s’éternisa pas, mais au moins, ils s’éloignèrent du groupe. Après que la brune ait déclaré qu’elle avait soif, elle l’attrapa par le bras, puis elle prit ensuite celui d’Ezéchiel avant de les entraîner loin des deux femmes. En entendant Ezéchiel parler de gestion de cas, il tourna la tête vers lui, pour l’observer. Lui aussi était irrité par la présence des autres ? Sans doutes, mais il n’en était pas sûr. Par contre, voir le sourire de son petit ami lui fit chaud au cœur et fit disparaître un peu son malaise. Ils finirent par s’arrêter, à l’écart du groupe et quand Ezéchiel lui demanda ce qu’il faisait là, il pâlit soudainement. Oui, c’était logique qu’il se demande pourquoi il était là, il n’avait pas l’habitude de ce genre de mondanité et il n’aimait d’ailleurs pas les rassemblements. Peut-être allait-il croire qu’il était venu uniquement pour l’espionner ?! pensa-t-il paniqué. Mais ce n’était pas le cas, il n’était pas venu pour lui, il voulait vraiment le laisser passer une bonne soirée en compagnie de Valandra…Sauf que les choses ne s’étaient pas passées comme ça.

-C’est Candice…une amie à moi qui travaille au département des sports et jeux magiques…Elle voulait pas venir toute seule, expliqua-t-il piteusement sans oser regarder son amoureux. Et comme elle arrêtait pas de me demander de venir avec elle…j’ai fini par accepter…

Sauf qu’à présent qu’elle s’était enivrée, elle avait trouvé meilleure compagnie que lui et elle l’avait abandonnée. Il pouvait voir du coin de l’œil qu’elle était occupée à embrasser de manière presque indécente l’un de ses collègues. Ne voulant pas que le fait qu’il soit seul éveille intriguent les bruns ou qu’ils se demandent où était cette fameuse Candice, il reprit la parole.

-Mais elle est tombée sur des collègues et elle est partie avec eux…ajouta-t-il en désignant d’un signe de tête Candice et le blond à qui elle essayait de lécher les amygdales. Mais euh…je vais vous laisser, je vais rentrer, commença-t-il en prenant soin d’éviter le regard bleu d’Ezéchiel. Comme ça vous pourrez passer une bonne soirée tous les deux.

Doucement, il se dégagea de l’emprise de Valandra et, enfin, il releva la tête vers Ezéchiel. Allait-il le laisser partir ou le retiendrait il encore ?



If they hurt you, they hurt me too
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ Parchemins : 129

MessageSujet: Re: A Little Party Never Killed Nobody ft. Ezéchiel & Benoît Ven 13 Mai - 18:08

A Little Party Never Killed Nobody
Just one night all we got
Ezéchiel ✧ Benoît ✧ Valandra


Vendredi 11 mars
Si cela en n'avait tenu qu'à elle, Valandra aurait gardé ce cher Beny auprès de son petit groupe, ne serait-ce que pour se délecter de son air mal à l'aise et gêné. Mais aussi – et surtout – pour qu'il comprenne une bonne fois pour toute que non seulement il n'avait rien à faire dans le mode d'existence d'Ezéchiel mais aussi pour qu'il réalise qu'Ezé se retrouverait rejeté par son monde quand ils assumeraient leur relation au grand jour. Qu'il soit gay, cela en ferait déjà jaser mais qu'il puisse se montrer avec un vulgaire artisan... Beaucoup tourneraient le dos à Ezéchiel en apprenant cela et ceux qui prétendaient qu'il valait mieux être seul que mal accompagné était clairement des abrutit n'ayant trouvé que cette excuse pour expliquer leur vie sociale réduite à néant. Et Ezé aurait beau prétendre que cela ne le dérangeait pas, qu'ils n'étaient tous que des idiots de toutes façons, Valandra restait persuadée qu'à un moment où à un autre, quand il se retrouverait un samedi soir coincé dans son salon avec son imbécile de pâtissier le gavant de gâteau alors qu'il aurait pu être à une autre immense fête mondaine comme celle-ci, alors Ezéchiel s'en mordrait les doigts.

Mais malgré l'aversion que lui inspirait Benoît, il y avait toujours Ezéchiel et aussi fou que cela pouvait paraître, il n'y avait que peu de choses que Valandra ne ferait pas pour lui. Alors, elle mit ses envies de côtés pour tirer l'idiot du village à sa suite loin de ses prétendus amis.

D'ailleurs, les propos d'Ezéchiel quand ils furent à l'écart firent apparaître un sourire absolument radieux sur les lèvres de la jeune femme et qui, pour le coup, n'avait rien de simuler. Elle avait donc bien fait le bon choix en les embarquant avec elle.

Tu sais bien que je serais toujours là pour assurer tes arrières !
, répondit-elle joyeusement en restant accrochée à son bras, se collant à en remarquant des collègues qui leurs faisaient coucou quelque mètres plus loin. Elle répondit à leur geste avant de coller un baiser digne de la parfaite fiancée heureuse sur la joue d'Ezéchiel.

Quant à savoir ce que Beny foutait-là, elle aussi était curieuse de le savoir. Enfin non, elle était persuadée de déjà le savoir et qu'il était là uniquement pour surveiller son chéri. Mais elle était curieuse de comment il avait réussit à se trouver une invitation et surtout, quelle excuse bidon il allait bien pouvoir inventer.

Visiblement, il s'était trouvé quelqu'un pour l'inviter et même Valandra dû admettre qu'il disait probablement la vérité. Mais Beny savait certainement qu'il trouverait Ezé à la fête quand même.

Quand il dit vouloir partir, Valandra se crispa un peu involontairement. Si Beny partait, Ezé était capable de vouloir partir avec lui. Mais la soirée venait de débuter et ils étaient arrivés depuis moins de 30 minutes. De plus, il restait quand même encore officiellement son fiancé. Il n'allait quand même pas planté sa future femme comme une conne à une soirée importante pour suivre un type quand même ? Non, il n'avait clairement pas intérêt à lui faire cet affront ultime. Déjà qu'il avait dangereusement joué avec le feu un peu plus tôt...

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: A Little Party Never Killed Nobody ft. Ezéchiel & Benoît

Revenir en haut Aller en bas
A Little Party Never Killed Nobody ft. Ezéchiel & Benoît
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» A little party never killed nobody | &Marley Mayers + Déesse Artémis
» A little party never killed nobody
» a little party never killed nobody (maxia)
» [Mai 96] A little party never killed nobody (Fe. Alex)
» Haitian official says 2 journalists killed in mob attack

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic is Might :: Londres Sorcier :: Le Ministère de la Magie-